Evora, Praça do Giraldo Concierge.2C Le parador de Guadalupe Archivo fotográfico de Paradores Vue sur Trujillo et l’église Santa Maria en premier plan A.V./N. Forgeron Le théâtre antique de Mérida A.V./N. Forgeron Paysages autour de Trujillo Flickr La nouvelle cathédrale de Plasencia CC-BY-SAA Le château d'Oropesa I. Carmona Paysage typique de l’Estrémadure Flickr CC
Escapade 5 jours / 4 nuits
Les temps forts

  • Estrémadure, terre de conquistadors
  • Les nuits en paradors, lieux d’exception

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 1 190
Du 11 au 15/05/2021
Du 08 au 12/06/2021

L’Estrémadure regorge de grandes cités qui n’ont rien oublié de leur passé romain, wisigoth et même almoravide. De parador en parador, partez vers cette région magnifique bien qu’enclavée et âpre, où la rigueur climatique a façonné des hommes de caractère, tels que Pizarro ou Cortès, devenus conquistadors vers le Nouveau Monde. Découvrez son authenticité et sa simplicité qui en font tout le charme.

1er jour : Paris/Lisbonne/Évora/Mérida.

Vol pour Lisbonne. Route vers Évora. Arrêt et petit temps libre dans cette ville portugaise, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Poursuite jusqu’à Mérida. Dîner et nuit au parador, ancien couvent du xviiie siècle.

2e jour : Mérida/Cáceres.

Visite de Mérida : le musée national d’Art romain ; le théâtre romain (l’un des mieux conservés au monde) ; l’amphithéâtre ; la casa romana del Anfiteatro et son beau pavement de mosaïque. Belle vue sur le temple de Diane puis route pour Cáceres et découverte de la vieille ville (ext.) : plaza Santa María avec le palacio de los Golfines de Abajo, la plaza San Jorge, l’église San Mateo, la casa de las Cigüeñas, la casa de las Veletas et la casa del Comendador de Alcuéscar. Dîner et nuit au parador, ancien palais Renaissance (montée à pied pour y parvenir), perché au cœur du quartier historique inscrit au patrimoine de l’Unesco.

3e jour : Cáceres/Plasencia/Yuste/Jarandilla de la Vera.

Route vers Plasencia pour une découverte de la vieille ville aux belles façades décorées de balcons en fer forgé, mais aussi de la nouvelle cathédrale et son beau portail plateresque. À l’intérieur, découverte du retable décoré de statues de Gregorio Fernández (xviie siècle). Puis, promenade dans le quartier ancien et le quartier juif. Continuation jusqu’au monastère de Yuste, lieu de retraite de Charles Quint. Bref trajet par la route jusqu’à Jarandilla de la Vera. Dîner et nuit au parador, château-palais dans lequel l’empereur Charles V a séjourné quelques mois.

4e jour : Jarandilla de la Vera/Trujillo/Guadalupe.

Route pour Trujillo et découverte de la vieille ville. Autour de la plaza Mayor, vue extérieure sur les palais des ducs de San Carlos, du marquis de Piedras Albas, du marquis de la Conquista, l’ancien hôtel de ville, la casa de las Cadenas, la tour del Alfiler, le palacio de Juan Orellana Pizarro et, si le temps le permet, visite de l’église Santa María. Puis, route jusqu’à Guadalupe et visite du monastère Santa María de Guadalupe, fondé au xiiie s. à l’impressionnante façade gothique influencée par l’époque mudéjar : cloître, musée de Sculptures et Peintures, salle capitulaire, église, sacristie (tableaux de Zurbarán) et la Vierge en bois sculptée. Dîner et nuit au parador, ancien hôpital du xve siècle.

5e jour : Guadalupe/Talavera de la Reina/Madrid/Paris.

Route pour Talavera de la Reina, dans la plaine du Tage, reconnue depuis des siècles pour sa céramique. Visite du musée de la céramique Ruiz de Luna abritant quelques pièces du Moyen Âge, mais la plupart couvrent la période du début du xvie s. jusqu'au xxe s. et, permettent d'admirer l'évolution artistique de la céramique, des couleurs, des motifs et de la forme des pièces. Puis visite de la basilique Virgen del Prado, qui concentre un grand nombre d'azulejos de Talavera des xvie et xviie siècles. Poursuite vers l’aéroport de Madrid et vol pour Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page