Le musée national d’Histoire à Achgabat A.V./I. S. Abrams Vue en route de Douchanbé à Iskanderkoul  Orient Voyages Vue sur le lac Iskanderkoul Orient Voyages Le parc Rudaki à Douchanbé Orient Voyages Portrait de femme ouzbèke A.V./N. Rocca L’une des trois médersas du Reghistan à Samarcande A.V./G. Bélair Médersa Nadir Divan Begi, à Boukhara A.V./ C. Chenu La mosquée Islam Khodja à Khiva P. et C. Bettan Vue sur le site archéologique de Nisa A.V./Dietmar Guth Sur la place du Reghistan à Samarcande A.V./G. Le Pimpec Vue sur l’ensemble Poï Kalian A.V./ C. Chenu
Circuit 15 jours / 13 nuits
Les temps forts

  • le lac Iskanderkoul au coeur des montagnes tadjikes
  • les mythiques coupoles de Samarcande
  • Kounia-Ourguentch et Nisa, sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco
  • la nuit sous tente au cratère de feu de Darvaza

15 à 21 participants
Forfait par personne : à partir de 3 080

Lorsque les troupes d'Alexandre le Grand prirent le contrôle de l’Ouzbékistan et de sa région, la zone connut un tournant essentiel dans son histoire. Avec la chute de la dynastie des Achéménides, un vent hellénique souffla sur l’Asie centrale qui s’ouvrit au commerce : les échanges économiques et culturels enrichirent ces pays qui conservent aujourd’hui l’héritage de ces précieuses interactions. Cet itinéraire vous entraîne à la découverte d’une région passionnante dont le patrimoine séculaire évoque les fastes du passé et dont les paysages majestueux resteront inoubliables.

1er jour : Paris/Douchanbé (Tadjikistan) via Istanbul.

2e jour : Douchanbé.

Arrivée dans la nuit. Transfert à l’hôtel. Découverte de la capitale tadjike. Visite du musée national des Antiquités du Tadjikistan, qui abrite notamment un Bouddha couché, long de 13 m, le plus grand d’Asie centrale parvenu jusqu’à nos jours. Puis, visite de la ville : jardin botanique, place d’Ismail Samani, bazar.

3e jour : Douchanbé/le lac Iskanderkoul (150 km – 4/5 h de route).

Route vers le lac Iskanderkoul (2 200 m d'alt.), l’un des attraits les plus remarquables des monts Fansky. Installation au refuge. Promenade aux alentours du lac jusqu’à l’impressionnante cascade d’Iskanderya (1 h 30 env.). Dîner et nuit au refuge.

4e jour : le lac Iskanderkoul/Khodjent (240 km – 6/7 h de route).

Route vers le nord du Tadjikistan et la ville de Khodjent, l’une des plus anciennes cités du pays qui rayonnait par ses palais et ses mosquées grandioses. Découverte : vestiges de l’ancienne citadelle du xe s. ; musée d’Archéologie (mosaïques retraçant la vie d’Alexandre le Grand) ; mosquée, médersa et mausolée du cheikh Massal ad-Din ; bazar.

5e jour : Khodjent/Tachkent (Ouzbékistan) (215 km).

Départ vers Tachkent, en Ouzbékistan. Visite de la capitale, reconstruite après plusieurs tremblements de terre : places de l’Indépendance (ex-place Lénine) et d'Amir Timur avec sa statue imposante de Tamerlan, place du théâtre Navoï. Puis, visite du musée des Arts appliqués (suzanis, poteries, mobilier en bois...).

6e jour : Tachkent/Samarcande (320 km – 2 h de trajet en train).

Départ en train rapide pour Samarcande, carrefour d’échanges sur la route de la Soie qui atteignit son apogée sous Tamerlan (xive s.), puis Ulugh Beg. Visites : Gour Emir (mausolée de Tamerlan aux mosaïques turquoise) ; observatoire d’Ulugh Beg érigé au xve s. ; vestiges de l’ancienne Afrasiab et son musée (belles fresques du viie s.).

7e jour : Samarcande.

Suite des visites : place du Reghistan bordée de médersas aux imposants portails ; nécropole Chah-i-Zinda, ensemble de mausolées et de mosquées aux coupoles bleues ; mosquée Bibi-Khanym édifiée en 1399 sur l’ordre de Tamerlan pour être la plus grande de son temps. Promenade dans le grand bazar et visite d'un atelier familial de fabrication de papier. Dîner dans une maison traditionnelle.

8e jour : Samarcande/Boukhara (300 km – 5 h de route).

Départ pour Boukhara, ville-musée du désert qui connut son apogée au xe s., au charme arabe et persan. En route, arrêt à Guivoudjan et visite de l’atelier d'un maître céramiste. À Karmana, découverte des minaret des Kharakhanides, vestiges du caravansérail Rabat-i-Malik et réservoir d'eau Sardoba. Arrivée à Boukhara et début des visites avec l'ensemble Liab-i-Khaouz : médersas Nadir Divan Begi et Koukeldach, coupoles marchandes.

9e jour : Boukhara.

Suite des visites de la ville : citadelle d’Ark (autrefois résidence de l’émir) ; mausolée Tchachma Ayoub ; mausolée d’Ismaïl Samani en brique cuite. Promenade vers l’ensemble Poï Kalian : minaret et mosquée Kalian, médersa Mir-i-Arab. Dîner dans une médersa avec concert folklorique (sous réserve des conditions météorologiques).

10e jour : Boukhara/Khiva (450 km – 7/8 h de route).

Journée de route à travers le désert du Kyzyl Koum vers Khiva, ville-musée et autrefois important marché d'esclaves d'Asie centrale. Pique-nique en cours de route.

11e jour : Khiva.

Découverte de la ville intérieure (Itchan Kala) : mausolée du poète et lutteur Pakhlavan Mahmoud, palais Tach Haouli, médersa Alla Kouli, médersas Moukhammad Amin Khan (xvie s.) et Islam Khodja (plus haut minaret de la ville), mosquée Djouma avec ses 218 colonnes en bois sculpté, citadelle Kounia-Ark, Kalta Minor.

12e jour : Khiva/Kounia-Ourguentch (Turkménistan)/Darvaza.

Tôt le matin, départ pour le Turkménistan. Visite du site de Kounia-Ourguentch, classé à l’Unesco. Découverte des vestiges de la ville ancienne, puis des mausolées Nejameddin Kubra et du sultan Ali. Visite de l’ensemble Turabeg Khanym, dont la fonction continue de susciter la controverse. Continuation vers le cratère de Darvaza (350 km dont 7 km de piste en 4x4) : découverte du cratère dont le diamètre atteint 70 m et où du gaz brûle en permanence. Nuit sous tente dans le désert.

13e jour : Darvaza/Erbent/Achgabat (250 km).

Départ pour Achgabat, la très moderne capitale turkmène et ses monuments de marbre blanc. En route, arrêt à Erbent et découverte de ce village traditionnel. Continuation vers Achgabat. À l'arrivée, visite du Musée national d’histoire où sont exposés des objets provenant des fouilles de Nisa.

14e jour : Achgabat – excursion à Nisa.

Excursion à Nisa (20 km), l’antique Nicée, dont les vestiges traduisent les influences grecques et iraniennes de cette ancienne capitale des rois parthes. Retour à Achgabat et arrêt à la mosquée Turkmenbachi, la plus grande d’Asie centrale. Tour d’orientation de la ville située aux portes du désert du Karakoum, puis visite d'un haras des célèbres chevaux turkmènes Akhal-téké dans le village de Gokdépé suivie d’un spectacle.

15e jour : Achgabat/Paris via Istanbul.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page