Milan et Turin, art et gastronomie

Vue sur Turin Fototeca ENIT/Gino Cianci Le Castello Sforzesco  Wikimedia CC Vue sur Saluzzo et les Alpes D.R. Vue sur la ville de Gorgonzola F. Dal Comune Cour intérieure de la Pinacothèque de Brera J.C. Benoist Dans le Musée égyptien de Turin Visitare Torino La Scala de Milan Teatro alla Scala Place devant le duomo à Milan A.V./A. Dupré
Circuit 8 jours / 7 nuits Nouveau 15 à 25 participants Forfait par personne : à partir de 1 970 Les temps forts

  • Milan, cité des Visconti et des Sforza, berceau de la Scala
  • Turin, son cœur historique et son Musée égyptien
  • Une découverte gastronomique avec la foire de Gorgonzola, un cours de cuisine et les vignobles de Venaria Reale

Dates et prix
Chargement en cours...

C’est la fête dans la cité de Gorgonzola, qui célèbre la foire annuelle de son fromage mondialement connu ! Et l’événement vaut le détour à l’occasion de notre circuit consacré aux deux grandes capitales provinciales d’Italie du Nord. Milan a toujours choyé les artistes qui le lui ont bien rendu en lui léguant des trésors inestimables : la célèbre Cène de Léonard de Vinci, la Pietà Rondanini de Michel-Ange dans le château des Sforza... Turin, quant à elle, se distingue par une architecture baroque pleine de magnificence et par son Musée égyptien, devenu aujourd’hui une référence incontournable. La capitale du Piémont est aussi légitimement enviée pour sa gastronomie raffinée. Déguster son fameux chocolat, savourer ses pâtisseries traditionnelles dans l’ancienne bibliothèque du Palais royal sont des plaisirs dont on aurait tort de se priver. Arts et Vie vous emmène déguster les crus du vignoble de Venaria Reale et vous convie à pratiquer l’art culinaire en concoctant votre dîner sous la houlette d’un chef. Ce voyage a vraiment du bon !

1er jour : Paris/Milan en avion.

À l'arrivée, rencontre avec le guide local francophone. Transfert à l’hôtel suivi d'un déjeuner dans un restaurant. L'après-midi, découverte pédestre du centre-ville. Le théâtre de la Scala et sa magnifique salle dont l’acoustique et la qualité des spectacles sont exceptionnels. Son petit musée raconte l’histoire de cet endroit mythique grâce à une collection d’instruments de musique, de costumes, de tableaux et de sculptures rappelant au visiteur les grands compositeurs qui choisirent d’y créer leurs opéras : Verdi, Rossini, Donizetti… ou les chanteurs qui firent ses heures de gloire : la Callas, la Tebaldi, Pavarotti… Continuation vers la galerie Vittorio Emanuele II, bel exemple d’architecture métallique, impressionnante par sa verrière octogonale de 47 m de hauteur et le style néoclassique de sa structure ; de nombreuses boutiques de luxe et restaurants en font la renommée. Visite du duomo, somptueux chef-d’œuvre flamboyant, et de ses terrasses aux 2 245 statues de marbre blanc depuis lesquelles la vue sur la ville est superbe. Enfin, la piazza dei Mercanti, cœur administratif et commercial de Milan au Moyen Âge, entourée de palais et loggias datant du XIIIe siècle.

2e jour : Milan – le château des Sforza ; la pinacothèque de Brera ; la basilique Saint-Ambroise et l'église Sant’Eustorgio.

Visite du château des Sforza, bâtiment massif du XVe siècle et résidence des ducs de Milan, où se trouvent les collections municipales d’art, dont la fameuse Pietà Rondanini de Michel-Ange, sa dernière œuvre inachevée ; puis de la pinacothèque de Brera, située à l’intérieur d’un ensemble constitué de l’académie des Beaux-Arts, de la bibliothèque, de l’observatoire astronomique et de l’Institut lombard des sciences et lettres, qui est composée d'une collection d’œuvres allant du XIIIe au XVe siècle et émanant des écoles lombarde et vénitienne : le Caravage, Mantegna, le Corrège, Piero della Francesca…. S’y ajoute la collection Jesi, consacrée aux peintres récents tels que Braque, Sagantini, Modigliani, Marini…; les futuristes italiens y sont également particulièrement bien représentés. Déjeuner dans un restaurant. L'après-midi, visite de la basilique Saint-Ambroise, exemple étonnant du style roman lombard (XIe et XIIe siècles), d’apparence simple, dont la structure de brique offre un vrai contraste avec la riche décoration intérieure. Enfin, découverte des quelques plus belles églises de Milan ; Sant’Eustorgio (IVe siècle), ancienne basilique, fréquentée par les pèlerins qui, à l’époque, venaient adorer les reliques des rois mages avant qu'elles ne soient déplacées à Cologne ; la chapelle funéraire de la famille Portinari, aux belles fresques du XVe siècle de Vicenzo Foppa, qui racontent la vie de saint Pierre dans un style florentin remarquable.

3e jour : Milan – la pinacothèque Ambrosiana ; parcours d'art religieux.

Découverte de la pinacothèque Ambrosiana, fondée en 1618 par le cardinal Federico Borromeo qui fit don de sa collection de peintures, de sculptures et de dessins à la Bibliothèque ambrosienne mise en place en 1607. Elle fut créée afin de garantir une éducation artistique et culturelle gratuite pour toute personne ayant des qualités artistiques ou intellectuelles, avec un rôle de support et de modèle pour l'Académie des Beaux-Arts présente à Milan de 1621 à 1776. Malgré la fermeture de l'Académie des Beaux-Arts, la pinacothèque Ambrosiana a toujours enrichi ses collections au cours des siècles et elle abrite aujourd'hui de nombreux chefs-d'œuvre de renommée mondiale : des peintures de Léonard de Vinci (Portrait de musicien), Bramantino, Ambrogio Bergognone, Bernardino Luini, Tiziano, Jacopo Bassano. On y admire aussi les œuvres de Raphaël, comme ses dessins de la fresque L'École d'Athènes, la Corbeille de fruits du Caravage ou la Madone du pavillon de Botticelli. Déjeuner dans un restaurant. L'après-midi, visites d'églises. San Maurizio al Monastero Maggiore a été bâtie pour faire partie du couvent des bénédictines, la congrégation la plus importante de Milan. Elle est formidablement bien conservée et le couvent, l’un des sanctuaires les plus remarquables de la ville avec son étonnante division au centre et ses immenses fresques aux murs qui sont de véritables œuvres d’art, sert de siège au Musée archéologique. L'église Santa Maria delle Grazie est inscrite depuis 1980 au patrimoine mondial de l'Unesco en tant qu’excellent témoignage de l'art de la Renaissance. Elle s’enrichit de l’exceptionnelle œuvre de Léonard de Vinci, l'un des plus grands représentants du génie créatif humain. Quant à l'église Santa Maria presso San Satiro, chef-d’œuvre de l'époque Renaissance milanaise, elle se dresse près du petit sanctuaire d'origine tardo-byzantine consacré à saint Satyre, encore existant et relié au bras gauche du transept. Le petit édifice cruciforme, aujourd'hui appelé Cappella della Pietà, faisait partie d'une basilique remontant au IXe siècle. C'est Bramante qui aura un rôle décisif dans la conception de la construction actuelle, réalisée entre 1476 et 1486. Malgré ses dimensions réduites, l'intérieur est empreint d'une monumentalité classique.

4e jour : Milan/Gorgonzola/Turin.

Départ pour Gorgonzola, réputée dans le monde entier pour son fromage. Découverte de la foire du gorgonzola qui se déroule chaque année à cette période. Découverte pédestre du centre-ville puis dégustation typique dans un restaurant. Poursuite vers Turin. À l'arrivée, visite du Palazzo Reale, qui abrita la maison de Savoie de 1646 à 1865. Dessiné par Carlo di Castellamonte, l’architecte des ducs de Savoie, à la demande de Christine de France, il affiche un aspect austère mais présente des pièces fastueuses : salle du trône, salle à manger, galerie de portraits, marqueterie au sol et somptueux escalier des Ciseaux. Dégustation d'une Merenda Reale dans le café Reale, à l’intérieur du palais : un rituel gourmand qui naît au cours du XVIIIe siècle et qui célèbre la pâtisserie piémontaise avec ses irrésistibles bagnati (biscuits à tremper) et différentes spécialités au chocolat.

5e jour : Turin – le cœur historique ; le Musée égyptien.

Visite pédestre du cœur historique de Turin (ext.) : la piazza San Carlo, à la belle architecture urbaine baroque, qui a en son centre une statue équestre d’Emmanuel Philibert II ; la piazza Castello, grande place baroque avec deux beaux palais : le palais Madame et le Palais royal, résidences des ducs de Savoie jusqu’à l’unité italienne. Sur cette place, la cathédrale dédiée à saint Jean Baptiste, qui renferme le Saint-Suaire (ext.), est l’un des rares monuments Renaissance de la ville. Enfin, visite de l’église San Lorenzo dont l’habillage inachevé de la façade dissimule la richesse décorative intérieure. Petite pause en cours de matinée pour goûter le célèbre chocolat turinois. L’après-midi, visite du Musée égyptien entièrement rénové, l’un des plus beaux et des plus complets d’Europe. Temps libre pour une approche plus approfondie.

6e jour : Turin – excursion à Saluzzo.

Départ pour Saluzzo, petite ville du Piémont qui a gardé intacts au cœur de sa vieille ville de nombreux édifices du XVe siècle. Elle est située sur une colline et s'entourait à l'origine d'un double anneau de murs. Le centre historique de Saluzzo possède tout un ensemble de rues pavées, d'escaliers raides, d'églises et de places élégantes à admirer et explorer. Visite de la cathédrale de Sainte Marie Assunta ; construite sur le site de l’ancienne église de Santa Maria, elle devient en 1511, à la demande du pape Jules II, le siège épiscopal dédié à la Vierge. Puis, visite du musée civique Maison Cavassa, édifice Renaissance, ancienne demeure des Cavassa, famille noble originaire de Carmagnola. Le musée regroupe 15 pièces, décorées de plafonds en bois peint, de belles fresques murales et de meubles anciens, tous d’origine. L'après-midi, découverte du château de la Manta, forteresse du XIIe siècle transformée au XVe siècle en demeure seigneuriale par le marquis de Saluzzo. À l'intérieur, un environnement prestigieux, notamment dans le salon du Baron avec un ensemble de fresques qui recouvrent entièrement les murs, un rare exemple dans le nord de l'Italie de peinture gothique profane tardif. Une attention particulière est portée à la salle Grotesque, décorée de figures allégoriques et de scènes mythologiques, exemples de la culture maniériste de Saluzzo. Balade dans les jardins conçus sur le modèle français en 1740 par Michel Benard (directeur des jardins royaux) et qui devinrent au XIXe siècle un parc paysager à l’anglaise. Retour à Turin.

7e jour : Turin – excursion à Stupinigi.

Route vers Stupinigi afin d’y découvrir son magnifique palais de chasse. Lieu de loisirs, ce fut la demeure préférée de la famille de Savoie, qui y organisait des fêtes grandioses et des mariages solennels ; Napoléon également y séjourna au début du XIXe siècle. Le palais représente un condensé de l’architecture monumentale européenne des XVIIe et XVIIIe siècles, utilisant le style, les dimensions et l’espace pour illustrer, en termes matériels, la doctrine de la monarchie absolue. Siège du Musée de l'ameublement depuis 1919, il contient des meubles précieux, des chinoiseries, des chefs-d’œuvre d’ébénisterie et d’artisanat qui proviennent d’autres résidences des Savoie. Retour à Turin en fin de matinée. L'après-midi, cours de cuisine, suivi du dîner qui aura été élaboré par vos soins.

8e jour : Turin/Venaria Reale/Paris.

Départ pour Venaria Reale et visite de la résidence de la famille royale de Savoie : appartements, grande galerie, chapelle, salon de Diane et cour d’honneur, merveilleusement réhabilités pour donner au visiteur l’impression d’une immersion dans la vie à la cour au XVIIe siècle. Puis, visite du vignoble avec dégustation de la production de vin. Transfert à l’aéroport et envol pour Paris dans l'après-midi.

À noter : l'ordre des visites pourra être modifié en fonction d'impératifs locaux.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Nous vous suggérons également

L’Italie en famille
Famille
Italie, sauf Sicile : L’Italie en famille
Italie, sauf Sicile

L’Italie en famille

Du 15 au 22/07/2018
Du 21 au 28/10/2018
8 jours au départ de PARIS
Forfait par personne : à partir de 1 500€
Europe
Gênes à la Saint-Sylvestre
Escapade
Italie, sauf Sicile : Gênes à la Saint-Sylvestre
Italie, sauf Sicile

Gênes à la Saint-Sylvestre

Du 30/12/2018 au 03/01/2019
Escapade 5 jours
à partir de 1160€
Europe
Venise à la Saint-Sylvestre
Escapade
Italie, sauf Sicile : Venise à la Saint-Sylvestre
Italie, sauf Sicile

Venise à la Saint-Sylvestre

Du 30/12/2018 au 02/01/2019
Escapade 4 jours
à partir de 1480€
Europe
Jardins extraordinaires du Latium
Escapade
Italie, sauf Sicile : Jardins extraordinaires du Latium
Italie, sauf Sicile

Jardins extraordinaires du Latium

Du 03 au 07/07/2018
Escapade 5 jours
à partir de 1350€
Europe
Envie d'un voyage sur mesure ?