Sur le souk de Tetouan A.V./ A. Roux Danseuses de flamenco à Séville A.V./ J.-J. Abassin Ronda A.V./M. Tabary Dans le mausolée de Moulay Ismaïl à Meknès A.V./ A. Roche Le mausolée de Moulay Ismail (Meknès)  A.V./A. Roux Les vestiges du capitole, sur le site de Volubilis A.V./A. Roux La mosquée-cathédrale de Cordoue A.V./B. Metzdorf La Giralda de Séville, ancien minaret A.V./A. Roche
Circuit 12 jours / 11 nuits
Les temps forts

  • le palais-musée Dar Batha à Fès
  • le site antique de Volubilis
  • l’Alcázar de Séville
  • la mosquée-cathédrale de Cordoue

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 1 870

De part et d’autre de la Méditerranée, du Nord du Maroc au Sud de l’Espagne, ce programme a pour fil conducteur l’art islamique, témoin de l’histoire de la Conquête et de la Reconquête. Cet itinéraire, source d’émerveillement pour tout amateur d’art, est animé tant par la vive ambiance des souks marocains que par la lumière flamboyante qui éclabousse les fleurs et les champs d’oliviers d’Andalousie.

1er jour : Paris/Rabat (Maroc).

À l’arrivée, visite de la capitale administrative du Maroc : le Palais royal (extérieur), les ruines romantiques de la nécropole du Chellah, les ruelles bleues et blanches de la kasbah des Oudaïas, la tour Hassan (minaret d'une mosquée du xixe s. inachevée) et le mausolée de Mohamed V, construit entre 1961 et 1971 selon les techniques ancestrales de l'art marocain.

2e jour : Rabat/Volubilis/Meknès/Fès.

Visite du site archéologique de Volubilis, ancienne ville romaine : les thermes de Gallien, le forum, le Capitole, la basilique, l'arc de triomphe et les villas qui possèdent encore des mosaïques bien préservées. Puis, vue panoramique sur la ville sainte de Moulay Idriss, perchée sur un promontoire rocheux. Arrivée à Meknès, ancienne capitale de Moulay Ismaïl (contemporain de Louis XIV) : superbes portes mauresques bab el-Khémis et bab Mansour, place el-Hedim, mausolée de Moulay Ismaïl (sous réserve de réouverture), vestiges des greniers… Poursuite vers Fès.

3e jour : Fès.

Splendide panorama sur la capitale religieuse du Maroc depuis le Borj sud ou le Borj nord. Puis, promenade commentée au fil de la journée, avec un déjeuner typique dans la médina : souks de Fès el-Bali et Fès el-Jedid, médersas (dont Bou Inania), université islamique Karaouiyine (extérieur), musée des Arts et Traditions Dar Batha installé dans un palais du xixe siècle, le palais d'été du sultan Moulay Hassan – collection d'objets fassis : tapis, manuscrits, bijoux, meubles).

4e jour : Fès/Chefchaouen.

Traversée des magnifiques paysages montagneux et verdoyants du Rif. À l’arrivée, promenade dans la médina de ce charmant village aux maisons bleues et aux ruelles tortueuses, classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Temps libre.

5e jour : Chefchaouen/Tétouan/Tanger.

Étape à Tétouan, ancienne capitale du Maroc espagnol, surplombant l’oued Martill. Découverte de la médina à l’architecture et à l’urbanisme arabo-andalous, ceinte de remparts et étagée sur les pentes abruptes du djebel Dersa. Puis, route pour Tanger où naquit Ibn Battouta, célèbre écrivain-voyageur du xive siècle. Visite de la vieille ville : grand et petit Socco, Grande Mosquée, souk, ancien palais du sultan Moulay Ismaïl. Aux alentours : le cap Spartel qui marque l’extrémité nord-ouest de l’Afrique ainsi que les grottes d’Hercule.

6e jour : Tanger/Tarifa (Espagne)/Ronda.

Embarquement en ferry et traversée du détroit de Gibraltar jusqu’à Tarifa, en Espagne (45 mn env.). Continuation vers Ronda, perchée au-dessus de gorges et dont le quartier ancien conte le passé mauresque.

7e jour : Ronda/Séville.

À Ronda, balade au fil des ruelles et des maisons blanchies à la chaux. Visite des bains arabes et du palais de Mondragón aux patios ornés de mosaïques et de stucs maures. Puis, continuation vers Séville, la séduisante capitale de l’Andalousie.

8e jour : Séville.

Journée de visites dans la ville qui connut son âge d’or sous les Almohades : la gigantesque cathédrale ; l’ancienne Grande Mosquée (xiie s.), dont subsistent le minaret (la célèbre Giralda) et la cour des Orangers ; le délicieux quartier de Santa Cruz, un des plus anciens de la ville, réputé pour le charme de ses étroites ruelles et de ses patios fleuris ; la casa de Pilatos aux stucs et plafonds mudéjars, classé Monument national et emblématique de l'architecture civile andalouse du début de la Renaissance.

9e jour : Séville/Cordoue.

Visite de l’Alcázar (palais fortifié du style mudéjar le plus pur) et de ses jardins. Les dentelles de pierre, stucs, azulejos, arcades et coupoles racontent l’art extraordinairement raffiné de leurs créateurs. Départ pour Cordoue, l’une des plus grandes métropoles politiques et culturelles du monde musulman au xe siècle. Visite de l’ancienne mosquée, joyau de l’art hispano-mauresque aux 850 colonnes de marbre, de granit et de jaspe, mais aussi de l’Alcázar, palais du xive s. de style arabe. Puis, dans les vieux quartiers : porte d’Almodóvar, vestiges de bains califaux du Campo Santo de los Mártires, muraille arabe.

10e jour : Cordoue/Grenade.

À proximité, visite des vestiges de Medina az-Zahara, capitale cérémonielle des Omeyyades (xe s.). Départ pour Grenade via les châteaux et tours de guet par la route du Califat qui reliait les deux plus importantes capitales de l’histoire hispano-musulmane.

11e jour : Grenade.

Visite de l’Alhambra, fleuron de l’art hispano-musulman et témoignage de la vie en al-Andalus : Alcazaba, palacios Nazaries (cours des Lions et des Myrtes, salle des Ambassadeurs), Generalife (résidence d’été des sultans). Puis, le quartier de l’Albaicín, site de la première forteresse arabe (maisons blanches, ruelles escarpées…) ; le corral del Carbón, ancien caravansérail ; la chapelle royale, sépulture des Rois Catholiques.

12e jour : Grenade/Málaga/Paris.

Transfert à l’aéroport de Málaga puis vol pour Paris.

À noter : l’ordre des étapes et visites pourra être modifié en raison d’impératifs locaux.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page