Voyage culturel au Turkménistan
Résultats
de ma recherche

Voyage culturel au Turkménistan

Situé au nord de la chaîne de montagnes Kopet-Dag, entre la mer Caspienne et le fleuve Amou-Daria, le Turkménistan est couvert à plus de 80 % par le désert du Karakoum  Ce pays qui a des frontières avec le Kazakhstan, l’Ouzbékistan, l'Iran et l'Afghanistan abrita l'antique Nisa, l'une des premières capitales des Parthes et fut une étape incontournable de la route de la Soie, comme en témoigne Merv, la plus ancienne et la mieux préservée des cités-oasis. Un voyage culturel avec Arts et Vie vous fera découvrir un pays aux paysages beaux et nus, dans lequel les influences parthes, hellènes et achéménides ont laissé des réalisations remarquables : anciennes cités qui témoignent de la puissance de l'empire parthe, lieux d'échanges commerciaux et culturels au sein du désert, forteresses médiévales, mosquées et caravansérails comme autant d'exemples de la grande variété des techniques et des décors utilisés par l'architecture islamique en Asie centrale. Un voyage culturel vous mènera ainsi à Nisa, l'une des premières capitales des Parthes. Située au pied des monts de Kopet-Dag, elle fut un rempart contre l'expansion romaine. Des fouilles ont mis au jour des mausolées, des temples dédiés au dieu Mithra, des objets d'art, enfin, comme des rhytons d'ivoire, où la mythologie grecque rencontre l'imaginaire perse. À Merv, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco, subsiste l'une des plus vastes cité-oasis qui jalonnèrent les routes de la Soie. Le parc national historique et culturel qui y a été créé permet de retrouver des vestiges des grands centres urbains datant du troisième millénaire avant J.C., tout comme des cités médiévales du califat arabe du début du IXe siècle, ou des villes fortifiées de l'empire des Grands Seldjoukides datant des XIe et XIIe siècles. Leurs mausolées où le savant briquetage rivalise avec le raffinement du stuc sculpté et la délicatesse des fresques murales sont autant de témoignages des prouesses architecturales de la période seldjoukide. À Kounia-Ourguentch, sur la rive gauche de l'Amou Daria, se trouvent, sur une vaste zone désertique, quelques vestiges allant essentiellement du XIe au XVIe siècle et comprenant une mosquée, les restes d'un caravansérail, des forteresses et des mausolées. Vous y admirerez les constructions en pisé et en terre cuite et l'évolution de traitement de l'intérieur des coupoles, depuis les éléments en forme d'alvéoles en encorbellement ou de stalactites appelées "muqarnas". On ne saurait faire un voyage culturel au Turkménistan sans visiter sa capitale, Achgabat, son musée des beaux-arts turkmènes, son musée du tapis, ainsi que son musée national d'histoire. La ville est également riche en mosquées. La mosquée Ertuğrul Gazi qui emprunte ses formes à la mosquée bleue d'Istanbul et se distingue par un étagement de coupoles et de demi-coupoles culminant en un dôme imposant, tandis que quatre minarets dominent la ville de leur silhouettes longilignes. Et la mosquée Omar Khezrety, dont le dôme et les minarets blanc et or cachent des plafonds intérieurs au colorisme intense.

Filtrer ma recherche
Chargement en cours...
Route du savoir Sur les traces d'Alexandre le Grand Tadjikistan - Ouzbékistan - Turkménistan

Lorsque les troupes du glorieux Alexandre le Grand prirent le contrôle de l’Ouzbékistan et de sa région, toute la zone connut un tournant essentiel dans son histoire tant politique qu’artistique. Avec la chute de la dynastie des Achéménides, un vent hellénique souffla sur l’Asie...

Circuit 15 jours / 13 nuits
à partir de 2 985

Découvrir