La place Vendôme Paris Tourist Office/M. Bertrand La façade de l'opéra Garnier R. Talmon Détalis de la Galerie Dorée de la Banque de France G. Vellut
Journée
Les temps forts

  • La Galerie dorée de la Banque de France et le Paris du luxe
  • Sous la conduite de Nolvenn Bécel, conférencière

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 110

La Galerie dorée de la Banque de France, chef-d’œuvre de l’art rocaille conçu par Mansart et miraculeusement sauvé des ravages de la Révolution, offre un très beau témoignage de la splendeur du siècle de Louis XIV. Une visite exceptionnelle de ce bâtiment s’accompagnera d’une balade à la découverte du Paris du luxe, au gré des vitrines qui “habillent” notamment les rues des Ier et IXe arrondissements. Une belle occasion d’évoquer l’histoire des créations de grands joailliers aux célèbres tenues de couturiers.

Matin

Visite exceptionnelle de la Galerie dorée de la Banque de France, qui occupe un hôtel bâti au XVIIe siècle par François Mansart. Célèbre depuis sa création, la Galerie dorée fut aménagée pour abriter une exceptionnelle collection de peintures italiennes. Son somptueux décor de boiseries dorées exécuté à la demande du comte de Toulouse, fils de Louis XIV, est aujourd’hui admiré comme un des plus grands chefs-d’œuvre de l’art rocaille (La Fête à Saint-Cloud de Fragonard). Déjeuner au restaurant.

Après-midi

Découverte du Paris du luxe, de la place Vendôme à la place de l’Opéra. L’évocation des adresses telles que place Vendôme, rue de la Paix, faubourg Saint-Honoré… suffit à faire surgir des images de luxe : l’éclat de la joaillerie, les créations de haute couture, ou encore le défilé des limousines devant les palaces. Dès la fin du xviiie siècle, marchands merciers, tabletiers et orfèvres sont déjà nombreux rue Saint-Honoré. Le mouvement s’amplifie sous l’impulsion de Napoléon qui mise sur le luxe pour relancer l’économie et transforme ainsi profondément le quartier. L’essor de la bourgeoisie et les fastes de la cour de Napoléon III font ensuite le reste. Le père de la haute couture, Worth, s’établit rue de la Paix sous le Second Empire et lance la colonisation des lieux par les grandes enseignes du luxe. En éclairant le développement du commerce de luxe dans le quartier, cette balade au fil des vitrines les plus somptueuses de Paris et d’un paysage urbain d’exception, sera aussi l’occasion d’évoquer l’histoire des grandes maisons (Chaumet, Hermès, Chanel, Christofle…).

À noter : le jour de la visite, une pièce d’identité devra être présentée.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page