Parcs parisiens, de Montsouris à André-Citroën

Le parc André Citroën et le Ballon de Paris  G. Vellut La colonne de la Paix Armée dans le parc Montsouris Mbzt
Journée
Les temps forts

  • Une architecture paysagère novatrice imaginée par Gilles Clément
  • Sous la conduite d'Éloïse Le Bozec, guide-conférencière

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 85

Lorsque sous l’impulsion de Napoléon III et du baron Haussmann, Adolphe Alphand est nommé directeur du service des “Promenades et plantations” il entame un nouveau projet de végétalisation de la ville de Paris. Il redessine l’espace urbain afin d’intégrer des zones vertes permettant d’aérer certains endroits et rendre ainsi la vie des parisiens plus agréable. Le parc Montsouris est un clair exemple de cette volonté de concevoir des espaces de détente et de loisir en passant par la création de parcs, squares et jardins. En ce qui concerne l’époque contemporaine, le parc André Citroën est une belle illustration du désir encore présent d’intégrer des petits coins de nature au sein de la ville, à travers de grandes pelouses qui invitent au repos, au calme et à la tranquillité et des parterres de fleurs sans cesse renouvelées, réveillant les sens des citadins. Partez à la découverte de ces espaces de nature maîtrisée, témoins chacun à sa façon des volontés et de la mode de leurs époques.

Matin

balade commentée le long des allées du parc Montsouris à la découverte de ce paysage campagnard imaginé par Alphand pour répondre au programme de végétalisation de la capitale voulu par Napoléon III, sous la conduite du préfet de Seine, le baron Haussmann. Inauguré en 1869, ce vaste parc créé ex nihilo dans les nouveaux quartiers sud de Paris fait montre d'une architecture urbaine et paysagère caractéristique des goûts du Second Empire, avec son lac artificiel et ses allées carrossables idéales pour les promenades mondaines. Déjeuner au restaurant.

Après-midi

suite de la balade avec la visite guidée d'un espace vert résolument ancré dans le xxe s., le parc André-Citroën. Situé sur l'ancien emplacement des usines Citroën, dont la spectaculaire nef de verre reste l'unique vestige, ce “jardin en mouvement”, selon l'expression consacrée par Gilles Clément, se compose d'aires végétales chromatiques et d'une vaste étendue donnant directement sur la Seine.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page