La mosquée Hassan II de Casablanca A. Mehmet Le marché central de Casablanca D.R La porte et l'enceinte de la kasbah des Oudaïa à Rabat A.V./A. Roux La Tour Hassan à Rabat Q. Dreze Nouvelle gare LGV Rabat Agdal Nicholas Le Mausolée Mohamed V  T.A. La porte Bab el-Mrissa de Salé  B. Ertram Le tour Ivoire de la marina de Casablanca A. Kehoul
Escapade 5 jours / 4 nuits
Les temps forts

  • Les grandes réalisations architecturales du xxe siècle
  • Sous la conduite de Rémi Rouyer, architecte DPLG et professeur à l'École supérieure d'architecture de Nancy

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 1 200
Du 09 au 13/10/2019

Les villes de Casablanca et Rabat, telles qu'elles nous apparaissent aujourd'hui, sont le résultat d'un dialogue entre la culture arabo-musulmane millénaire du Maroc et le modernisme occidental. Il s'y côtoient ainsi des médinas tourbillonnantes et chamarrées aux architectures traditionnelles, des quartiers modernes hérités du protectorat français, mais aussi de très récentes constructions aux lignes résolument contemporaines. Cette escapade menée par un spécialiste vous donnera toutes les clés pour appréhender ces diverses facettes de l'architecture et de l'urbanisme d'hier et d'aujourd'hui dans un pays en constante mutation.

1er jour : Paris/Casablanca.

Vol matinal pour Casablanca et découverte générale de la ville. Depuis la corniche, vue sur les grands projets d’aménagement du littoral (Marina). Visite de la mosquée Hassan II, puis parcours dans la médina (avec guide local). Première visite de la ville dite “moderne” dont les plans ont été élaborés au début du protectorat selon le modèle de l’urbanisme monumental : parc de la Ligue Arabe (en restauration), ancienne cathédrale, Wilaya, Poste centrale, palais de justice. Visite du nouveau projet du théâtre CasArts conçu par C. de Portzamparc et R. Andaloussi (sous réserve d'autorisation).

2e jour : Casablanca.

Parcours d’architecture à la découverte du patrimoine moderne des années 1910 à 1950, inspiré des décors néo-mauresques (marché central, banque Al Maghrib) jusqu’à des édifices modernistes aux formes épurées (immeuble Assayag, l’ancien immeuble Shell, immeubles Brami, villas Paquet). Puis, visite de la nouvelle médina, dit quartier des Habbous, souk moderne conçu sous le protectorat pour la population rurale, converti en boutiques. Arrêt à Dar el Kitab, maison à patio réhabilitée en galerie d’art (sous réserve). Conférence par Rémi Rouyer “L’urbanisme de Casablanca et Rabat, histoire et actualités”.

3e jour : Casablanca.

Visite du projet d’aménagement Casa Anfa, une des plus importantes opérations d’urbanisme programmée. Découverte de quelques unes : tour conçue par Morphosis, ensemble résidentiel Jardins d’Anfa (E. François) ou encore le nouveau Anfa Park. Puis, approche de quelques exemples du patrimoine moderne d’après-guerre : Cité des jeunes (G. Candilis), Villa Ronde (W. Ewerth) et quelques réalisations de J.-F. Zévaco comme la Villa Suissa (villa Zevaco) ou l’école Théophile Gautier. Poursuite de la découverte du patrimoine moderne avec, toujours de J.-F. Zevaco, la mosquée Sonna, les immeubles Sémiramis et Nid d’abeille de G. Candilis et Atbat Afrique. Poursuite vers des opérations de logements plus anciennes conçues par E. Brion comme la cité Lafarge et la cité ouvrière Soceca. Puis découverte de l’étonnant immeuble Vété de J.-F. Zevaco. Enfin, visite d'anciens abattoirs reconvertis en centre culturel (sous réserve). Conférence par Rémi Rouyer “La modernité architecturale au Maroc”.

4e jour : Casablanca/Rabat.

Route pour Rabat, dont le centre est classé par l'Unesco. Balade dans la Kasbah des Oudaïas et dans la médina (avec guide local), puis visite de la tour Hassan et du mausolée Mohammed V. Parcours dans la ville nouvelle à la découverte du patrimoine architectural du xxe s., dont le plan d’ensemble fut conçu par les français H. Prost (architecte) et J.-C. Forestier (paysagiste), au moment où Rabat devint capitale politique du royaume : nouvelle médina du quartier Diour Jamaa (A. Laprade), Parlement et Poste centrale (A. Laforgue), banque Al Maghrib (E. Brion) ou encore la gare (A. Marchisio), l’hôtel Balima (A. Laforgue & A. Marchisio) et la cathédrale Saint-Pierre (A. Laforgue). Temps libre.

5e jour : Rabat/Paris.

Visite rapide de la gare Rabat-Agdal accueillant le nouveau TGV et de son quartier. Découverte de Salé, ville jumelle située sur l’autre rive du Bouregreg, avec la médina (remparts). Visite du nouveau Grand théâtre de Rabat, conçu par Z. Hadid (sous réserve d'autorisation). Découverte des grands projets structurants de Salé : pont Hassan II, Marina, future tour BMCE. Transfert à l'aéroport et vol pour Paris.

À noter : les visites sont extérieures la plupart du temps ou sous réserve d'autorisation.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page