La rampe sud du Lingotto J.P. Dalbéra Le duomo Saint-Jean-Baptiste et le Saint-Suaire D.R. Wiki CC 2.0 L'entrée des Docks Dora Pmk58 La Mole Antonelliana, qui abrite le Musée national du cinéma Museo Nazionale del Cinema Façade du Palais royal à Turin Turismo Torino/V. Rossi Sur la Piazza San Carlo Turismo Torino Vue sur Turin Fototeca ENIT/Gino Cianci
Escapade 5 jours / 4 nuits
Les temps forts

  • La tour Intesa San Paolo, réalisée par Renzo Piano
  • La dégustation de vin dans des caves au design contemporain

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 1 380
Du 28/09 au 02/10/2021

De son passé industriel, Turin conserve un patrimoine atypique et adroitement réhabilité, mué en centres culturels à la beauté étonnante. Cette escapade post industrielle part à la rencontre de ces anciens sites de production qui ont trouvé un second souffle grâce à l'intervention d'architectes de renom. C'est un autre visage de l'Italie qui s'y dessine, résolument tourné vers le XXIe siècle.

1er jour : Paris/Turin.

■ Pour la formule sans transport, rendez-vous directement en ville en début d'après-midi pour rejoindre le groupe.
■ Pour la formule avec transport, vol pour Turin, transfert à l’hôtel.
Découverte de Turin, capitale du Piémont et première capitale de l’Italie réunifiée en 1861. Bien que connue pour son industrie, Turin a conservé un patrimoine historique classé par l'Unesco. Visite à pied du centre (ext.) où s’élèvent de splendides bâtiments baroques et de grandes places : piazza San Carlo ; piazza Castello ; palais Madame où est installé le musée municipal d’Art antique ; Palais royal ; duomo Saint-Jean-Baptiste et le Saint-Suaire ; palais Carignano...

2e jour : Turin – excursion à Ivrée.

Départ pour Ivrée, ville industrielle du xxe s. récemment inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. L’ensemble est né de la volonté de l’industriel Olivetti, célèbre fabricant de machines à écrire, calculatrices mécaniques et ordinateurs de bureau, qui dans les années 1930 et jusque dans les années 1960, décida de bâtir une cité idéale pour ses ouvriers reflétant les idées du mouvement communautaire. Visite du MaAM, musée de l’architecture moderne qui raconte l’aventure d’Olivetti sur un parcours d’environ 2 km, en plein air, et de la cité, dont les bâtiments furent conçus par de grands architectes et urbanistes italiens du xxe siècle. L’itinéraire met l’accent sur le complexe La Serra (ext.), ancien lieu de rencontre pour les employés d'Olivetti comprenant un hôtel et une salle de cinéma. Retour à Turin et visite de la Mole Antonelliana, ancienne synagogue (xixe s.) inachevée qui domine sur toute la ville et qui, avec sa coupole, est devenue le point de référence du paysage urbain. Elle abrite aujourd’hui le musée National du Cinéma, réputé pour son patrimoine et l’originalité des installations.

3e jour : Turin – le Parco Dora ; le centre Nuvola.

Route pour l’ancienne zone industrielle Parco Dora. Ce parc comprend cinq zones distinctes, dont trois sont nommées d’après les entreprises industrielles qui occupaient le site : Ingest, Vitali et Michelin, ainsi que Valdocco Nord et Corso Mortara. Visite de l’église de Santo Volto, conçue par l’architecte suisse Mario Botta sur le site des anciennes aciéries Fiat. Inaugurée en 2006, elle est l’édifice religieux le plus récent de la ville. L’architecture s’articule en un engrenage à plan central qui voit rassemblés sept puits de lumière d’une hauteur de 35 m. Puis, transfert aux Docks Dora, magasins construits au début du xxe s. aux structures innovantes en béton armé. Le lieu fut abandonné dans les années 1990 suite au déclin de l’industrie. Le programme de rénovation urbaine mis en place par la ville, en fait à ce jour, un bel exemple de réhabilitation et réaménagement post-industriels transformant le paysage urbain en un ensemble harmonieux, tout en conservant le contexte historique. Enfin, visite du nouveau centre Nuvola, qui abrite le centre administratif et le musée Lavazza.

4e jour : Turin – le Lingotto ; la Fondation Merz ; l'Intesa San Paolo et la gare Turin Porta Susa.

Transfert au Lingotto, l'un des principaux sites industriels de Fiat. Après sa reconversion, ce bâtiment est devenu le centre des congrès multifonctionnel le plus grand d'Europe. Puis, visite de la Fondation Merz, espace d'exposition dédié aux œuvres de Mario Merz. La production de l'artiste est présentée à l'intérieur d'un bâtiment de style rationaliste né dans les années 1930, ancien siège de la centrale thermique des usines de Lancia. Puis, découverte du gratte-ciel Intesa San Paolo (ext.) réalisé par l’architecte Renzo Piano et de la gare de Turin Porta Susa dont l’architecture réalisée par Silvio d’Ascia n’est pas sans rappeler les grandes galeries italiennes du xixe siècle.

5e jour : Turin – la région des Langhe/Paris.

Départ pour les Langhe, région vitivinicole du Piémont entre collines et vallées, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Visite de la cave à vin Ceretto, une des plus belles caves à vin au design de la région (dégustation). Transfert à La Morra et temps libre pour découvrir ce charmant bourg niché dans les collines et les vignobles, d'où l'on peut profiter d'un très beau panorama sur les Langhe. Route pour Castiglione Faretto et visite de la cave à vin Bricco Rocche. En 2000, la cave a été agrandie en ajoutant un cube en verre qui est une sculpture en parfaite harmonie avec l’environnement. Transfert à l’aéroport.
■ Fin du programme pour la formule sans transport.
■ Pour la formule avec transport, vol pour Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page