Circuit en Chine et Tibet : Le train du Toit du Monde

Paysage de l’Himalaya A.V./C. Filippi Le monastère de Longwu, à Tongren A.V./L. Luengo Jeune Tibétain A.V./C. Filippi Femmes tibétaines, à Lhassa A.V./C. Rongier Vue du train du Toit du Monde A.V./L. Luengo Un moine tibétain au monastère de Labrang A.V./A. Auroux Détail du Jokhang à Lhassa A.V./M. Roy
Circuit 19 jours / 17 nuits
Les temps forts

  • de Xining à Lhassa par le train le plus haut du monde
  • Pingyao, cité han classée par l’Unesco
  • les monastères de Labrang et de Tongren
  • 6 jours sur les hauts plateaux tibétains

12 à 17 participants
Forfait par personne : à partir de 3 480

Comment aborder de manière idéale les cultures chinoise et tibétaine, si intimement liées ? La réponse est sur les rails, dans des trains qui vous emmèneront de Pékin au sommet du monde, dans l’Himalaya. Vous découvrirez les vestiges de la Chine millénaire qui jalonnent la route jusqu’à Lhassa. Alors, le Tibet dévoilera ses trésors bouddhiques et ses paysages splendides, entre montagnes majestueuses et hauts plateaux désertiques. Perché sur le Toit du Monde, ces visions sont des plus saisissantes.

1er jour : Paris/Pékin (Chine).

2e jour : Pékin.

Premier contact avec la capitale politique et culturelle de la Chine. Promenade en cyclo-pousse dans un quartier de hutongs puis accès à la place Tian’anmen. Visite de la Cité interdite, puis vue panoramique sur le palais depuis la colline de Charbon.

3e jour : Pékin/Taiyuan.

Trajet en bus pour rejoindre la Grande Muraille sur le tronçon de Mutianyu, au nord-est de la capitale. Retour à Pékin, coup d’œil sur le nouveau Grand Théâtre de la ville – œuvre de l’architecte Paul Andreu – et sur les installations olympiques. Temps libre. Transfert à la gare et train de nuit pour Taiyuan (10 h de trajet env.).

4e jour : Taiyuan/Pingyao.

À Taiyuan, visite du parc de Jinci et de la maison Chang (demeure traditionnelle). Départ en car pour Pingyao, dont la vieille ville est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. En route, découverte du temple de Shuanglin (monastère des Deux Forêts). Logement en maison d’hôtes.

5e jour : Pingyao/Xi’an.

Découverte de la ville fortifiée de Pingyao. Départ en train express pour Xi’an (2 h 40 de trajet env.) : nombreux musées et grand centre textile du Nord-Ouest chinois.

6e jour : Xi’an – excursion à la Grande Fouille.

Découverte de la spectaculaire Grande Fouille, où s’alignent, à taille humaine, cavaliers et fantassins de l'armée d’argile du premier empereur Qin. Retour en ville et visite du temple de Confucius, abritant la plus grande forêt de stèles de Chine.

7e jour : Xi’an/Lanzhou.

Visite du parc de la petite pagode de l’Oie sauvage : possible occasion de voir la pratique d’exercices matinaux tels le Qi Gong, le Tai Ji Quan, le Wushu ou même des danses de salon, et petite initiation à la calligraphie. Puis, découverte du musée d’Histoire du Shaanxi. Visite de la Grande Mosquée fondée au viiie s., l’une des plus importantes de Chine. Départ en train express pour Lanzhou (3 h 10 de trajet env.).

8e jour : Lanzhou/les grottes de Binglingsi/Xiahe.

Arrivée à Lanzhou et excursion à Binglingsi. Trajet en bus et traversée en bateau du lac de retenue, puis remontée du fleuve Jaune dans un décor de falaises découpées. Découverte du sanctuaire, où l’image du bouddha se répète dans quelque 390 grottes ou niches. Trajet en bateau. Continuation par une route de montagne en direction du petit bourg de Xiahe et de la préfecture autonome tibétaine de Gannan.

9e jour : Xiahe/Tongren.

Découverte du monastère de Labrang, l’une des plus importantes lamaseries de Chine, puis route pour Tongren.

10e jour : Tongren/Xining (2 264 m d’alt.).

Visite du musée d’art Repkong et du monastère de Longwu, où résident 300 moines. Puis, le long de la rivière, départ pour Xining ; balade dans le quartier musulman.

11e jour : Xining/à bord du train.

Découverte de l’important monastère de Kumbum (Ta’er si), fondé en 1588, où séjourna Alexandra David-Néel. Transfert à la gare et train pour Lhassa (21 h de trajet env.).

12e jour : à bord du train/Lhassa (Tibet).

Journée de découverte des paysages à bord du train. De Golmud (2 830 m d’alt.), montée progressive vers les hauteurs de Tuotuohe (4 550 m d’alt.) et les monts Tanggula (5 072 m d’alt.). Cette ligne est la plus haute du monde. Descente en direction des gares de Tuoju, d’Anduo, du lac Cuona et de Nagqu avant d’arriver à la gare de Lhassa.

13e jour : Lhassa (3 660 m d’alt.).

Visite de Norbulingka (parc du Précieux Joyau) ; découverte des gravures rupestres bouddhistes sur la colline de Chakpori. Excursion aux alentours : monastère de Néchung (monastère de l’Oracle).

14e jour : Lhassa.

Visite du Potala, édifié sur la colline Rouge (Marpori) et dominant la ville sainte de ses 13 étages : le Palais blanc (résidence du dalaï-lama), le Palais rouge (partie religieuse). Passage dans le grand centre d’études monastiques de Séra pour assister aux débats en plein air. De retour dans la vieille ville : couvent des nonnes d’Ani Sangkhung et parcours de circumambulation du Barkor autour du Jokhang, centre spirituel de la ville.

15e jour : Lhassa/Shigatse (Xigaze) (3 900 m d’alt.).

Départ vers Shigatse par la vallée du Yarlung Tsampo, aux paysages de gorges puis de dunes. À l’arrivée, visite de la ville du Panchen Lama – 2e du Tibet – où s’élève le monastère du Tashilhumpo, au pied de la montagne de Tara.

16e jour : Shigatse/Gyantse (3 950 m d’alt.).

Route pour Gyantse par la vallée du Nyang ; au passage, découverte du monastère de Shalu avec ses tuiles vertes, rendu célèbre par Rinpoche Büton, un érudit qui y vécut. À Gyantse, visite du monastère du Pelkor Chöde avec le chorten d’Or (ou Kumbum) et promenade dans la vieille ville.

17e jour : Gyantse/Lhassa.

Départ pour Lhassa, vers la vallée du Tsangpo, par la route la plus haute du monde. Vue sur les gigantesques séracs des glaciers du mont Nin Chin Kan Cha (7 191 m d’alt.). Passage au Karo-La (5 045 m d’alt.), puis descente vers le lac Yamdrock et remontée jusqu’au Kamba-La (col de 4 794 m d’alt.).

18e jour : Lhassa/Chengdu (Chine).

À Lhassa, visite du petit temple de Palhalupuk avec une belle vue sur le Potala. Vol dans l’après-midi pour rejoindre Chengdu (1 h 55 env.).

19e jour : Chengdu/Amsterdam (Pays-Bas)/Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page