Le Centre Pompidou R. Piano, R. Rogers/Centre Pompidou/G. Meguerditchian Le musée de l'Orangerie OTCP
Journée
Les temps forts

  • Les visites des collections permanentes du Centre Georges-Pompidou et l’exposition “Soutine-De Kooning” au musée de l’Orangerie
  • sous la conduite de Nadège Monnéger, conférencière

Nouveau
15 à 20 participants
Forfait par personne : à partir de 120

La seconde moitié du xixe siècle fut fortement marquée par l’émergence de la notion de modernité que l'on vit apparaître tant en littérature qu'en peinture. Les bouleversements de la société, liés en partie à la révolution industrielle, entraînèrent un renouvellement des pratiques artistiques qui ébranlèrent durablement les esthétiques et les théories anciennes. Dans le domaine pictural, les impressionnistes firent apparaître une autre manière de peindre, suivis par les fauvistes, symbolistes ou cubistes qui suivirent ce chemin de modernité. Cette journée vous entraînera à la rencontre de ces grands peintres réunis au Centre Georges-Pompidou, et plus particulièrement Soutine et De Kooning à qui le musée de l’Orangerie consacre une exposition.

Matin

découverte des collections permanentes du Centre Georges-Pompidou. Riche de plus de 120 000 œuvres, il est le plus grand musée d’art moderne et contemporain d’Europe. Ses collections présentent les grands courants artistiques allant du xxe s. à la scène actuelle, illustrés par des artistes majeurs de l’histoire de l’art : Matisse, Bonnard, Delaunay, Braque, Picasso, de Chirico, Magritte, ou encore Warhol. Déjeuner au restaurant.

Après-midi

visite de l’exposition “Soutine-De Kooning” au musée de l’Orangerie. Artiste maudit admiré par les peintres d’après-guerre, Chaïm Soutine a particulièrement compté pour Willem de Kooning, qui s’est inspiré de la force expressive de sa peinture dès les années 1950. L’exposition mettra en dialogue les univers singuliers de ces deux artistes au travers d’une cinquantaine d’œuvres articulées autour de thématiques essentielles : tension entre la figure et l’informe ; peinture de la chair (fleshiness) ; figure et paysage ; l’atelier… mais aussi de moments-clés de cette histoire tels que la rétrospective Soutine au MoMA en 1950, ou la visite de De Kooning à la Fondation Barnes en 1952.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page