Oran vue depuis le fort Santa-Cruz H. Kaki Dans le palais El Mechouar à Tlemcen A. Dennour Le minaret des ruines de Mansourah à Tlemcen N. Gori Les falaises d'Honaïne Hichem Les lions de la mairie d'Oran  B. Messaïli La grande mosquée de Nedrona B. D. Mustapha Les grottes de Beni-Add, Salle des épées D.R. Dans le quartier de Sidi El Houari Djinksse Oran
Escapade 5 jours / 4 nuits
Les temps forts

  • Sidi El Houari, plus ancien quartier d'Oran
  • Tlemcen et son architecture zianide

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 1 220
Du 06 au 10/10/2020

Écartée des circuits touristiques durant de nombreuses années en raison de troubles politiques internes, l'Algérie rouvre ses portes aux visiteurs avec toute la chaleur et la générosité de son peuple. Cette escapade vous entraîne en Oranie, à l'extrême ouest du pays, dans une région lovée entre les hautes plaines et la côte méditerranéenne, où le patrimoine culturel rappelle l'héritage des civilisations qui s'y sont succédé. Chaque village y raconte un peu de son histoire séculaire dont les vestiges font la richesse de sa culture. Laissez-vous séduire par cette destination trop souvent méconnue dont le charme et les paysages vous séduiront à coup sûr !

1er jour : Paris/Oran.

Vol pour Oran, surnommée la radieuse. Arrivée dans ce port méditerranéen, fondé en 902 de notre ère par les musulmans de l’Andalousie et occupé peu après par les Almohades et les Zianides. Installation à l’hôtel.

2e jour : Oran/Tlemcen.

Route pour Aïn Fezza et visite des grottes de Beni-Add dont l’origine remonte à près de 65 000 ans. Les galeries enfouies à près de 60 m de profondeur offrent un ensemble de concrétions calcaires aux formes les plus variées et spectaculaires. Continuation à travers un paysage montagneux couvert de pins avant d’atteindre les cascades d'El Ourit dont le torrent est enjambé par un viaduc ferroviaire réalisé par Gustave Eiffel culminant à 1 200 m d’altitude. Arrivée à Tlemcen, capitale du Maghreb central au xive s., où se mêlent influences berbères, arabes, andalouses, ottomanes et françaises. Visite du parc national où l'on retrouve d'importants vestiges archéologiques et sites naturels comme les ruines de la Mansourah, la mosquée de Sidi Boumediene, la mosquée Sidi Bou Ishaq El Tayar, le tombeau de la Sultane. Puis, visite du palais El Mechouar, complexe palatial royal, construit au Moyen Âge par les sultans zianides. Le complexe du Mechouar est un exemple d'art mauresque et andalou, et plus particulièrement du style zianide. Sur la place de l'Émir Abdelkader, aperçu de la grande mosquée, édifiée à la fin du xie s. sous le règne des Almoravides, elle conserve de nombreux et remarquables éléments de décoration, ainsi qu'un minaret qui compte parmi les plus anciens de la région.

3e jour : Tlemcen – excursion dans les villages de l'arrière pays.

Journée de découverte de l’arrière-pays et des villages environnants de Tlemcen où s’étendent de vastes terres fertiles. Visite de Nedroma, construite sur les ruines d’une cité berbère et devenue terre d’accueil des andalous chassés par la Reconquista. Elle devient célèbre au xvie s. pour ses tisserands et leur savoir-faire unique. Balade à la découverte des vestiges de la ville : muraille et ses tours, grande mosquée édifiée sous les Almoravides (xie siècle) et agrémentée d'un minaret sous les Zianides (xive siècle), ateliers d’artisanats. Continuation pour Honaïne, ancien port de Tlemcen au xiiie s. par lequel s’opéraient les échanges entre l’Andalousie, l’Europe et l’Afrique. Découverte des vestiges de l’époque Almohade, témoins de la puissance et richesse de la ville : remparts en pisé et ses tours de guets, maisons berbères, casbah. Continuation pour Ghazaouet (ex-Nemours), important port de pêche. Découverte du marché aux poissons. Retour à Tlemcen via le barrage de Beni Bahdel et le parc naturel de Tlemcen à la faune et flore variées.

4e jour : Tlemcen/Oran.

Retour à Oran, blottie à flanc de montagne et descendant en amphithéâtre vers la mer. À l'arrivée, montée vers le mont du Murdjadjo pour la visite du fort Santa Cruz, magnifique colosse de pierre s’élevant au sommet de la montagne de l'Aïdour et offrant une superbe vue sur la ville. Continuation par un tour panoramique puis découverte du port de Mers El Kébir qui fut successivement occupé par les Portugais, les Espagnols et les Français. Balade sur le front de mer long de 3 km, véritable balcon sur la mer.

5e jour : Oran/Paris.

Suite de la découverte de la ville et de ses quartiers : ancien quartier de Sidi El Houari, place Kléber, les bains du Bey, le palais du Bey, la place d’Armes, la mairie et son immense escalier avec ses deux superbes lions, le théâtre... Transfert à l'aéroport et vol pour Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page