Madagascar, splendeurs naturelles et rencontre d'un peuple

Vue sur Antananarivo, la capitale A.V./J.-M. Laurent La gare d’Antsirabe A.V./J.-C. Stammbach Fabrication d’une pirogue A.V./R. Albignac Allée de baobabs, près de Morondava A.V./R. Albignac Sur le canal à Morondava A.V./A. Bayard Pas de légende Pas de crédit photo Tsingy de Bemaraha A.V./R. Albignac
Circuit 18 jours / 15 nuits Nouveau 12 à 22 participants Forfait par personne : à partir de 4 300€ Les temps forts

  • Les Tsingy de l’Ouest et du Nord, ces cathédrales de calcaire sont des chefs d’œuvre de la nature
  • Diego et sa baie, l’une des plus belles au monde
  • Richesse de la nature avec une flore et une faune endémique
  • Le parc marin de Nosy Hara et son archipel d’îlots
  • Découverte du peuple malgache au travers de l’art funéraire, des villages, de l’artisanat et de la fête du Fanompoambe, belle approche des coutumes malgaches

Dates et prix
Chargement en cours...
Ce circuit s’adresse à des voyageurs aguerris et en bonne condition physique. Circuit dense, avec hébergement parfois simple ; quelques trajets sur pistes chaotiques et trois longues journées de route les 4e, 7e et 12e jours.

Madagascar se découvre comme on feuillette un livre d’images d’exception. La nature grandiose y déploie toute sa force et sa magnificence. Des célèbres Tsingy, véritables forêts de pierre aux crêtes acérées, riche végétation tropicale, faune endémique parfois étonnante, l’île dévoile un éventail de paysages variés et inoubliables. Arts et Vie vous entraîne pour un périple au cœur de ce monde unique où vous découvrirez les décors époustouflants du grand ouest et du nord, mais aussi une culture locale passionnante et l'accueil chaleureux de ce peuple attachant.

1er jour : Paris/Saint-Denis de la Réunion en avion.

2e jour : Saint-Denis de la Réunion/Antananarivo.

Après un transit à Saint-Denis de la Réunion, envol pour Antananarivo.

3e jour : Antananarivo/Ambatolampy/Antsirabe (170 km- 4 h de route env.).

Route par la fameuse « route du Sud » pour Antsirabe. Traversée de magnifiques paysages des Hautes terres malgaches aux douces collines herbeuses, maisons de torchis et rizières… En cours de route, arrêt à Ambatolampy et visite d’un atelier de fabrication de marmites en aluminium. Déjeuner dans un restaurant local. Arrivée à Antsirabe (1 750 m d’alt.), haut lieu du thermalisme à l’époque coloniale au charme suranné. Si le temps le permet, tour de cette ville, le « Vichy malgache », aussi renommée pour ses pierres précieuses et le travail soigné des artisans de broderies et de fabrication d’objets miniatures. Dîner et nuit à l’hôtel.

4e jour : Antsirabe/Morondava/Kirindy (570 km – 10 à 11 h de route env.).

Longue journée de route pour Morondava. On quitte les hauts plateaux et traversée de magnifiques paysages arides. Passage par Miandrivazo qui est le point de départ pour les descentes du fleuve Tsiribihina. La ville est située dans une zone très encaissée, elle est entourée par le plateau de Bemaraha à l'ouest et la chaîne du Bongolava à l'est. Miandrivazo est réputée pour être la ville la plus chaude de Madagascar puisque toute l'année, il y fait en moyenne 28°C. Selon une légende, le nom « Miandrivazo » viendrait d'une déclaration du roi Radama 1er pendant une campagne contre le royaume Sakalava. Il avait accepté d'épouser la fille du roi Ramitraho et avait annoncé qu'il « attendait sa femme », « miandry vazo » en langue malgache. Pique-nique en cours de route. Arrivée à Morondava et poursuite par une piste jusqu’à la réserve de Kirindy. Dîner et nuit au Lodge.

5e jour : Kirindy/Belo sur Tsiribihina/Bekopaka (140 km, journée de route avec arrêts).

Visite matinale de la réserve de Kirindy, qui renferme 30 espèces de mammifères dont le rat sauteur géant (vositse), le plus grand rongeur de Madagascar, des lémuriens, plusieurs espèces d’oiseaux, et le carnivore "Fosa". Continuation en 4x4 pour rejoindre Bekopaka. Traversée en bac du fleuve de la Tsiribihina puis passage à Belo sur Tsiribihina, qui abrite le sanctuaire où sont conservées les reliques des anciens rois du Menabe. Déjeuner dans un restaurant local. Poursuite de la route et traversée en bac de la rivière Manabolo. Arrivée en fin d'après-midi à Bekopaka, village riverain du Manabolo et porte méridionale de la réserve des Tsingy de Bemaraha. Dîner et nuit à l’hôtel.

6e jour : Bekopaka - la réserve des Tsingy de Bemaraha.

Remontée du fleuve Manambolo en pirogue jusqu’aux gorges et aux grottes à flanc de falaise, anciennes nécropoles Vazimba. Visite d'une grotte et aperçu des vestiges d’anciens tombeaux. Le parc national des Tsingy de Bemaraha, la plus vaste réserve naturelle de la Grande Île, est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco et a été nommée dans la liste des 10 Merveilles Naturelles d’Afrique, au même titre que le Kilimandjaro en Tanzanie, les chutes Victoria en Zambie etc. Ces formations karstiques recouvrent un vaste plateau calcaire que l’érosion pluviale a hérissé de spectaculaires arêtes et crêtes acérées qui portent le nom de Tsingy. Des îlots de verdure se manifestent tout de même : baobabs, flamboyants, bananiers. Découverte des petits Tsingy et/ou (selon les capacités de chacun) les grands Tsingy. Les petits Tsingy (hauts de 10 à 30 m) se découvrent depuis des belvédères aménagés et permet de se familiariser avec les difficultés de la marche avant de s’aventurer vers les grands Tsingy. Relativement facilement, à travers des canyons et des couloirs, vous accéderez à un point de vue de l’ensemble des Tsingy et sur la diversité de la végétation endémique. Pour les grands Tsingy, une parfaite condition physique est indispensable : marche à travers les fameux rochers pointus (utilisation d’un harnais de sécurité avec mousquetons), passage sur un pont suspendu… Les panoramas sont époustouflants. Vous serez également impressionnés par l’agilité des lémuriens qui sautent de pic en pic et sans se blesser. Pour ceux ne pouvant pas découvrir les grands Tsingy, visite d’un village alentour et aperçu de la vie quotidienne. Pique-nique en cours de visite. Retour à Bekopaka, dîner et nuit à l’hôtel.

7e jour : Bekopaka/Morondava (190 km - journée de route ponctuée d'arrêts).

Journée de route par les pistes vers Morondava. Un premier arrêt aux tombeaux Sakalava. Ce peuple a une grande considération pour ses défunts ; la relation entre les morts et les vivants existe et se vit au quotidien. Afin de les honorer, les Sakalava ont développé un art funéraire qui se manifeste concrètement sur leurs tombeaux. En effet, généralement faits en bois, les tombes comportent des sculptures et des fresques relatant les points essentiels de la vie du défunt. Poursuite par la majestueuse allée de baobabs de l’espèce Adansonia Grandidieri, une des principales curiosités naturelles du grand ouest malgache. Tout au bout de l’allée bordée par ces géants, et après une succession d’étangs, découverte des étonnants baobabs aux troncs enlacés dits “baobabs amoureux”. Déjeuner dans un restaurant en cours de route. Arrivée à Morondava, capitale économique et administrative du Menabe, cité commerçante entre mer et rizières. Sur le front de mer, on peut remarquer les anciens comptoirs aux façades délavées. Dîner et nuit à l’hôtel.

8e jour : Morondava/Antananarivo.

Transfert à l’aéroport et envol pour Antananarivo. Selon les horaires du vol, déjeuner au restaurant à Antananarivo ou Morondava. Puis si le temps le permet, découverte du marché artisanal de la Digue. Installation à l’hôtel. Dîner dans un restaurant local et nuit.

9e jour : Antananarivo/Diégo Suarez.

Envol matinal à destination de Diégo Suarez. Déjeuner au restaurant. Après-midi, visite de Diégo, ville portuaire à l’extrême nord de Madagascar, au passé colonial maritime, qui se distingue par une population très cosmopolite et métissée, où les djellabas croisent les pagnes multicolores des femmes. Troisième port de Madagascar, Diégo est perchée sur un promontoire dominant l’une des plus belles baies du monde. L’architecture générale de la ville rappelle plus d’un demi-siècle de présence de l’armée française : bâtiments militaires, hôtel de la Marine, arsenal, artères rectilignes et parallèles. Dîner au restaurant et nuit à l’hôtel.

10e jour : Diégo Suarez – La Montagne des Français et les 3 baies (60 km - 2 h).

Départ pour une journée d’excursion en 4x4 aux 3 baies. Route vers la Baie de Sakalava où vous pourrez admirer de somptueux paysages. C’est de là que les pirates Sakalava venus de la côte ouest lançaient dans de simples pirogues, des raids sur les cités côtières des Comores et d’Afrique orientale. Continuation vers la Baie des Dunes et la Baie des Pigeons, toutes désertes si ce n’est parfois la présence de temps à autre d’une pirogue de pêcheurs. Déjeuner dans un restaurant. L'après-midi, continuation vers la Montagne des Français, ce surnom provient du monument aux morts des Malgaches et des Français en commémoration de la bataille de 1942 pour la libération d’Antsiranana (Diégo) par les armées alliées. Départ pour une randonnée de 2 h env. (niveau moyen). Paysage parsemé de baobabs endémiques de la région, épineux, aloès… Vers les hauteurs, panorama magnifique sur la baie de Diégo au soleil couchant. Dîner dans un restaurant et nuit à l’hôtel.

11e jour : Diégo Suarez - Nosy Hara (60 km - 2 h de piste et balade de 40 mn en pirogue).

Départ matinal en 4x4 par une piste à l’ouest de Diégo Suarez jusqu’à Ampasindava. Passage par Anamakia, les salines, des villages traditionnels, des étendues de mangrove, de la savane, des baobabs. Puis, transfert en pirogue à moteur d’environ 40 mn jusqu’à Nosy Hara. Classé parc national marin, l'archipel de Nosy Hara est constitué par des îlots qui sont formés de Tsingy, ponctués de plages situés dans le canal de Mozambique. Ces îles constituent un véritable sanctuaire totalement préservé et unique à Madagascar. 31 espèces d’oiseaux y sont recensées, plusieurs espèces de tortues marines dont la verte et l’imbriquée ; sur la principale île Brookesia, on peut aussi trouver un spécimen du plus petit caméléon du monde. La plupart des îles non recouvertes à marée haute sont des lieux de ponte très fréquentés. Découverte avant de débarquer (débarquement mouillé) sur une plage afin de déjeuner (pique-nique) et de profiter de ces lieux magiques et encore préservés. Puis, détente et baignade dans un véritable aquarium naturel avant le retour en bateau puis en 4x4 jusqu’à Diégo. Dîner au restaurant et nuit à l’hôtel.

12e jour : Diégo Suarez/parc national de la Montagne d'Ambre/Joffreville/Tsingy Rouge/Ankarana (220 km - 6 h 30 de route env.).

Départ pour le parc national de la Montagne d’Ambre en minibus : premier parc de Madagascar, la Montagne d'Ambre culmine à 1475 m d'altitude. Comme une oasis, elle se dresse au beau milieu d'une région de savane sèche. Découverte par des sentiers de la forêt tropicale humide d’altitude. En raison de la nature volcanique de ce massif basaltique, cinq lacs de cratère et cascades témoignent de l’abondance de l’eau dans la région. Le lémur couronné ou le lémur de Sandford que l’on ne trouve que dans les réserves du nord de Madagascar pourront être observés. Poursuite vers Joffre, ville qui fut le centre de villégiature des militaires français. Promenade dans cette ville hors du temps. Déjeuner dans un restaurant. L'après-midi, poursuite vers les Tsingy rouges, concrétions de sable latéritique érodées en “cheminées de fées” situées sur le littoral à proximité du village d’Irodo. Ces Tsingy rouges sont très spectaculaires et n’ont rien de comparables avec les Tsingy calcaires de l’Ankarana. Ce site offre un paysage de canyons et d'arabesques naturels aussi surprenant qu'émouvant. Continuation vers Ankarana. Dîner et nuit à l’hôtel.

13e jour : Ankarana/Ankify (150 km - 3 h de route env.).

Dressées autour d’un anneau forestier, ces formations karstiques uniques au monde recouvrent un vaste massif calcaire (haut de 300 m) que l’érosion pluviale a hérissé de spectaculaires lapiaz, arêtes et crêtes acérées qui portent le nom de “Tsingy” en malgache, entaillées de canyons boisés et truffés de grottes et de galeries. Cette réserve comporte une richesse de la flore et de la faune avec 10 espèces de lémuriens, une variété de primates : Eulemur fulvus, Lepilemur septentrionalis et Hapalemur mais également des oiseaux dont 54 sont endémiques à Madagascar. Le Mesite varié est un des oiseaux les plus rares du monde. On y recense également des chauve-souris, caméléons et crocodiles. Déjeuner dans un restaurant et continuation vers Ankify par la route des épices, paysage verdoyant et odorant dû à plusieurs plantations de ylang ylang, girofles et vanilles. Visite d’une plantation en cours de route. Dîner et nuit à l’hôtel.

14e jour : Ankify/Nosy Komba, Nosy Tanikely/Nosy Be.

Transfert à l’embarcadère et départ pour une excursion en mer à Nosy Komba : « l’île aux Lémuriens » avec pique-nique sur la plage de Nosy Tanikely « l’île de la petite terre ». À Nosy Komba, traversée de l’une des plus anciennes plantations de ylang-ylang de la région, aujourd’hui délaissée au profit de la vanille et du poivre de bonne renommée. Vous pourrez voir des lémuriens sauvages (Lémur macaco), des serpents, des papillons, des oiseaux multicolores et une flore variée. Passage par le village de Tam-Tam pour y découvrir la fabrication des pirogues à balancier, parmi les plus réputées du nord de Madagascar, construites suivant un rite immuable depuis des siècles. Au nord, dans le village d’Ampangorina, découverte de son artisanat (nappes, dentelles, masques, colliers, etc.) et son “lémurs parc” où des lémuriens vivent en liberté. Enfin, Nosy Tanikely qui est une réserve marine. Possibilité de baignade pour y observer les poissons et les beaux fonds marins. Les tortues sont très fréquentes et se laissent approcher facilement. Possibilité (sous réserve) de visiter le vieux phare qui domine l’île, un monument datant de près d’un siècle. Continuation vers Nosy Be. Dîner et nuit à l’hôtel.

15e jour : Nosy Be – tour de ville et Mont Passot.

Le nord-ouest a toujours été une fenêtre vers l’extérieur pour la grande île. Au Xe siècle, cette région abritait plusieurs comptoirs d’exportations et d’importations. Ce commerce a ensuite été en partie désorganisé par l’arrivée des portugais au XVIe ; cependant cette région resta longtemps un enjeu international. Aujourd’hui elle est dynamique grâce aux plantations de ylang-ylang, caféiers, poivriers, vanilliers et cacaoyers. Départ pour une découverte de la sucrerie Sirama classée monument historique ; passage par la cascade sacrée d'Androadroatra (possibilité de baignade) ; puis Hell Ville, capitale de Nosy Be. Découverte de son marché couvert avec épices, étales de crabes et fruits tropicaux ; de ses bâtisses coloniales ; de son marché aux nappes ; de son port. Temps libre pour flâneries personnelles ou pour quelques achats. Poursuite vers le sud à la rencontre d’un arbre sacré, le somptueux Banian millénaire. Déjeuner dans un Ecolodge au coeur de Nosy Be. L'après-midi, parcours botanique. Reprise de la route pour rejoindre le Mont Passot, le point culminant de Nosy Be et magnifique coucher de soleil avec un point de vue inégalable à 360° sur toute l’île. Retour à l'hôtel, dîner et nuit.

16e jour : Nosy Be – fête du Fanompoambe.

Départ pour Marodoko, ancienne principale ville de Nosy Be, dans le cadre de la Cérémonie de Fanompoambe. On y trouve les plus anciennes traces de présence humaine, l’ancien port, la maison fantôme, les cimetières des Indiens, la première mosquée installée à Madagascar… Spectacle de musiques et de danses folkloriques de l’île comme le wadra ou encore la danse des crocodiles. Déjeuner préparé par les femmes du village. L'après-midi, vous assisterez aux festivités du Fanompoambe qui se déroulent autour du traditionnel Bain des reliques des anciens rois. Cette pratique permet aux adeptes de la culture Sakalava de manifester leur attachement aux valeurs morales et spirituelles de leur société, de demander la bénédiction et la bienveillance des Esprits royaux. Retour à l’hôtel. Dîner et nuit.

17e jour : Nosy Be/Saint-Denis de la Réunion/Paris en avion.

Nuit à bord.

18e jour : Arrivée à Paris.

À noter : L’ordre des visites pourra être modifié en raison d’impératifs locaux. L’observation de la faune est sous toute réserve, les animaux vivant en liberté.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Nous vous suggérons également

La Grande Île
Nature
Madagascar : La Grande Île
Madagascar

La Grande Île

Du 12 au 27/09/2017
Du 26/09 au 11/10/2017
Circuit 16 jours / 14 nuits
à partir de 3220€
Afrique et Océan Indien
Sables du Namib
Nature
Namibie : Sables du Namib
Namibie

Sables du Namib

Du 19/06 au 05/07/2017
Du 10 au 26/07/2017
17 jours au départ de PARIS
Forfait par personne : 3 500€
Afrique et Océan Indien
Marrakech et les oasis
Nature
Maroc : Marrakech et les oasis
Maroc

Marrakech et les oasis

Du 16 au 23/09/2017
Du 24/09 au 01/10/2017
8 jours au départ de PARIS
Forfait par personne : 900€
Afrique et Océan Indien
Nature et culture sénégalaises
Nature
Sénégal : Nature et culture sénégalaises
Sénégal

Nature et culture sénégalaises

Du 23 au 31/10/2017
Du 13 au 21/11/2017
9 jours au départ de PARIS
Forfait par personne : 1 810€
Afrique et Océan Indien
Envie d'un voyage sur mesure ?