Vue sur Mae Hong et sa vallée Icon0 Le temple Wat Jong Klang à Mae Hong D.R. Paysages de rizières autour de Chiang Mai  WP Flare Le site historique de  Muang Sing Y. Wat Dans les grottes de Tham Lod L. Igsom Le Wat Rong Khun, célèbre Lever de soleil sur le Mékong à Luang Prabang P. Here Bonzes devant un temple à Louang Prabang A.V./J.-C. Valé Artisanat de Louang Prabang A.V./M. Leriche La baie d'Halong, au Vietnam A.V./L. Luengo La baie d'Halong au Vietnam A.V./L. Luengo Femme vietnamienne, à Hanoi A.V./P. Bettan La pagode Tran Quoc, à Hanoi au Vietnam  A.V./C. Filippi Le pont The Huc, à Hanoï A.V./L. Luengo Femmes Tai Lu V. Chaiwat Dans les rues de Mai Chau  M. Ecek Maison sur pilotis à Mai Chau J. Dielis
Circuit 23 jours / 20 nuits
Les temps forts

  • Une découverte des diverses ethnies de la Thaïlande, du Laos et du Vietnam
  • Le paysage rural et les villages du nord thaïlandais
  • Une journée de croisière sur le Mékong jusqu'à Luang Prabang au Laos, une des villes les plus envoûtantes d'Asie
  • Une nuit à bord d'une jonque dans la baie d'Halong

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : 3 900

Plus qu'un simple voyage, ce programme doit être avant tout considéré comme une rencontre. Touchante, souvent émouvante, cette approche des peuples minoritaires de Thaïlande, du Laos et du Vietnam constitue une magnifique manière d'aborder ces pays en profondeur. Par cette initiation aux arts, aux croyances et aux traditions de ces ethnies, vous découvrirez une facette peu courante de ces trois nations, passionnante et saisissante.

1er jour : Paris/Chiang Maï (Thaïlande) via Doha.

2e jour : Chiang Maï/Mae Hong Son.

Arrivée à Chiang Maï tôt le matin puis vol pour Mae Hong Son. Petit temps de repos à l’hôtel et visite de deux temples de style birman : le Wat Jong Kham et le Wat Jong Klang, et pour finir le Wat Phra Thad Doi Kong Moo, bâti par les Shan, qui offre une vue panoramique sur la ville au soleil couchant.

3e jour : Mae Hong Son.

Visite du village de Baan Rak Thai au bord d’un lac et au milieu de plantations de thé où vit une communauté chinoise, composée de descendants de l’armée nationaliste du Kuomintang. Elle est réputée pour ses thés et sa délicieuse cuisine importée du Yunnan. Puis, passage par le pont en teck et bambou de Su Tong Pae qui serpente au milieu des rizières au pied de la colline où se situe le temple éponyme. De la colline, vue panoramique sur le superbe paysage rural environnant avec ses rizières, ses buffles et ses petits hameaux. Continuation avec le village Shan de Baan Pang Moo, puis le village Muser de Baan Borkhai. Promenade à la rencontre de ses habitants.

4e jour : Mae Hong Son/Pai (110 km – 2 h 20).

Route vers Pai via Pang Mapha pour la visite de la grotte de Tham Lod traversée par un cours d’eau. C’est l’une des plus longues galeries souterraines d’Asie du Sud-Est. Traversée à pied de la grotte sur environ 400 m (quelques passages dans l’eau). Passage par un village Lisu, peuple originaire de la partie orientale du Tibet, vivant près de l’eau dans des maisons en bois et pratiquant essentiellement l’agriculture. Les Lisu ont gardé leurs traditions intactes, croient aux esprits et vouent toujours un culte aux ancêtres. Poursuite vers Pai, située au cœur d’une vallée entourée de monts. Visite de la ville avec les temples de Wat Hua Na et Wat Ham Hoo avec son harmonieux chedi et son élégant Wihan. En soirée, découverte du marché de nuit.

5e jour : Pai/Chiang Maï (130 km – 3 h).

Excursion au canyon de Pai, large de 8 000 m2, et promenade jusqu’aux points de vue d’où l’on peut admirer les étranges parois rocheuses et les montagnes environnantes. Puis, route pour Chiang Mai.

6e jour : Chiang Maï.

Tour à pied dans la vieille ville : le Wat Chiang Man, le plus vieux temple de Chiang Maï construit au xiiie s. par le roi Mengrai du royaume Lanna. Ce temple est connu pour son chedi de style Lanna soutenu par des rangées de statues d’éléphants. Puis, passage par les temples Wat Phra Singh et Wat Chedi Louang. Arrêts aux murailles et douves. Visite du musée Lanna qui permet d’appréhender différents aspects de la culture Lanna. Si le temps le permet, flânerie au grand marché Warorot où l’on trouve de tout : objets du quotidien, tissus, produits alimentaires, fleurs… Puis, montée au temple de Doï Suthep qui offre un beau panorama sur la vallée. Son monastère, très vénéré, dresse son chedi et ses parasols dorés à 1 050 m d’altitude. Après ce moment paisible, retour en ville et soirée street food pour une découverte des différents stands de nourriture et dégustations de saveurs locales.

7e jour : Chiang Maï/Chiang Raï/triangle d’Or (265 km – 5 h).

Départ pour Chiang Raï avec un arrêt aux sources chaudes Mae Kajan et au temple Wat Rong Khun. Plus connu sous le nom de "Temple blanc", il conserve une empreinte bouddhiste traditionnelle, tout en mélangeant habilement des peintures et thèmes contemporains. Il est décoré par de nombreux fragments de miroirs. Poursuite vers Chiang Raï puis Chiang Saen, l’ancienne capitale du premier royaume Lanna Thai, situé sur les rives du Mékong, à la frontière entre la Thaïlande et le Laos. Puis, route vers le triangle d’Or, où les frontières de la Thaïlande, du Myanmar et du Laos se rencontrent. Visite du musée de l’Opium qui présente l’histoire de cette production dans la région et de son commerce.

8e jour : Le triangle d’Or/Chiang Khong (45 km – 1 h) /Huay Xai (Laos)/Lung Namtha (195 km – 5 h).

Départ pour le Laos, passage de la frontière à Chiang Khong et formalités d’entrée au Laos. Rencontre avec votre guide laotien à Huay Xia et poursuite vers Lung Namtha par une route montagneuse aux beaux paysages de forêt, rizières et villages. Arrêt dans le village de Vieng Phoukha, où le bureau du tourisme donnera des informations sur les ethnies de la région comme l’ethnie Khamu. Arrivée à Lung Namtha, capitale de la province. La ville tient son nom de la Nam Tha, un affluent du Mékong au bord de laquelle elle se trouve. Petit tour à pied à sa découverte.

9e jour : Lung Namtha – excursion à Muang Sing (60 km – 1 h 30 et retour).

Départ pour Muang Sing, autrefois principauté des Tai Lus, située à la convergence des civilisations chinoise, birmane, thaï et d'autres groupes ethniques. Cette situation a fait de Muang Sing un endroit riche en patrimoine historique : visite de la ville et de son petit musée qui expose dans l’ancienne résidence de Phaya Sekong, un notable local qui régna sur la région au début du xxe s., une belle collection de costumes traditionnels et objets religieux. Continuation vers la frontière lao-chinoise puis balade à pied (20 mn env.) dans les villages de Ban Adima, de l’ethnie Akha, avec ses maisons en bois sur pilotis et où les femmes aiment chiquer le bétel. Puis, arrêt à Ban Namdet, grand village de l’ethnie Yao, pour une balade à pied (20 mn env.) à la découverte de leur mode de vie : les plus âgés sont encore vêtus de leurs habits traditionnels, et les femmes Yao sont réputées pour la finesse de leurs broderies. Retour à Lung Namtha.

10e jour : Lung Namtha/Oudomxai/Pakbeng (265 km – 7h).

Route de montagne vers Oudomxai en passant par les villages Hmong et Khamu. Arrivée à Oudomxai et visite du That Phouxay pour une belle vue sur la ville et les environs. Poursuite vers Pakbeng, une petite bourgade au bord du Mékong, à mi-chemin entre la frontière lao-thaï (Houeisay) et Luang Prabang.

11e jour : Pakbeng/Pak Ou/Luang Prabang (7 h 30 de bateau env.).

Embarquement à bord d’un bateau traditionnel pour une agréable journée de croisière (entre 7 et 8 h env.) sur le Mékong vers Luang Prabang. Détente et découverte du paysage et de la vie le long des rives : nombreux villages, aperçu des bateaux “longues queues” transportant marchandises et passagers. Déjeuner à bord. Arrêt à Pak Ou, lieu où la Nam Ou se jette dans le Mékong. Visite des grottes sacrées de Tham Ting (30 marches à monter pour y accéder) et Tham Phoum (240 marches à monter) qui abritent des milliers de statues de Bouddha. L’entrée se situe au milieu d’une falaise, elle-même entourée d’une forêt luxuriante. Arrivée à Luang Prabang, ancienne capitale royale classée au patrimoine mondial de l’Unesco avant le coucher du soleil. Luang Prabang, au confluent du Mékong et du Nam Khan, au cœur de collines boisées, est l’une des plus envoûtantes cités d’Asie. Elle a conservé son charme avec ses temples aux toits retroussés et ses bâtiments, mélange de style local et colonial. Cérémonie baci dans l’enceinte d’une maison traditionnelle laotienne. Le baci est un mélange de croyances animistes et bouddhistes, aussi appelée sou khaun, signifiant “l’appel des âmes”. Dans les traditions laotiennes, cette cérémonie se fait avant des évènements importants de la vie tels que mariage, naissances, etc. En fin de journée, dîner laotien chez l'habitant.

12e jour : Luang Prabang.

Visite de la ville installée sur la rive gauche du Mékong. Commencement par le Palais royal, aujourd’hui transformé en Musée national, qui retrace l’histoire de la région et abrite le fameux Bouddha Pha Bang, de beaux panneaux de soie brodés et un ensemble d’insignes royaux tels que portraits, fresques, mosaïques et autres objets précieux. Puis, visite du Wat Mia, construit à la fin du xviiie s., sanctuaire coiffé d’une toiture à cinq pans surmontée de trois parasols et sa galerie frontale richement décorée. Découverte de l'artisanat laotien avec le Ban Xang Khong où l'on fabrique le papier à base d'écorce de mûrier. Déjeuner dans le restaurant Pak Houei où l’on peut déguster le laap, plat traditionnel à base de viande marinée dans de la citronnelle et agrémentée de nombreuses herbes aromatiques, le tout accompagné de riz gluant dit khao niao. Continuation avec le Vat Vissoun, plus ancien temple de la ville avec son stupa That Makmo. Promenade à pied le long de la Nam Khan jusqu’au Wat Xieng Thong (temple de la Cité royale), le plus beau temple de Luang Prabang, joyau de l'art lao, dont la construction date du xvie siècle. C’est un monument religieux de grande importance et le symbole national. Ensuite, découverte de l’atelier de tissage Ock Pop Tok, avec ses soies tissées manuellement et teintées par des pigments naturels. Ce centre cherche à préserver les techniques ancestrales. En fin de journée, ascension au mont Phousi (328 marches) pour la vue panoramique sur la ville et les environs au soleil couchant (facultatif). Dîner au restaurant Tamnak Lao, pour une dégustation de khao poun nam pik, soupe de vermicelles de riz très populaire où se mêlent les arômes de galanga, combava, lait de coco et autres épices.

13e jour : Luang Prabang/Nong Khiaw (140 km – 4 h).

Tôt le matin, participation à la quête des bonzes. Votre guide expliquera comment respecter les mœurs et coutumes du Laos. Au lever du soleil, de longues lignes de moines en robe de couleur safran quittent les temples et parcourent les ruelles pour collecter les offrandes auprès des habitants qui reçoivent en retour leur bénédiction. Moment serein qui permet d’approcher la spiritualité laotienne. Puis, découverte matinale d’un marché local très vivant pour observer les produits frais avant de revenir à l'hôtel pour y prendre le petit déjeuner. Ensuite, départ par la route pour Nong Khiaw. En chemin, visite de Ban Na Yang Tai (promenade à pied d'environ 20 mn) et Ban Na Yang Nuea (promenade à pied d'environ 20 mn également), beaux villages de l’ethnie Tai Lu, originaires du Yunnan en Chine. Les femmes Tai Lu sont réputées pour la beauté de leurs cotonnades teintes de couleurs naturelles. Aperçu de l’architecture traditionnelle avec les grandes maisons en bois comportant des motifs décoratifs sculptés et des fenêtres avec balustrades. Les villageois cultivent le tabac pendant que les femmes tissent et fabriquent la teinture, issue d’écorces, fleurs et plantes. Déjeuner au centre d’artisanat Ban Lue. Arrivée à Nong Khiaw, petit bourg lové dans un cadre karstique grandiose et temps libre pour se reposer à l’hôtel.

14e jour : Nong Khiaw/Sam Nuea (350 km – 8 h).

Tôt le matin, départ pour Sam Nuea par une belle route montagneuse et sinueuse en passant par le village de Ban Viengthong où l’on peut faire un arrêt pour découvrir la source d’eau chaude. Continuation jusqu’au district de Sam Nuea, dans la province de Houa Phanh, au cœur d’une vallée verdoyante perchée à 1 200 m d’altitude. Petite halte à la découverte de menhirs avant d'arriver à Sam Nuea.

15e jour : Sam Nuea – excursion aux grottes de Vieng Xay (30 km – 45 mn et retour).

Route pour Muang Vieng Xay et visite des grottes historiques de Vieng Xay, connues sous le nom des "grottes des Pathet Lao", où vivaient les dirigeants communistes laotiens, pour se protéger des bombardements américains pendant la guerre des années 60 et 70. C’est une région encore sauvage avec forêt et roches karstiques. Retour en ville pour une visite du marché local haut en couleurs. Temps libre pour flâneries personnelles.

16e jour : Sam Nuea/Nameo (85 km – 3 h) (Vietnam)/Nam Koi/Mai Chau (250 km – 7h).

Journée de route pour rejoindre le Mai Chau au Vietnam. Départ pour Na Meo. Arrivée à la frontière et, après l’accomplissement des formalités, rencontre avec votre guide vietnamien. Continuation vers Mai Chau au milieu de paysages de rizières. Les Thaïs Blancs et Noirs sont les plus grands groupes ethniques de cette région, leurs ancêtres sont originaires de la Chine. Ils habitent de grandes maisons sur pilotis qui les protègent contre la montée des eaux et des animaux sauvages.

17e jour : Mai Chau.

Visite du village de Buoc à la rencontre de ses habitants des minorités thaïs. Échanges autour d’une boisson puis découverte d’une école (dons possibles de fournitures scolaires ainsi que vêtements, etc). Après-midi libre dans un charmant hôtel entouré de rizières, montagnes et jardin de bambou. De la piscine, belle vue sur la nature environnante. Soirée de danses traditionnelles des Thaïs Blancs, au cours de laquelle sera servi de l'alcool de riz dans les jarres à l’aide de pipes en bambou.

18e jour : Mai Chau/Ninh Binh (145 km – 4 h).

Départ par la route pour Ninh Binh, ancienne capitale des dynasties Le et Dinh dans un magnifique paysage. Arrivée au site de Hoa Lu aussi appelé le “Halong terrestre” : en effet, le relief rappelle celui de la fameuse “baie du Dragon” avec ses nombreuses collines calcaires recouvertes de végétation. Succession de cirques naturels reliés entre eux par des tunnels creusés par l'érosion. Promenade en barque pour visiter les “3 grottes” Tam Coc, au travers de rizières et de paysages aquatiques. Balade en char à bœufs jusqu’à la pagode de Jade Chua Bich Dong. Dîner de spécialités comme la viande de chèvre en sauce et le riz brûlé.

19e jour : Ninh Binh/la baie d’Halong (190 km – 3 h 15).

Départ par la route pour Ha Long. Sur le chemin, arrêt à Nam Dinh, terre natale de la dynastie de Tran (xiiie au xve s.), la plus prospère de la période féodale du Vietnam. Visite de la pagode Pho Minh et du paisible temple de Tran, entouré d'arbres vivaces, d'étangs et d'œuvres architecturales datant de plus de 300 ans. À l’arrivée, embarquement à bord d’un bateau non privatif et agréable déjeuner à bord. Départ pour une croisière dans l’un des paysages les plus somptueux d’Asie (sous réserve des bonnes conditions météorologiques). Véritable mer intérieure de 1 500 km2, l’endroit révèle un paysage karstique de milliers d’îlots rocheux aux formes curieuses émergeant des eaux couleurs émeraude. Arrêt pour visiter une grotte. Retour à bord, dîner au coucher du soleil et nuit à bord.

20e jour : la baie d’Halong/Hanoi (195 km – 4 h 30).

Lever du soleil sur la baie, considérée comme ”la huitième merveille du monde”, belle en toute saison. Poursuite de la croisière et visite des îles. Brunch à bord avant le retour au port. Débarquement en milieu de la matinée. Route vers la montagne sacrée de Yên Tu (55 km – 1 h 30), berceau du bouddhisme national et haut lieu de pèlerinage. L’ensemble du site de Yên Tu avec ses centaines de reliques historiques et religieuses et ses paysages magnifiques, a été reconnu patrimoine national. Montée à pied aux divers sanctuaires (nombreuses marches, ou télésiège : env. 20 € – en supplément). Poursuite vers Hanoi (140 km – 3 h de route env.).

21e jour : Hanoi.

Découverte de la ville : l’imposant mausolée d’Ho Chi Minh qui domine la place Ba Dinh ; le palais du haut-gouverneur d’Indochine (ext.) ; la maison sur pilotis de Ho Chi Minh (derrière l’ancien palais du gouverneur de l’Indochine) : conformément à l’image de simplicité de Ho Chi Minh, une maison toute en bois de teck avec un très bel escalier à claire-voie ; la pagode au Pilier unique (Chua Mot Cot), dressée au milieu d’un étang, pagodon carré en bois qui repose sur un unique pilier figurant la tige d’un lotus, la fleur attribut de la déesse de la fertilité et de la miséricorde. Puis, balade dans un marché pour choisir les ingrédients qui vont servir à une leçon de cuisine et enfin dégustation des mets confectionnés. L'après-midi, visite du Musée d’ethnographie qui est certainement l’un des plus intéressants du Vietnam, créé en novembre 1997 au moment du Sommet de la francophonie. Puis, spectacle des marionnettes sur l'eau. Ce spectacle original, dans la tradition de la culture vietnamienne, étonne par sa virtuosité et son utilisation de l’eau, tout à la fois comme décor et comme ressort dramatique des différentes narrations. Le spectacle se déroule au milieu de l’eau d’où les artistes manipulent les marionnettes avec des perches, en les faisant bouger, rire, parler et même danser à fleur d’eau. Les différents thèmes reconstituent les scènes de la vie quotidienne : travail dans les rizières, pêche, fête de village et des légendes. Balade dans le quartier des 36 guildes, ancien quartier le Ha Noi dont les 36 rues portent un nom de métier ou de guilde : rue de la Soie, rue des Nattes, rue du Riz, rue du Papier, rue du Vermicelle... et découverte des nombreuses maisons coloniales du quartier des ambassades et les environs du lac Hoan Kiem.

22e jour : Hanoi/Doha.

Matinée libre puis, dans l’après-midi, transfert à l’aéroport et vol pour Paris via Doha.

23e jour : Doha/Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page