Gratte-ciel stalinien de Moscou S. Zweguintzow L'hôtel Radisson de Moscou  S. Zweguintzow La tour radio de Shabolovka Arssenev La skyline de Moscow-City Yurchin La maison-atelier Melnikov Ludvig Un atelier d'artiste à Abramtsevo Ludvig Dans la Nouvelle Galerie Tretyakov D.R. Dans le quartier de l'Arbat J. Menard L'escalier principal de la villa Ryabushinsky S. Max
Escapade 6 jours / 5 nuits
Les temps forts

  • Sous la conduite de Rémi Rouyer, architecte et professeur à l’École nationale supérieure d’architecture de Nancy
  • Parcours architecturaux autour des réalisations constructivistes et projets contemporains

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 2 050
Du 22 au 27/10/2021

Visiter Moscou aujourd’hui nous plonge dans la vitalité d’une grande métropole en pleine restructuration qui ne doit pas occulter la richesse de son patrimoine architectural. Le programme de cette escapade offre une découverte approfondie des réalisations de la période constructiviste qui firent de Moscou une scène incontournable de la modernité en architecture.

1er jour : Paris/Moscou.

Vol pour Moscou. À l'arrivée, tour de ville panoramique.

2e jour : Moscou – parcours d’architecture ; le musée Shchusev ; le quartier de l'Arbat.

Parcours d’architecture autour des grands courants du début du xxe s. (ext.) : bâtiment de Mosselprom (1923) de style constructiviste ; villa Ryabushinsky, chef-d’œuvre de l’Art nouveau russe abritant le musée Gorki (1902 – int.), puis passage devant la villa Derozhinskaya (1901) et l’immeuble Pertsov (1905). Visite du musée Shchusev, dédié à l’architecture et à l’urbanisme en Russie (parcours consacré à la période constructiviste). Découverte de la maison-atelier de l’architecte Melnikov (1927), chef-d’œuvre de l'architecture d’avant-garde soviétique (int. sous réserve d’autorisation). Conférence par R. Rouyer “Les avant-gardes architecturales russes 1900-1930”.

3e jour : Moscou – excursion à Abramtsevo.

Départ pour Abramtsevo, colonie où artistes et intellectuels se retrouveront à la période de l’Art nouveau et du “Romantisme national”. Découverte du domaine-musée et de la maison principale. Retour à Moscou et découverte de la Maison sur le quai (1931) et de l’appartement-musée, témoin de l’époque stalinienne. Puis, visite (guide local) de l'appartement-musée de Galina Oulanova (ancienne étoile du Bolchoï) situé dans un des 7 gratte-ciels de l’ère stalinienne. Conférence par R. Rouyer “Histoire et actualités de l’urbanisme moscovite”.

4e jour : Moscou – parcours d'architecture.

Parcours d’architecture (ext.) : édifice Tsentrosoyuz (Le Corbusier et N. Kolli, 1929) ; Narkomzem (1928), NKPS (1934), gare Yaroslavl (1902) et son style historiciste néo-russe ; Gosplan Garage (K. Melnikov et V. Kurochkin, 1934). Visite du Rusakov Klub (K. Melnikov, 1929), club ouvrier. Puis, le garage de Bakhmetevsky (K. Melnikov et V. Shukhov, 1926), ancien dépôt de bus réhabilité en galerie d’exposition, musée juif et centre de Tolérance (int.). Découverte de l’ancien hôtel Ukraine (1953), un des 7 gratte-ciels de la période stalinienne.

5e jour : Moscou – parcours d’architecture ; la Nouvelle Galerie Tretiakov.

Parcours d’architecture (ext.) : siège de Ptitsevodsoyuz (1928), Arkos (1927), Metropol hotel (1899 – entrée dans le hall), immeuble Izvestia (1927), édifice Loewensohn (1900), garage Intourist (1934). Visite de la Nouvelle Galerie Tretiakov et sa remarquable collection d’art constructiviste. Continuation vers le Zuev Klub (1927) et visite de l’ancien club des travailleurs de Zouïev, modèle constructiviste ; la cité-jardin de Sokol, rare exemple de projet d’urbanisme développé à la période de la NEP. Découverte du quartier d’affaires Moscow-City et du Planetarium (ext.).

6e jour : Moscou/Paris.

Ultime parcours d’architecture : Narkomfin (1928 – visite d'un appartement-témoin sous réserve d’autorisation), ancien immeuble d'habitation expérimental. Puis, au sein du parc Gorki, visite de la Fondation d’art Garage, conçu par OMA-Rem Koolhaas. À proximité, tour radio de Shabolovka (1922). Découverte du nouveau parc Zaryadye, aménagé sur l’ancien site de l’hôtel Rossiya et, visite de quelques édifices : grotte de glace, musée souterrain avec les vestiges de l’enceinte de Kitaï-gorod. Dans l'après-midi, transfert à l’aéroport et vol pour Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page