Pays basque espagnol et Navarre

Vue sur San Sebastian et la baie de la Concha Mikelo Gisants de Charles III, cathédrale de Pampelune Pampelona Toursm L'absyde de la cathédrale Santa Maria de Vitoria Z. Arateman Le musée San Telmo et l'église San Vicente B. Goldbach Vue sur le village de Ujué Adbar Le port de Guetaria Guipuscoa Le café Iruna L. Txema Pont transbordeur de Portugalete Wiki CC Durant le festival Dantza Dantzari S. Dabadie La façade du musée Guggenheim de Bilbao G. Tchékan Devant le musée Guggenheim de Bilbao G. Tchékan Façade du quartier ancien de Bilbao G. Tchékan
Circuit 8 jours / 7 nuits Nouveau 15 à 25 participants Forfait par personne : à partir de 1 700 Les temps forts

  • Le musée Chillida et ses sculptures de granit et de métal
  • Les musées Guggenheim et des Beaux-Arts, à Bilbao
  • Le monastère roman de Leyre
  • Une nuit en parador à Olite

Dates et prix
Chargement en cours...
Du 28/09 au 05/10/2018

"Pays basque" se traduit littéralement par "Euskal Herria" – le pays où est parlée la langue basque : le puissant royaume médiéval de Navarre en a été la forme la plus aboutie. "Euskadi" est pour sa part un néologisme forgé au XIXe siècle par le père du nationalisme basque. Dans une acception politique, il inclut la Navarre… ce qui n’est pas toujours du goût des Navarrais. Reste que la région partage une culture millénaire qui se joue des frontières modernes. Arts et Vie s’en affranchit aussi pour proposer une passionnante itinérance de Biarritz à San Sebastián et de Bilbao à Pampelune. À San Sebastián, le musée San Telmo présente un panorama érudit de la société basque. C’est une excellente introduction à la découverte de villes historiques, de villages pittoresques et de vallées verdoyantes. Temps forts côté Pays basque espagnol : la maison-musée du sculpteur Chillida à Hernani, la vieille ville de Bilbao dialoguant avec l’iconique vaisseau de titane du Guggenheim et la bodega de Marqués de Riscal, également signée Frank Gehry. Côté Navarre : La mise au tombeau du Caravage dans la cathédrale de Vitoria-Gasteiz ; Estella, petite Tolède sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, et le monastère de Leyre, serti dans un paysage montagneux de toute beauté… Final en apothéose à Pampelune qu’aimait tant Hemingway. Entre-temps, vous aurez eu le privilège de passer une nuit dans le parador d’Olite, aménagé dans le château de la petite ville. Formidable concentré de trésors culturels, l’ancien royaume de Navarre séduit aussi par des traditions solides et fières et un vrai art de vivre.

1er jour : Paris/Biarritz en avion/San Sebastián.

À l’arrivée, route pour le Pays basque espagnol, Euskadi, entre mer et montagne, à la forte identité culturelle, terre de traditions mais aussi d’avant-garde notamment en matière d’art et architecture. Direction Donostia-San Sebastián, ancien petit village de baleiniers surnommé "la perle du Cantabrique" en raison de sa beauté et notamment de celle de sa baie, la fameuse Concha, qui fut témoin des débuts de l’essor touristique de la fin du XIXe siècle. Introduction de cette semaine basque par la visite du musée San Telmo, installé dans un magnifique édifice du XVIe siècle, à l’origine couvent de pères dominicains. C’est le plus grand musée consacré à l'interprétation de la société basque, depuis la préhistoire jusqu'à nos jours. Montée au mont Igueldo pour admirer la vue imprenable sur la baie de la Concha ainsi que sur les montagnes environnantes. Départ en direction d’Hernani pour la visite du magnifique musée Chillida-Leku. Une quarantaine de sculptures de granit et de métal du célèbre sculpteur basque Eduardo Chillida sont disposées dans un beau parc, d’autres exposées dans une ferme du XVIe siècle. Dîner dans une cidrerie d'Hernani et poursuite vers San Sebastián.

2e jour : San Sebastián/Getaria/Yurreta/Guernica/Bilbao.

Départ pour Getaria et visite du musée Balenciaga, consacré à l’œuvre du célèbre couturier espagnol qui est considéré comme l’un des plus grands créateurs du XXe siècle, parmi ceux qui ont fait de la haute couture un art à part entière. Découverte de son œuvre à travers un film racontant sa vie et une collection impressionnante (90 pièces) de ses modèles portés par Grace Kelly, la reine Fabiola et bien d’autres. Un fonds de 1 200 œuvres y sont ponctuellement exposées. Départ vers Yurreta où vous assisterez au festival Dantzari-Dantza, danses traditionnelles au cours desquelles deux groupes échangent des coups à l’aide de bâtons, épées, etc. Ces danses très populaires étaient exécutées pendant les fêtes des villages, hameaux et confréries. Continuation vers Guernica, ville martyre, symbolisant toute la violence du XXe siècle. Visite du musée de la Paix où panneaux et documents audiovisuels dénoncent toute l’horreur de la guerre au Pays basque, mais aussi dans le reste du monde. Pour son célèbre tableau, Picasso s ’est inspiré de ce terrible bombardement qui a détruit entièrement la petite ville. Poursuite vers Bilbao.

3e jour : Bilbao.

Visite du musée des Beaux-Arts, situé dans le quartier moderne. Il abrite une importante collection de peintures européennes classiques, mais surtout un fonds conséquent de tableaux espagnols réalisés par les maîtres les plus connus : Zurbarán, Murillo, Velázquez, Ribera, le Greco… Puis, découverte du musée Guggenheim, ouvert en 1997. L’impressionnant bâtiment futuriste, réalisé par le célèbre architecte canadien Frank O. Gehry, constitue en lui-même une œuvre d’art. Cet édifice a changé le regard des visiteurs sur cette ville qui, grâce à la restauration de certains musées et quartiers, a totalement repensé son offre culturelle. Visite de la vieille ville de Bilbao, le Casco Viejo, établi sur une série de sept rues parallèles. Visite de la cathédrale fondée au XIVe siècle et des immeubles Art nouveau particulièrement prisés au début du XXe siècle.

4e jour : Bilbao/Portugalete/Vitoria-Gasteiz.

Départ pour Portugalete et découverte du pont transbordeur, construit en 1893 et classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2006. Route pour les mines de sel d’Añana, déjà exploitées au temps des Romains, lieu insolite formé de plateformes sur pilotis soutenant les bassins de sel. Elles sont classées Monument historique. Poursuite vers la cave (bodega) de los Herederos del Marqués de Riscal. Découverte du nouvel édifice conçu par l'architecte Frank O. Gehry qui a associé le rose (pour le vin) à l’or et à l’argent (des bouteilles de la marque). Cette spectaculaire structure métallique semble naviguer entre les vignobles. En son centre se trouve "la cathédrale", composée des meilleures bouteilles de chaque année depuis 1862. Dégustation de deux vins. Continuation vers Vitoria-Gasteiz, capitale de la Communauté autonome basque.

5e jour : Vitoria-Gasteiz/Estella/Olite.

Promenade à travers le Casco Viejo, noyau historique où se succèdent maisons et vieux palais médiévaux et Renaissance ; visite de l’église San Miguel, du XIVe siècle, abritant la statue de la Vierge blanche, patronne de la ville ; puis de la magnifique cathédrale Santa Maria, médiévale, qui domine la vieille ville. Son portail à trois baies est particulièrement remarquable. On peut y admirer deux chefs-d’œuvre : La descente de la croix de Van Dyck et La mise au tombeau du Caravage. Visite du musée de l’Atrium, où sont présentées des œuvres modernes d’artistes basques, espagnols et internationaux dont Picasso, Dalí, Miró, Tàpies et Chillida. Route pour Estella en Navarre, terre de pèlerinage. Formant le premier tronçon espagnol sur le chemin qui mène à Compostelle, la Navarre est riche en églises et monastères mais aussi en petites localités héritières d’un passé historique, architectural et iconographique. Estella est comparée à Tolède tant ses palais et monuments religieux furent nombreux à l’époque médiévale. Aujourd’hui, on y voit encore le palais des rois de Navarre (bâtiment roman), à la sobre façade frappée du blason de Navarre, qui se dresse sur la place Saint-Martin ; ainsi que la vieille ville aux ruelles parsemées de couvents et églises dont San Pedro de la Rua et son magnifique cloître. Passage par Puente la Reina, bourg où se rejoignaient plusieurs chemins de pèlerinages, puis par la chapelle d’Eunate datant du XIIe siècle, de pur style roman, qui servit probablement de lieu funéraire aux pèlerins. Arrivée à Olite, jolie ville médiévale aux ruelles pittoresques ; installation au parador. Pour ceux qui le souhaitent, tour de nuit à pied de la ville sous la houlette de l'accompagnatrice(eur).

6e jour : Olite/Ujué/Javier/Sangüesa/Leyre/Pampelune.

Route pour Ujué, petit village médiéval perché sur une colline, lieu paisible dont il est agréable de parcourir les ruelles et découvrir les bâtiments bien conservés – magnifique église Santa Maria mêlant styles roman et gothique et abritant une rare Vierge noire. Poursuite par le château de Javier, où naquit saint François-Xavier au XVIe siècle, le saint patron de Navarre qui passa une grande partie de sa vie à œuvrer pour les populations d’Asie. On peut y découvrir une exposition sur les missions catholiques à travers le monde. Passage par Sangüesa, autre petit bourg fortifié au centre historique bien conservé, et visite de l’église Santa Maria la Real qui arbore un magnifique porche, chef-d’œuvre du roman espagnol plein de détails pittoresques. Puis, visite du monastère de Leyre situé à l’ombre de la sierra de Leyre, dans un paysage d’une rare beauté. La crypte romane à trois nefs, le plafond bas et le portail du XIIe siècle offrent de beaux exemples d’art roman. Le monastère fut le panthéon des rois de Navarre et influença beaucoup le développement de l’architecture monacale en Espagne. Arrivée à Pampelune.

7e jour : Pampelune.

Visite de la ville : la cathédrale, avec son double gisant en albâtre et son cloître, splendeur d’époque gothique où chapelles, sculptures, éléments décoratifs, portes, s’organisent pour donner une atmosphère propice au recueillement ; la ciudadela (remparts) ; la vieille ville, avec ses places et ses terrasses ombragées, qui invite à la promenade. Arrêt au café Iruna sur la place del Castillo, en plein cœur de la vieille ville, pour une petite pause là où Hemingway aimait écrire. Après-midi libre. Suggestion : visite du musée de Navarre et ses abondantes collections qui embrassent toute l’histoire artistique de la Navarre.

8e jour : Pampelune/Alzuza/Biarritz/Paris.

Départ pour Alzuza et visite de l’impressionnant musée Jorge Oteiza qui conserve 3 000 pièces du célèbre sculpteur. On peut y voir l’atelier de l’artiste ainsi que son ancienne demeure. Transfert à l'aéroport de Biarritz et envol pour Paris.

À noter : L'ordre des visites pourra être modifié en fonction des impératifs locaux. Les visites de villes se font à pied, celles des églises sont sous réserve de fermeture ou d'office.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Nous vous suggérons également

Séville fête Murillo
Escapade
Espagne : Séville fête Murillo
Espagne

Séville fête Murillo

Du 27/11 au 01/12/2018
Escapade 5 jours
à partir de 1300€
Europe
Lumières andalouses
Classique
Espagne : Lumières andalouses
Espagne

Lumières andalouses

Du 10 au 19/09/2018
Du 24/09 au 03/10/2018
10 jours au départ de PARIS
Forfait par personne : 1 790€
Europe
Séville à la Saint-Sylvestre
Escapade
Espagne : Séville à la Saint-Sylvestre
Espagne

Séville à la Saint-Sylvestre

Du 30/12/2018 au 02/01/2019
Escapade 4 jours
à partir de 1450€
Europe
Burgos, León, Oviedo : trésors de l’Espagne du Nord
Escapade
Espagne : Burgos, León, Oviedo : trésors de l’Espagne du Nord
Espagne

Burgos, León, Oviedo : trésors de l’Espagne du Nord

Du 23 au 27/10/2018
Escapade 5 jours
à partir de 1080€
Europe
Envie d'un voyage sur mesure ?