Thessalonique, entre Grèce et Byzance

Au Musée archéologique de Thessalonique A.V./M. de Kuyper Notre-Dame-des-Chaudronniers A.V./B. Legoix Tumulus des tombes royales à Vergina A.V./M. de Kuyper Le musée de la Culture byzantine Hellenic Ministry of Culture and Sports
Escapade 5 jours / 4 nuits
Les temps forts

  • Byzance en Macédoine
  • D’exceptionnels musées archéologique et byzantin

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 980
Du 25 au 29/03/2019

Thessalonique est une ville d’art réputée pour ses ruines antiques et ses églises byzantines disséminées dans la ville. Ses monuments chrétiens offrent des exemples d’églises à plans central, basilical ou intermédiaire datant d’une période allant du ive au xve siècle. Les mosaïques de la Rotonde, de Saint-Démétrios et de Saint-David sont au nombre des chefs-d’œuvre de l’art paléochrétien. Cette escapade balance avec justesse entre la Macédoine d’Alexandre et l’apogée de la civilisation byzantine.

1er jour : Paris/Thessalonique via Vienne en avion.

2e jour : Thessalonique – le cœur historique ; le quartier byzantin.

Tour panoramique via les principaux points d’intérêts de la ville. Puis, découverte du cœur historique : marché central, églises byzantines (ext.), arc de Galère, Tour blanche, la Rotonde ou Agios Géorgios (magnifiques mosaïques), monuments ottomans… Enfin, visite de la ville haute avec ses églises byzantines, l’acropole et la tour de Hormisdas. Puis, parcours dans le quartier byzantin.

3e jour : Thessalonique – excursion à Pella, Véria et Vergina.

Le matin, départ pour le site antique de Pella, ancienne capitale d’Alexandre le Grand. Les vestiges permettent de mesurer la dimension impressionnante qu’avait l’agora et d’y voir de belles mosaïques. Le plan régulier du site, les maisons aux beaux pavements et le petit musée évoquent la gloire passée du lieu. Puis, découverte de Véria qui regorge d’églises byzantines (sous réserve) dont la métropole Saint-Pierre-et-Saint-Paul, Agios Christos et d’autres, situées dans le quartier de Kyriotissa. Visite du Musée byzantin, installé dans un ancien moulin. Continuation vers Vergina, première capitale du royaume de Macédoine, classée au patrimoine mondial de l’Unesco avec ses tombes royales ornées de peintures extérieures et intérieures. Plusieurs découvertes permirent de mettre au jour d’autres sépultures ainsi qu’un trésor comportant des objets exceptionnels. Visite du Musée archéologique où sont réunis une partie des objets trouvés dans les tombes. Retour à Thessalonique.

4e jour : Thessalonique – excursion à Dion ; le musée de la Culture byzantine.

Le matin, départ en car pour le site antique de Dion, situé à 85 km de Thessalonique et dominé par le mont Olympe. Dédié à Zeus, il fut le cadre de jeux et de représentations théâtrales avant d’être embelli par Alexandre le Grand. Aujourd’hui, le plan aménagé du site permet de visiter de grands thermes, une villa dotée de mosaïques, un petit odéon et de multiples sanctuaires dédiés à Déméter ou Zeus. Un petit musée archéologique a recueilli les objets trouvés sur le site, dont le plus vieil orgue hydraulique au monde. Retour à Thessalonique pour la visite du musée de la Culture byzantine qui présente une collection d’art paléochrétien, des peintures trouvées dans les tombes royales et une série d’icônes.

5e jour : Thessalonique – le Musée archéologique/Paris via Vienne.

Visite guidée du Musée archéologique qui abrite des collections d’art grec venant essentiellement des sites archéologiques de Macédoine. Temps libre en ville puis vol retour pour Paris via Vienne.

À noter : Beaucoup de déplacements se feront à pied à Thessalonique et sur les sites. Les visites des églises mentionnées au programme dépendent de la présence du pope ; elles sont toutes sous réserve d’ouverture.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page