Le temple de Kyichu A.V./ L. Luengo Le dzong de Paro A.V./M.-H. Butel Bouddha dominant la vallée de Thimphu A.V./ L. Luengo Jeune bhoutanaise en pèlerinage à Trongsa A.V./N. Sidois Paysage de rizières A.V./M.-H. Butel L'ermitage de Taktsang, lieu de pélerinage bouddhique A.V./ P. Bettan Le dzong de la vallée de Punakha A.V./P. Bettan Dans le dzong de Trongsa A.V./P. Bettan Paysage de montagnes et drapeaux de prières A.V./M.-H. Butel La danse des Chapeaux Noirs durant le festival de Paro D.R. La danse du Seigneur de la Mort durant le festival de Paro J.M 	Jean Hullot La danse des morts durant le festival Jambay Lhakhang Drup D.R. Le Mewang, rituel du feu durant le festival Jambay Lhakhang Drup P. Othmann
Circuit 14 jours / 12 nuits
Les temps forts

  • Thimphu, capitale du Royaume himalayen
  • le dzong de Taktsang
  • les villages perchés de la vallée de Bumthang
  • en coïncidence avec les festivals religieux aux traditions ancestrales de Paro Tshechu pour le départ du 28.03 ou de Bumthang Jambay Lhakhang Tshechu pour le départ du 26.10

10 à 15 participants
Forfait par personne : 4 700
Bonne condition physique requise, quelques marches à pied dont une randonnée de 5 h 30. Un lever dans la nuit le 12e jour. Nombreux trajets sur pistes himalayennes à une altitude de 1 300 à 2 600 m et des cols à 3 350 m. L’hébergement est parfois simple.

Le Bhoutan suscite depuis longtemps l’intérêt et la curiosité des voyageurs. Ce petit royaume niché dans l’est de la chaîne himalayenne, enserré entre l’Inde et la Chine, préserve jalousement, aujourd’hui encore, son organisation féodale, sa culture d’origine tibétaine et une foi bouddhique gouvernée par les préceptes tantriques. L’itinéraire, particulièrement rare, vous entraînera à la rencontre du plus secret des royaumes himalayens et révélera une culture riche et surprenante encore trop méconnue.

1er jour : Paris/Delhi (Inde) en avion.

2e jour : Delhi/Paro (Bhoutan) en avion/Thimphu (2 370 m d’alt.) (55 km – 2 h de route env.).

Très tôt le matin, vol pour Paro (2 h 40 de vol env. et petit déjeuner simple dans l’avion), située dans la vallée éponyme. Premières images du Bhoutan : drapeaux de prières perchés sur les pentes des montagnes, maisons aux fenêtres ouvragées, toits de bardeaux, rizières étagées… Route pour Thimphu. Installation à l’hôtel et temps de repos. Dans l’après-midi, visite du dzong (monastère-forteresse bouddhique) de Simtokha qui se trouve à 8 km de Thimphu. La caractéristique artistique la plus remarquable de ce dzong est la série de plus de 300 sculptures en ardoise finement travaillées derrière les moulins à prières dans la cour. Puis, découverte du très beau panorama sur la ville et la vallée, du haut du Bouddha géant. Dans la soirée, visite du Memorial Chorten aux terrifiantes statues.

3e jour : Thimphu.

Découverte de la ville : visite de la Bibliothèque nationale, riche d’une grande collection de textes bouddhiques anciens et de manuscrits. L’École d’arts traditionnels où les enfants apprennent les techniques de dessin et de peinture ancestrales ; le Centre commercial du travail manuel, avec le musée du Folklore et du Textile. Promenade dans Norzim Lam, la rue principale bordée de boutiques artisanales. Dans l’après-midi, excursion à l’impressionnant dzong de Tashichoed où se trouvent le trône royal et le bureau du roi. Ensuite, découverte du couvent de Zilukha.

4e jour : Thimphu/Punakha (1 300 m d’alt.) (70 km – 3 h de route env.).

Route pour la vallée de Punakha via le col de Dochula (3 050 m d’alt.). Vue spectaculaire sur les sommets de l’Himalaya oriental (sous réserve de bonnes conditions météorologiques). Pendant le trajet, arrêt pour une petite randonnée (30 mn) vers le temple de Chimi Lhakhang. Situé sur une colline dans le centre de la vallée, il est dédié à Lama Drukpa Kuenley. Ce temple est également connu comme le temple de la fertilité. Arrivée à Punakha en fin de journée. Punakha jouit d’un climat tempéré et abrite l’un des plus importants dzongs du pays. Visite du monastère, placé stratégiquement à la jonction des rivières Pho Chu (mâle) et Mo Chu (femelle). Il a été construit en 1637 par Shabdrung Ngawang Namgyal pour servir de centre religieux et administratif de la région. Détruit au cours des siècles par quatre incendies catastrophiques et un tremblement de terre, il a été entièrement restauré ces dernières années par le monarque actuel.

5e jour : Punakha/Trongsa (2 200 m d’alt.) (135 km – 5 h de route env.).

Longue et magnifique route vers le Bhoutan central en direction de Trongsa. De nombreux arrêts photos permettront d’observer des yaks et leurs bergers, des fleurs alpines, de beaux villages pittoresques et d’autres scènes de la vie quotidienne. Depuis le col Le Pele (3 300 m d’alt.), premier aperçu sur les Montagnes Noires. En chemin, après le passage du col, découverte du village et du chorten (équivalent bhoutanais du stupa) de Chendebji, de style népalais. Continuation vers Trongsa.

6e jour : Trongsa/Jakar (vallée du Bumthang) (2 600 m d’alt.) (70 km – 3 h de route env.).

Dans la matinée, découverte du dzong de Trongsa, ancien siège du pouvoir du Centre et de l’Est du Bhoutan. Puis route vers Jakar, chef-lieu de la région de Bumthang, en passant par le col de Yutola (3 400 m d’alt.) via le centre de tissage de Yathra.

7e jour : Jakar – excursion dans la région de Bumthang.

Bumthang est le nom général donné à la combinaison de quatre vallées – Chumey, Choekhor, Tang et Ura avec une altitude variant de 2 600 m à 4 000 m. Journée consacrée à la découverte des monastères de cette région, convertie au bouddhisme par Guru Rinpoche au viiie siècle : très beau monastère de Jampa, édifié par Songtsen Gampo au viie s. ; site de Kurjé, l’un des plus sacrés du Bhoutan ; monastère de Tamshing, aux remarquables cycles de peintures ; dzong de Jakar construit en 1549.

8e jour : Jakar – excursion dans la vallée d’Ura.

Route pour Ura à travers de beaux paysages de campagne et de petits villages typiques. Passage par le col Urala (3 600 m d’alt.) avec une vue magnifique sur le mont Gangkhar Puensum ; puis découverte du temple dédié au Guru Rinpoché, construit en 1986. Il contient une immense statue du maître et des peintures remarquables du cycle de ses enseignements. Depuis 25 ans, Ura est passée d'une communauté marginale à une vallée prospère.

9e jour : Jakar/Gangtey – Phobjikha Valley (180 km – 6 h 30 de route env.).

Journée de route à travers les paysages du Bhoutan pour rejoindre le village de Gangtey. Dans les montagnes à l'est de Wangduephodrang se trouve la belle vallée de Phobjikha, sur les pentes desquelles se trouve le grand monastère de Gangtey, fondé au xviie siècle. Le village de Phobjikha se trouve à quelques kilomètres du monastère, au fond de la vallée. Cette vallée reculée est la demeure hivernale des grues à cou noir, qui migrent des plaines arides du Tibet, au nord, pour passer les mois d'hiver dans un climat plus doux. Les oiseaux commencent à arriver ici à partir de novembre et y restent habituellement jusqu'au mois de mars. La vallée de Gangtey est l'un des plus beaux endroits du Bhoutan. La surprise de trouver une vallée aussi large et plate, sans arbre, après la dure ascension à travers une forêt dense, est complétée par une impression de vaste espace, et une expérience extrêmement rare au Bhoutan où la plupart des vallées sont étroitement closes. En fin de journée, balade dans le village.

10e jour : Gangtey/Wangduephodrang (60 km – 2 h de route env.).

Visite du monastère Gompa. Puis départ pour la découverte des villages de la vallée de Phobjikha. Arrêt dans l'un d'eux : occasion de boire une tasse de thé au beurre de yak avec les villageois de cette vallée reculée, d'y visiter une maison et d'échanger sur leur mode de vie (sous réserve). Puis visite d’un atelier de fabrique artisanal de tapis. Enfin, découverte du centre d’études “Black Neck Crane”, centre d’information et d’observation sur les grues à cou noir et sur l’environnement de la vallée. Il est doté d’une salle équipée d’un télescope de forte puissance et de longues vues d’observation. En fin de journée, arrivée à Wangduephodrang.

11e jour : Wangduephodrang/Paro (110 km – 3 h de route env.).

Route pour Paro. Vue spectaculaire sur les sommets de l’Himalaya oriental (sous réserve de bonnes conditions météorologiques). L'après-midi, visite du Musée national (aussi nommé Ta Dzong, "la tour de guet") renfermant de remarquables collections d’œuvres d'art (tankhas, orfèvrerie, armures, statues) et d'objets artisanaux. Puis découverte du dzong de Paro, dont le nom complet est Rinpung Dzong "la forteresse des joyaux amoncelés" où débuteront les festivités du festival de Paro.

12e jour : Paro – le festival de Paro Tshechu.

Matinée consacrée au festival de Paro (voir rubrique Festivités). Lever très tôt (vers 3 h 30) et retour à l’hôtel pour le petit déjeuner. Route pour le Dzong Drukgyel, perché sur sa colline et desservi par une unique voie d’accès ; visite de la forteresse en ruines où les guerriers bhoutanais ont combattu les envahisseurs tibétains il y a des siècles. Dans l’après-midi, randonnée vers le monastère de Taktsang (5 h 30 A/R sur chemin escarpé – possibilité de s’arrêter à mi-chemin avec vue sur celui-ci), le plus célèbre des monastères du Bhoutan. La légende veut que Gourou Rinpoché y soit arrivé sur le dos d’une tigresse afin d’y méditer.

13e jour : Paro/Delhi (Inde)/Amsterdam en avion.

Vol le matin pour Delhi. Dans l’après-midi, brèves visites de la capitale indienne : le Palais présidentiel (ext.), la porte des Indes puis le temple Sikh “Gurudwara Bangla Sahib” (sous réserve des horaires de vol). Dîner et tard dans la soirée, transfert à l'aéroport ; vol dans la nuit pour Paris via Amsterdam.

14e jour : Amsterdam/Paris en avion.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page