Concert au BB’s Jazz, Blues and Soups à Saint-Louis A.V./A. Bourgogne Le Millenium Park à Chicago A.V./A. Moussarie La maison Frank Lloyd Wright à Chicago A.V./R. Ghio Concert à La Nouvelle-Orléans A.V./A. Bourgogne Extérieur de l’Art Institute de Chicago A.V./R. Ghio La mythique guitare de B.B. King A.V./A. Moussarie Au Festival international de Louisiane à Lafayette A.V./A. Bourgogne Statue à Saint-Martinville O.T. Nouvelle Orléans/Louisiane Concert à Chicago A.V./A. Moussarie Enseigne de club A.V./P. Barbery L’Art Institute de Chicago A.V./R. Ghio À La Nouvelle-Orléans A.V./C. Badin Rue de La Nouvelle-Orléans O.T. Nouvelle Orléans/Louisiane Le Mississipi à Baton Rouge A.V./C. Badin La Route 66 A.V./A. Moussarie Bourbon Street, à La Nouvelle-Orléans A.V./A. Moussarie
Circuit 16 jours / 14 nuits
Les temps forts

  • 3 journées de festivals de jazz à Lafayette et à La Nouvelle-Orléans
  • Les rives du Mississippi
  • La Nouvelle-Orléans et son French Quarter
  • Memphis, berceau du blues, et Nashville, capitale de la musique country
  • Chicago et son architecture

15 à 25 participants
Forfait par personne : 6 650

La Nouvelle-Orléans, Memphis, Nashville, Saint Louis… autant de noms chargés des accents lancinants du blues, des cadences frénétiques du jazz, du folklore de la country, de l’énergie débordante du rock’n’roll. De l’héritage Old West de San Antonio aux buildings de Chicago, la si célèbre cité des gangsters, ce circuit vous plonge au cœur d’une Amérique mythique, où la contre-culture n’a eu de cesse d’alimenter une Amérique riche et éclectique, terreau fertile des révolutions de la musique du XXe siècle.

1er jour : Paris/La Nouvelle-Orléans via Atlanta/Nottoway (125 km).

Vol pour La Nouvelle-Orléans via Atlanta. Arrivée en seconde partie d’après-midi. Accueil à l’aéroport et transfert à Nottoway, témoin de l’opulence de l’économie de la région avant la guerre de Sécession – la plus grande et la plus majestueuse des demeures ante bellum. Installation dans la plantation pour la nuit. Dîner et nuit.

2e jour : Nottoway/Rural Life Museum/Avery Island/Lafayette (240 km).

Visite de la plantation avant le départ vers le Rural Life Museum de Baton Rouge. Visite de ce musée en plein air rassemblant habitations, maisons à sucre et remises d’anciens villages de pionniers. Petite projection puis promenade au milieu des objets, meubles, maisons de classe moyenne et huttes d’esclaves de la période ante bellum. Déjeuner libre. Continuation vers Avery Island, située à 5 km à l’intérieur des terres de la baie Vermilion, laquelle partage les eaux du golfe du Mexique. Visite de la fabrique de Tabasco, célèbre sauce épicée, puis balade dans le jardin exotique de Jungle Gardens (azalées, camélias du Japon, bambous…). Poursuite vers Lafayette. Dîner typique “fais dodo” afin de goûter aux spécialités louisianaises dans une ambiance campagnarde rythmée par la musique zydeco.

3e jour : Lafayette – Festival international de Louisiane.

Découverte de la ville, notamment le musée d'art Paul et Lulu Hilliard ; la cathédrale en brique St John the Evangelist, impressionnant édifice construit en 1918, original de par son architecture de style roman hollandais ; sur sa droite, le Vieux Chêne immortalisé par le poète Longfellow (Water Oak – 500 ans, soutenu par des étais). Enfin, passage par l’université. Puis, visite de Mouton House et déjeuner. Puis promenade en bateau à fond plat au bassin d’Atchafalaya, qui dévoile un paysage irréel de bayous. Agréable balade à la découverte de la flore et faune de la région (jacinthes d’eau, cyprès, échassiers blancs, hérons bleus, peut-être même alligators…) (1 h – commentaires en cajun). Ensuite temps libre pour profiter du Festival international de Louisiane (le plus grand festival francophone aux États-Unis, tenu chaque année depuis 1986), dans lequel plusieurs scènes en plein air éparpillées dans le centre-ville présentent de la musique locale (zydeco, cajun,…) ainsi que de la musique étrangère des pays francophones. Ambiance joyeuse agrémentée de danse, d’arts visuels, de théâtre de rue et de stands culinaires, apportant une expérience unique et mémorable. Dîner libre sur place. Nuit à Lafayette.

4e jour : Lafayette/Saint-Martinville/Thibodaux/La Nouvelle-Orléans (265 km).

En matinée, visite du Village acadien, authentique reconstitution d’un village cajun du début du XIXe siècle : église, école, maison du médecin avec ses instruments. Les maisons sont en bousillage et l'ensemble rend compte du quotidien et des conditions de vie de ses anciens habitants. Route vers Saint-Martinville, charmante bourgade jadis surnommée le “petit Paris de la Louisiane”. Tour de la ville, considérée comme le siège de la culture acadienne : la statue d’Évangéline, héroïne de fiction, le plus vieux chêne de Louisiane, et le Mémorial Acadien (visite), avec sa grande fresque murale représentant quelques-uns des acteurs principaux de l’exode des Acadiens dit le “Grand Dérangement”. Déjeuner libre. Continuation jusqu’à La Nouvelle-Orléans, aux multiples influences, et tour du Garden District avec ses superbes demeures néoclassiques aux portails en fer forgé, portiques et gloriettes érigées au milieu de jardins plantés de bananiers, frangipaniers et arbres de pécan. En soirée, dîner-croisière avec orchestre de jazz à bord d’un bateau à aubes : le Creole Queen (ou similaire) (2 h 30).

5e jour : La Nouvelle-Orléans – Jazz and Heritage Festival.

Journée consacrée au New Orleans Jazz Festival, l’un des plus importants du Sud, prenant place à l’hippodrome de La Nouvelle-Orléans. Il met à l’honneur tout ce qui fait que La Nouvelle-Orléans sera toujours La Nouvelle-Orléans : sa musique, sa nourriture et son sens de la fête. Depuis sa première édition en 1970, le Jazz Fest a pour but de célébrer l’histoire et l’héritage du jazz. Au fil des années, le festival s’est agrandi et englobe maintenant d’autres styles de musiques louisianaises ou venant du monde entier (bluegrass, blues, cajun/zydeco, folk, soul, world…). Déjeuner libre sur place. Dîner à l'hôtel.

6e jour : La Nouvelle-Orléans – Jazz and Heritage Festival.

Seconde journée consacrée au New Orleans Jazz Festival. Déjeuner libre sur place. Dîner au Court of Two Sisters, restaurant célèbre qui a souvent servi de décor pour le cinéma, et nuit à l’hôtel.

7e jour : La Nouvelle-Orléans/Jackson (340 km).

Le matin, visite pédestre guidée du Vieux Carré, quartier historique aux ruelles bordées de maisons aux balcons de fer forgé abritant de jolis patios. Au fil de la balade : Jackson Square ; les clubs de jazz de Bourbon Street ; Royal Street et ses antiquaires ; la cathédrale Saint-Louis ; le Café du Monde avec ses spécialités de beignets et de cafés au lait ou chicorée ; et le Marché français. Déjeuner libre. L’après-midi, départ vers Jackson pour la nuit. Dîner à l’arrivée.

8e jour : Jackson/Indianola/Memphis (380 km).

Départ pour Memphis, dans le Tennessee, considérée comme le berceau du blues. Arrêt à Indianola et visite du B.B. King Museum and Delta Interpretive Center retraçant à travers son époque la vie et la carrière du célèbre Riley B. King, ainsi que l’histoire du blues et des contextes sociaux, la ségrégation raciale, etc… Sur la route, découverte du Mud Island River Park et balade le long du fameux River Walk (env. 1h). Promenade agréable le long de la maquette géante représentant le parcours du Mississipi et les différents États traversés. Puis, visite du fameux Sun Studio de Memphis, qui vit les débuts des plus grandes stars des musiques blues et rock’n’roll. En début de soirée, passage par la célèbre Beale Street et ses nombreux clubs. Après le dîner, soirée dans un des clubs sur Beale Street.

9e jour : Memphis.

Visite de Graceland, dernière maison d’Elvis Presley transformée en un délirant lieu de culte. Puis, visite du National Civil Rights Museum établi au Lorraine Motel, sur le lieu de l’assassinat de Martin Luther King. Déjeuner libre. L’après-midi, visite du Rock’n’Soul Museum et du STAX Museum. Dîner au restaurant puis soirée libre.

10e jour : Memphis/Lynchbourg/Nashville (550 km).

Longue route vers Nashville. Déjeuner libre en cours de route. Arrêt à Lynchbourg pour une visite de la seule usine de production du célèbre whiskey Jack Daniels, la plus ancienne licenciée des États-Unis. Découverte du processus de fabrication qui est resté le même depuis 1866. Continuation vers la capitale de la musique country, surnommée “Music City USA”. Dîner avec musique et danse country.

11e jour : Nashville/Evansville (250 km).

Tour panoramique de la ville par la 5e Avenue, avec le Centennial Park et son Parthénon, réplique exacte de celui d’Athènes ; le State Capitol ; le Fort Nashborough ; la Presbyterian Church ; le Ryman Auditorium, etc. Visite des coulisses du Grand Ole Opry House, salle où les plus grands noms de la country se sont produits : grande salle de concerts, coulisses, loges des artistes décorées suivant des thèmes, salles de répétition et de costume. Visite du Country Music Hall of Fame and Museum (avec audioguide), qui présente l’histoire de la musique country ; très beau musée à l’architecture intéressante et à la belle muséologie. Puis, visite de l'historique RCA studio B où ont enregistré entre autres Elvis Presley, Chet Atkins, Eddy Arnold... Déjeuner libre. Visite de la plantation Belle Meade. Poursuite vers Evansville dans l’État voisin d’Indiana. Dîner au restaurant.

12e jour : Evansville/Saint-Louis (265 km).

Route vers Saint-Louis, fondée par des missionnaires français au XVIIIe siècle. Rapide tour de ville : promenade à pied sur Market Street en direction de la Gateaway Arch (La porte de l’Ouest) et du Mississipi ; l’Opéra, les différents bâtiments des cours de justice ; traversée de the Old Court House et son exposition sur le débat sur l’esclavage soulevé par le cas Dred et Harriet Scott (sous réserve). Découverte de la Gateway Arch (la porte de l’Ouest), immense arche métallique du mémorial Jefferson (ascension incluse), puis découverte libre dans le hall du rez-de-chaussée de l’exposition consacrée à l’expédition de Lewis and Clark. Déjeuner et temps libres. Dîner. Soirée dans un des nombreux clubs de blues.

13e jour : Saint-Louis/Springfield/Pontiac/Chicago (480 km).

Départ pour Springfield, capitale de l’Illinois, entièrement dédiée à Abraham Lincoln. Visite de l’Abraham Lincoln Presidential Library and Museum. Puis, passage devant le nouveau Capitole, mais également devant l’ancien : c’est sur ces marches que le président Obama a annoncé sa candidature en 2008. Déjeuner libre. Continuation vers le nord sur quelques kilomètres par la mythique “Route 66” avec ses authentiques pavés. En cours de route, à Pontiac, visite du petit musée Route 66 Hall of Fame, suivie d’une promenade dans les rues afin de découvrir quelques “murales”. Continuation vers Chicago. À l’arrivée, dans la soirée, ascension de la Willis Tower anciennement Sears Tower (103e étage – 412 m) pour une belle vue panoramique sur la ville, la Chicago River et le lac Michigan. Dîner dans un vrai steackhouse.

14e jour : Chicago.

Départ en direction du quartier d’Oak Park, l’un des plus anciens faubourgs résidentiels de Chicago et surtout haut lieu de l’architecture américaine. Site national classé, ce quartier est en effet marqué par l’empreinte de l’architecte Franck Lloyd Wright qui y passa 20 ans de sa vie, créant et appliquant son célèbre concept architectural : les maisons de la Prairie. Découverte du quartier entourant sa maison et de son studio (visites). Sur le chemin du retour vers Downtown, arrêt à la Marina pour un beau panorama sur le lac. Déjeuner libre avant de partir pour une mini-croisière sur le lac Michigan et la Chicago River (1 h 30) : architecture Renaissance puis école de Chicago avec Sullivan, Franck Lloyd Wright, Branham and Root, Mies Van Der Rohe, Sears Toxer, Chicago Tribune, Water Tower, Wrigley Building, etc… Puis, fin d’après-midi libre. Dîner et soirée à The House of Blues (sous réserve).

15e jour : Chicago/Paris.

Visite guidée à pied du quartier Near North Side : le Millennium Park et son irrésistible sculpture intitulée Cloud Gate (immense haricot de 10 m créé par Anish Kapoor), North Michigan Avenue et ses gratte-ciel et boutiques de luxe ; puis visite libre de l'Art Institute of Chicago, renommé pour sa remarquable collection d’œuvres d'art. Transfert en début d’après-midi pour l’aéroport. Nuit dans l’avion.

16e jour : arrivée à Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page