L’urbanisme lyonnais et son architecture

L'opéra de Lyon F. Stofleth-Aderly Cour intérieure dans le Vieux-Lyon Marie Perrin / ONLYLYON Tourisme et Congrès Place Lazare Goujon de Villeurbanne CC / Vincent Ruf La Cité Internationale - Musée d'Art Contemporain www.b-rob.com / ONLYLYON Tourisme et Congrès  Le Vieux- Lyon et la Passerelle Saint-Vincent Tristan Deschamps / ONLYLYON Tourisme & Congrès  Le Cube Orange de la Confluence www.b-rob.com / ONLYLYON Tourisme et Congrès Le Musée des Confluences au crépuscule CC / Ben_Kerckx
Escapade 5 jours / 4 nuits Nouveau 15 à 22 participants Forfait par personne : à partir de 1 020€ Les temps forts

  • La découverte des édifices majeurs de Tony Garnier et du quartier des Gratte-Ciel de Villeurbanne
  • La visite du musée des Confluences et du quartier de la Confluence
  • 5 parcours architecturaux et 1 conférence sous la conduite de Rémi Rouyer, architecte et professeur à l’École nationale supérieure d’architecture de Nancy

Dates et prix
Chargement en cours...
Du 04 au 08/10/2017

L’identité de Lyon doit beaucoup à son paysage et sa situation géographique exceptionnelle, à la confluence du Rhône et de la Saône, entre les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse. Mais la ville se caractérise aussi par une grande tradition politique d’expérimentation en matière d’architecture et de développement urbain dont l’échelle d’action englobe désormais un territoire métropolitain de 550 km2, peuplé par plus de 1,3 million d’habitants. Des grandes opérations urbaines et industrielles du xixe siècle à la mutation en cours du quartier de la Confluence et son musée emblématique, en passant par les réalisations modernistes de Tony Garnier (cité des États-Unis, Halle Tony-Garnier, nouvel hôpital…) et du quartier des Gratte-Ciel à Villeurbanne, la valorisation patrimoniale du Vieux Lyon et de la Presqu’île (immeubles remarquables, places publiques) soulignée par le Plan Lumière, la transformation des berges en promenades, c’est à une (re)découverte de l’urbanisme lyonnais et de son architecture que vous convie cette escapade. (R. Rouyer)

1er jour : Paris/Lyon – tour panoramique ; le quartier du Vieux Lyon.

¦ Pour la formule avec transport, rendez-vous très tôt le matin à la gare de Lyon (Paris). Trajet en TGV jusqu’à Lyon Part-Dieu puis transfert en car à l’hôtel. ¦ Pour la formule sans transport, rendez-vous directement à l’hôtel dans la matinée. Ouverture du programme par un tour panoramique de la ville (guide-conférencier local). Depuis la colline de Fourvière, la ville entière s’offre à vous : de la place Bellecour à la Cité internationale, de l’Hôtel-Dieu au quartier de la Confluence ou au parc de la Tête-d’Or, une découverte panoramique de Lyon et son histoire vous attend. Après le déjeuner, balade pédestre dans le Vieux Lyon (guide-conférencier local). De cours en traboules, du quartier Saint-Paul à Saint-Jean, l’histoire du premier secteur sauvegardé de France vous sera contée. Gadagne, Gondi, Médicis, Bartolomei... marchands, banquiers, orfèvres, négociants, échevins… Autant d’activités et de charges pour ces familles italiennes qui ont eu tant d’influence sur la vie et la société lyonnaise de la Renaissance. Dîner et soirée libres.

2e jour : Lyon – le quartier de la Croix-Rousse ; le musée des Beaux-Arts ; conférence.

Le matin, découverte du quartier de la Croix-Rousse et du quotidien des canuts de Lyon (guide-conférencier local). Du boulevard de la Croix-Rousse, les traboules, fameux passages étroits, à la fois secrets et chargés de souvenirs, permettent de descendre toute la colline en passant à travers les immeubles. Ces "allées" vous racontent l’histoire des canuts, tisseurs de soie, au xixe siècle. Puis, vous assisterez à une démonstration de tissage sur des métiers à tisser anciens à la Maison des canuts où vous découvrirez le cycle du ver à soie, l’apport social des canuts au xixe siècle et l’industrie textile en Auvergne-Rhône-Alpes aujourd’hui. Après le déjeuner libre, direction le somptueux musée des Beaux-Arts, l’un des plus riches de France, installé au cœur de la cité dans l’ancienne abbaye des Dames de Saint-Pierre, édifiée à la fin du xviie siècle dans un style d’inspiration italienne. De la veduta aux vues cavalières, de la cité de la Renaissance aux mutations industrielles, c’est un regard sur la ville à travers les œuvres de Veronese, Grobon, Bellotto, Servandoni ou encore Monet et Dufy qui vous sera présenté. À 19h, conférence : "L'urbanisme et l'architecture de Lyon". Dîner à l’hôtel.

3e jour : Lyon/Excursion à Villeurbanne/Lyon – sur les pas de Tony Garnier.

Le matin, départ en car pour Villeurbanne. À l’arrivée, parcours-architectural à la découverte du quartier des Gratte-Ciel. Dans les Années Folles, le maire, Lazare Goujon, voulut offrir un centre-ville monumental à Villeurbanne. Le projet "très" politique s’est incarné dans un urbanisme nouveau. Symbole urbain, les Gratte-Ciel sont une utopie architecturale concrétisée, un jalon essentiel du patrimoine urbain du xxe siècle en France. Structuré autour de l'habitat social, il comprend 1450 logements, des équipements publics (hôtel de ville, palais du Travail, dispensaire, chauffage urbain) et des commerces. Découverte de l’histoire du quartier alors que s’amorce une opération d’extension inédite, pour doubler sa superficie. Visite de l’appartement-témoin, reconstitution à l’identique d’un appartement de l’époque. Retour à Lyon et déjeuner libre. L’après-midi, parcours-architectural sur les pas de Tony Garnier, premier architecte urbaniste du xxe siècle. Né en 1869 à la Croix-Rousse, grand prix de Rome, il obtiendra d'un maire visionnaire, Édouard Herriot, l'essentiel des grands travaux de la ville de Lyon. Au fil du parcours, découverte du quartier des États-Unis, conçu par Tony Garnier en s'inspirant de son projet visionnaire de "Cité industrielle". Avec son architecture et son urbanisme d'avant-garde, cet ensemble comprenant plus de 1500 logements sociaux offre une alternative ambitieuse et confortable aux taudis ouvriers du début du xxe siècle. Aujourd'hui, 25 murs peints réalisés sur les pignons de ces immeubles (devenus le Musée urbain Tony Garnier) composent un parcours en plein air sur le thème de la cité idéale. Puis, découverte de la Halle Tony Garnier (ext.), chef-d’œuvre de l'architecture de fer d'une superficie de 17 000 m². L'édifice – prouesse technique – est constitué d'une charpente métallique d'un seul tenant, sans pilier central et fut transformé dans les années 1990 pour accueillir les plus grands concerts et événements. Continuation avec le stade de Gerland (ext.), conçu à l'origine comme stade olympique dans la tradition antique. D'une capacité de 35 000 spectateurs, il se présente sous la forme d'un vaste ovale environné de gradins accessibles par quatre portiques monumentaux. D'architecture fonctionnelle aux formes d'une simplicité rigoureuse, il apparut de façon éclatante à l'architecte chargé de sa rénovation pour la coupe du monde de football de 1998 (couverture des deux virages, notamment) qu'il avait été conçu pour pouvoir évoluer dans le temps. Résultat, aujourd'hui : un stade à la norme internationale dans le pur respect de son architecture d'origine. Enfin, l'hôpital Édouard Herriot (ext.), dont l'architecte s'inspira de l'hôpital de Copenhague et des établissements sanitaires de sa cité idéale, soit un système pavillonnaire intégrant la nature, avec un important réseau souterrain pour le transport des malades. Dîner au restaurant.

4e jour : Lyon – le quartier de la Cité Internationale ; la Presqu’île.

Le matin, parcours architectural dans le quartier de la Cité internationale, œuvre de Renzo Piano achevée en 2006 et qui marque le tournant du renouveau de la ville. Il préfigure l’orientation durable du futur développement urbain lyonnais à l’instar du quartier de la Confluence. Dès 2003, les 150 ha de ce quartier entrent en mutation avec la réhabilitation d’anciens bâtiments du port Rambaud comme Les douanes, Les Salins ou encore La Sucrière. Dans cet écoquartier, les architectes façonnent le nouveau visage de la ville. Après le déjeuner au restaurant, parcours architectural sur la Presqu’île. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1998 avec le Vieux Lyon, Fourvière et la Croix-Rousse, la Presqu’île concentre une importante activité commerciale et des lieux culturels d’exception comme le musée des Beaux-arts, l’Opéra réhabilité par Jean Nouvel (visite intérieure) ou encore le théâtre des Célestins. Dès les années 1990, le réaménagement des espaces publics a fait l’objet de commandes artistiques de premier plan comme en témoigne l’emblématique place des Terreaux (Buren et Drevet) ou celle des Célestins et de son parking souterrain (Buren et Wilmotte). Cette requalification à grande échelle se poursuit aujourd’hui avec le grand chantier de l’Hôtel-Dieu conçu à l’origine par Soufflot (1741-1764). Ses cours intérieures seront dévolues au commerce et deviendront publiques, tandis que ses corps de bâtiment abriteront la Cité de la gastronomie, un hôtel, des bureaux ainsi qu’un centre de congrès. Dîner et soirée libres.

5e jour : Lyon – le quartier de la Confluence ; le musée des Confluences.

Le matin, parcours architectural dans le quartier de la Confluence. Territoire au sud de la Presqu’île, longtemps consacré à l’industrie et aux transports, il fait l’objet d’une des plus vastes opérations d’aménagement de centre-ville en Europe. Le programme ambitieux inscrit le quartier historique de Sainte-Blandine dans un ensemble pluriel mêlant écoquartier, immeubles ultramodernes, pôle tertiaire, universitaire et de loisirs. En cours d'aménagement, ce quartier d'architecture contemporaine donne à voir les réalisations de grands noms de l'architecture actuelle comme l'hôtel de Région Rhône-Alpes (Christian de Portzamparc), le "Cube orange" et le siège d’Euronews (Jakob + MacFarlane), ou le pôle de loisirs et de commerces de Confluence (Jean-Paul Viguier). Le nouveau musée des Confluences (Coop Himmelb(l)au), au confluent de la Saône et du Rhône, est le symbole de cette spectaculaire transformation : son enveloppe extraordinaire, pensée comme une métaphore de la connaissance, est constituée d'un "cristal" de verre (image du monde connu) agrégé à un immense "nuage" en inox (image de l'inconnu, de la découverte). Après le déjeuner, visite du musée (guide du musée). À travers plus de 1600 pièces, la collection consacrée à l'aventure humaine décline le mystère des origines et l'avenir de l'homme, ses relations avec l'environnement et ses facultés à échanger, transmettre et innover dans les différentes cultures passées et actuelles. ¦ Fin du programme pour la formule sans transport. ¦ Pour la formule avec transport, transfert en car à la gare et retour en TGV sur Paris.

À noter : toutes les visites prévues sont extérieures, sauf mention contraire.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Nous vous suggérons également

Galeries et passages couverts de Paris
Journée
France : Galeries et passages couverts de Paris
France

Galeries et passages couverts de Paris

Le 18/10/2017
Journée
à partir de 80€
Europe
Aix-les-Bains et le festival “Les nuits romantiques”
Festival
France : Aix-les-Bains et le festival “Les nuits romantiques”
France

Aix-les-Bains et le festival “Les nuits romantiques”

Du 29/09 au 03/10/2017
Festival 5 jours / 4 nuits
à partir de 995€
Europe
Découverte de la Cornouaille
Semaine thématique
France : Découverte de la Cornouaille
France

Découverte de la Cornouaille

Du 01 au 08/10/2017
Semaine thématique 8 jours / 7 nuits
à partir de 1050€
Europe
Les dômes et coupoles de Paris
Journée
France : Les dômes et coupoles de Paris
France

Les dômes et coupoles de Paris

Le 07/09/2017
Journée
à partir de 100€
Europe
Envie d'un voyage sur mesure ?