Salle du jeu de paume de Versailles Ben P. CC Le carrosse du sacre de Charles X G. Freihalter CC Les Grandes Écuries de Versailles L. Allorge CC Le potager du Roi  Paris Histoire CC Le plafond de l’Opéra royal A.V./C. Doutre La galerie des Glaces A.V./C. Chenu L’Opéra royal du château A. Poupeney Le bassin du char d’Apollon C.R.T. Île-de-France/Ch. Millet Château de Versailles A.V./C. Chenu
Escapade 4 jours / 3 nuits 15 à 25 participants Forfait par personne : à partir de 700 Les temps forts

  • Découverte du château de Versailles
  • Visite de la salle du Jeu de paume, de la chapelle du lycée Hoche, de la galerie des Sculptures et Moulages
  • 1 concert à la Chapelle royale et 1 concert à l'Opéra Royal
  • Sous la conduite d'un guide-conférencier local

Dates et prix
Chargement en cours...
Du 20 au 23/10/2018

Sans doute faudrait-il toute une vie pour découvrir Versailles et ses trésors cachés, de la galerie des Glaces au potager du Roi ! Mais c’est en quatre jours qu’Arts et Vie vous propose de partir à la rencontre de ce haut lieu historique, véritable incarnation de la magnificence de l’art français. Quartiers, académie, musée, parc, potager, château… Versailles vous conte la vie quotidienne de la cour royale et vous convie en soirée à deux concerts à l'Opéra royal et à la Chapelle royale.

1er jour : Versailles – le château ; la galerie des Carrosses ; concert à la Chapelle royale du château.

Rendez-vous à l’hôtel en début d’après-midi avec votre accompagnateur et votre guide-conférencier. Début des visites par le château. Maintes fois imité et partout célébré, le palais de Versailles témoigne de l’exceptionnelle vitalité de l’art français aux XVIIe et XVIIIe siècles. Au fil de la visite : les Grands Appartements, où se déroulaient les cérémonies officielles, dominent la perspective grandiose des jardins. Richement décorées de marbres polychromes, sculptures, peintures murales, tentures et dotées d’un mobilier signé Le Brun, ces salles d’apparat sont pour certaines – tels les salons d’Hercule et d’Apollon – dédiées à une divinité olympienne. Puis, la chambre du roi, au fastueux décor de brocart d’or et d’argent ; la chapelle, à la riche décoration sculptée (sous réserve d’ouverture) ; la spectaculaire galerie des Glaces, dans laquelle 17 grands miroirs font face à de hautes fenêtres à arcades. Puis, visite du musée des Carrosses, situé au coeur de la Grande Écurie. Vous y découvrirez le plus grand chantier royal jamais entrepris pour loger des chevaux. Carrosses majestueux ou petites voitures des enfants de Marie-Antoinette, chaises à porteurs ou traîneaux formant un bestiaire étrange et merveilleux : la découverte de ces œuvres constitue un témoignage exceptionnel de la vie de cour et des fastes sous l’Ancien Régime, l’Empire et la Restauration. Retour à l'hôtel et dîner. À 19 h, dans la Chapelle royale, concert dans le cadre du Sacre baroque de Salzbourg.

2e jour : Versailles – la galerie des Sculptures et des Moulages ; l'Académie du spectacle équestre ; concert à l'Opéra royal.

Le matin, visite guidée des collections de moulages des célèbres sculptures de l'Antiquité grecque et romaine, auparavant exécutées pour la formation des artistes français, dans le cadre exceptionnel de la Petite Écurie. Dans ces lieux, sont également mis à l'abri désormais les originaux des sculptures des jardins de Versailles. Après le déjeuner libre, découverte commentée de l'Académie du spectacle équestre. Créée en 2003 par Bartabas, au sein de la Grande Écurie, l’Académie équestre nationale du domaine de Versailles est un corps de ballet unique au monde. Au fil de la découverte : les écuries, les carrières, le manège et l'histoire de l'académie dont l'objectif est de dispenser un enseignement d'excellence qui marie le dressage équestre et les disciplines artistiques. Pause gourmande. En fin d'après-midi, à 17 h, concert à l'Opéra royal, dans le cadre des concerts Berlioz à Versailles. Retour à l'hôtel. Dîner et soirée libres.

3e jour : Versailles – les quartiers Saint-Louis et Notre-Dame ; la salle du Jeu de paume ; la chapelle du lycée Hoche.

Le matin, découverte du quartier Saint-Louis, qui naquit de la réunion de deux parties de la ville : le Vieux-Versailles et le Parc-aux-Cerfs, tous deux fondés à quelques années de d’écart. Centre administratif sous la monarchie, puis centre religieux après la Révolution, il a conservé des rues entières dont le décor architectural n’a pas changé depuis le XVIIIe siècle. Passage par la cathédrale, achevée en 1754 par Hardouin-Mansart de Sagonne, petit-fils de Jules Hardouin. Elle comporte deux tours carrées coiffées d’un dôme en forme de bulbe. Il y a dans les chapelles de nombreuses toiles du XVIIIe siècle, et notamment saint Pierre marchant sur les eaux, de Boucher (1764). L’orgue sculpté de Clicquot (1761) comporte 3 636 tuyaux. Puis, visite de la salle du Jeu de paume qui fut édifiée en 1686 pour les besoins de la Cour (le jeu de paume est l’ancêtre du tennis). Elle fut le théâtre du serment du Jeu de paume du 20 juin 1789 : 578 députés des États généraux (qui en rassemblaient 1 118) s’autoproclamèrent Assemblée nationale et jurèrent de ne pas se séparer avant d’avoir donné une constitution à la France. Après le déjeuner libre, visite de la chapelle du lycée Hoche et de son musée. Au cœur de l’ancien couvent de la reine, fondé par Marie Leszczynska et devenu lycée Hoche, la chapelle est un joyau de l’architecture néoclassique ; construite à la fin du règne de Louis XV, elle vient de faire l’objet d’une restauration complète. Elle reçut à l’exécution un soin extrême et fut décorée avec beaucoup de prodigalité que seule explique sa fondation royale. Un programme iconographique important a été retranscrit à la fois en sculpture et en peinture ; ainsi, les reliefs sculptés sur les façades intérieures et extérieures, relatant la vie de la Sainte Famille (Marie, Joseph et Jésus), miraculeusement préservés, furent confiés à Joseph Deschamps. La coupole centrale et ses pendentifs furent peints par Gabriel Briard et Jean-Jacques Lagrenée. Les pendentifs représentent quatre Pères de l’Église (saint Grégoire, saint Augustin, saint Jean Chrysostome et saint Jérôme) tandis que la coupole illustre, entre autres, l’acte de fondation de l’établissement religieux par la reine. Pour clore la journée, découverte du quartier Notre-Dame, le plus ancien de Versailles. Afin d'embellir les abords du château, Louis XIV entreprit de créer au nord de celui-ci une ville nouvelle sur un terrain vierge. Les habitants s’installèrent peu à peu à partir de 1671, bâtissant selon des règles précises, le long de rues étonnamment droites et larges pour l’époque. Le quartier s’articule encore autour des institutions d’origine : l’église Notre-Dame, qui fut la paroisse du roi et dont les registres ont reçu les plus prestigieuses signatures ; l’hôtel du Baillage, qui abrita le tribunal local sous l’Ancien Régime ; le marché alimentaire, qui ne cesse d’animer la place tracée par les architectes du Roi-Soleil. Retour à l'hôtel et dîner.

4e jour : Versailles – le potager du Roi ; le musée Lambinet.

Matinée consacrée à la visite de plein air du célèbre potager du Roi, actuelle École nationale supérieure du paysage. Il fut créé par La Quintinie en 1678 afin de pourvoir à la consommation des milliers de gens vivant à la cour. Le potager, toujours divisé en jardins en creux, s’étend sur 9 ha et demeure le révélateur des goûts culinaires (légumes, fruits exotiques…) de la cour au temps du Roi-Soleil. Après le déjeuner, visite guidée du musée Lambinet. Installé, en partie, dans un bel hôtel du XVIIIe siècle, ce musée possède 35 salles où sont présentées des œuvres de cette époque (bustes de Houdon, celui de Louis XVI par Pajou, peintures, meubles estampillés, rares plaques de cuivre pour l’impression des toiles de Jouy, etc.). Cinq salles présentent des collections révolutionnaires, en particulier sur Marat et Charlotte Corday. Une salle est consacrée à la manufacture d’armes de Nicolas-Noël Boutet et des artistes des XIXe et XXe siècles (Boilly, Corot, Le Sidaner) complètent cet ensemble. Fin du programme après cette visite.

À noter : ce programme est donné à titre indicatif. En fonction d’impératifs, les visites pourront être inversées ou remplacées. En raison de l’emplacement central de l’hôtel, la majorité des déplacements se feront à pied - chaussures confortables impératives. Prévoir également une tenue adaptée pour les deux soirées musicales.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Nous vous suggérons également

Renaissance à Écouen
Journée
France : Renaissance à Écouen
France

Renaissance à Écouen

Le 12/12/2018
Journée
à partir de 120€
Europe
Les peintres italiens
Journée
France : Les peintres italiens
France

Les peintres italiens

Le 10/12/2018
Journée
à partir de 120€
Europe
Sur les pas des Plantagenêts en Pays de Loire
Escapade
France : Sur les pas des Plantagenêts en Pays de Loire
France

Sur les pas des Plantagenêts en Pays de Loire

Du 27 au 30/09/2018
Escapade 4 jours
à partir de 750€
Europe
Sur les pas des artistes cubistes
Journée
France : Sur les pas des artistes cubistes
France

Sur les pas des artistes cubistes

Le 09/11/2018
Journée
à partir de 120€
Europe
Envie d'un voyage sur mesure ?