Echappée méditerranéenne, Corse et Sardaigne

La cathédrale de l’Assomption d'Ajaccio J.P. Grandmont L'éperon néolithique de Filitosa, vallée du Taravo G. Gile Bastia et son port A.V./P. Bettan Bonifacio A.V./M. Climent Vue sur Nuoro pierluigi dessì/confinivisivi Peinture murale à Orgosolo C. Pelagalli Les maisons pastel de Bosa D.R. Paysages de la Madalena M. Fish
Escapade 9 jours / 8 nuits
Les temps forts

  • Ajaccio et Bastia, villes majeures de l'île de beauté
  • La route panoramique de la côte occidentale sarde
  • Le site phénicien de Tharros
  • L'île de Maddalena et la maison natale de Garibaldi

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 2 250
Du 02 au 10/06/2019

Dans la famille des îles méditerranéennes, Corse et Sardaigne pourraient être sœurs. Elles ont en commun un caractère bien trempé, des paysages merveilleux et un solide amour des traditions. Il y a quelques millions d’années, elles étaient d’ailleurs liées par un isthme dont l’archipel de la Maddalena est le vestige. Les associer dans un même voyage est une occasion privilégiée d’apprécier leurs correspondances.
En Corse, la visite d’Ajaccio et de sa cathédrale permet d’évoquer la figure du plus illustre natif des lieux : Napoléon. Au nord de l’île de Beauté, Bastia séduit à la fois par sa topographie, sa vocation maritime affirmée et la richesse de son patrimoine historique. Au sud, Bonifacio rayonne d’un charme dont on ne se lasse pas. Jolie à ravir, la citadelle contemple du haut de sa falaise le va-et-vient des bateaux venant mouiller à ses pieds. C’est ici que l’on embarque pour rallier la Sardaigne. Région montagneuse restée très sauvage, la Barbagia est le cœur du territoire sarde. Sous l’antiquité, elle attira tous les résistants à la conquête des Carthaginois et des Romains. Elle est émaillée de villages authentiques, tel Orgoloso dont les maisons arborent des peintures murales très expressives. Au fil du littoral ouest, nous cheminerons entre Alghero, baptisée la petite Barcelone en raison de son passé catalan ostensible, et la ville d’Oristano près de laquelle repose le site archéologique de Tharros, ancien comptoir phénicien. Et bien sûr, entre Corse et Sardaigne, une halte s’impose sur l’îlot de Caprera où Giuseppe Garibaldi, grand héros de l’unité italienne, avait choisi de s’établir : la visite de sa maison-musée est aussi passionnante qu’émouvante.

1er jour : Paris/Ajaccio.

Arrivée à l’aéroport d’Ajaccio, prise en charge du groupe et accueil par votre guide conférencière. Transfert à Ajaccio et visite pédestre du cœur historique de la cité impériale. Au fil de la découverte, visite de la cathédrale d’Ajaccio, Napoléon y fut Baptisé le 21 juillet 1771, il eut des rapports assez orageux avec l’Eglise, mais il n’oubliait pas Ajaccio, ni sa cathédrale. Déjeuner au restaurant. L’après-midi visite du musée Fesch (sous réserve). Puis, temps libre pour une promenade. Installation et dîner à l’hôtel.

2e jour : Ajaccio/vallée du Taravo/ Filitosa/ Bonifacio.

Départ vers la vallée du Taravo et visite guidée du site mégalithique de Filitosa, site classé au patrimoine mondial de l’Unesco comme l’un des "sites culturels et artistiques les plus importants du monde pour la préhistoire" puis découverte de son musée. Poursuite en direction de Tizzanu. Déjeuner à la ferme. L'après-midi, arrêt panoramique au fameux “lion de Roccapina”. Continuation vers Bonifacio, « ville citadelle », perchée sur une falaise calcaire percée de grottes. Remontée en petit train vers la haute ville. Découverte du patrimoine architectural et religieux avec l'église de la Sainte Croix, la rue Saint Dominique avec la Maison de la Miséricorde... Installation à l'hôtel. Dîner et hébergement.

3e jour : Bonifacio(France)/Santa-Teresa (Italie)/Alghero.

Départ matinal pour le port de Bonifacio et formalités d’embarquement. Traversée en direction de la Sardaigne. À l'arrivée à Santa-Teresa, rencontre avec votre guide sarde. Route vers Alghero et arrêt dans le village de Castelsardo pour une visite du quartier médiéval. Déjeuner au restaurant. Puis, découverte du Nuraghe de Palmavera situé à l'extrême nord-ouest de l'île. Poursuite vers Alghero. Installation. Dîner et hébergement à l’hôtel.

4e jour : Alghero - grottes de Neptune ; visite d'un laboratoire de corail ; balade dans le centre historique.

Le matin, visite des fameuses grottes de Neptune. Après un déjeuner au restaurant, visite d'un laboratoire du corail avec explications sur la vie du corail et le système de pêche. Puis, découverte de la cité catalane, Alghero, aussi dénommée « petite Barcelone ». Située sur la côte nord-ouest de la Sardaigne, cette ville est le chef-lieu de la Riviera del Corallo, en vertu du précieux corail rouge qui tapisse ses fonds marins. Entourée de fortifications anciennes, elle comprend plusieurs bâtiments à l'architecture gothique catalane, notamment la Cattedrale di Santa Maria, au clocher imposant, le Palazzo Guillot et la Chiesa di San Francesco, une église du XIVe siècle. La Chiesa di San Michele, non loin de là, arbore un dôme aux tuiles colorées. Dîner et nuit à l'hôtel.

5e jour : Alghero/Bosa/Tharros/Oristano

Le matin, départ vers Bosa par la route côtière, de laquelle on peut admirer le panorama des montagnes de basalte et la mer Méditerranée qui regarde vers les îles Baléares. À l'arrivée, visite de Bosa avec l'église San Pietro Extramuros et de son quartier historique. Déjeuner dans la petite ville. L'après-midi visite du puits sacré Santa Cristina et des fouilles de Tharros qui mettent au jour les vestiges des périodes carthaginoises et romaines. Route vers Oristano. Installation à l'hôtel. Dîner et hébergement sur place.

6e jour : Oristano/Nuoro/Orgosolo/Olbia

Le matin, départ pour la Barbagia et traversée de cette région de montagnes considérée comme le cœur de la Sardaigne. À l'arrivée, visite guidée de la ville de Nuoro, principal centre de la Barbagia, région dans laquelle le passé séculaire de l’île est le plus manifeste. Après un déjeuner au restaurant, continuation vers Mamoiada et visite guidée du musée des masques qui présente des artefacts issus des traditions des Mamuthones et les Issohadores. Puis, route vers Orgosolo et visite guidée de cette cité dont le nom est connu dans toute l'Europe à cause des nombreux épisodes de banditisme qui la rendirent célèbre. Le village est caractérisé par les peintures murales sur les façades de ses maisons et sur les rochers autour du village, qui développent des thèmes sociaux, artistiques et politiques. Route vers Olbia. Dîner et hébergement à l’hôtel.

7e jour : Olbia/Madddalena/Santa-Teresa.

Le matin, visite guidée du principal port de passage et centre économique de l'île. Puis, route par la côte nord-est en direction de Palau. À l'arrivée, embarquement avec l'autocar pour l'île de la Maddalena (sous réserve des conditions météorologiques), vestiges rocheux du lien naturel qui unissait autrefois la Sardaigne et la Corse. Puis, traversée de la passerelle qui mène sur l'îlot de Caprera pour une visite guidée de la maison natale de Giuseppe Garibaldi. Trajet retour dans l'après-midi et route jusqu’au port de Santa-Teresa. Installation et dîner à l’hôtel.

8e jour : Santa-Teresa (Italie)/Bonifacio (France)/Aléria/Bastia

Le matin, traversée retour pour retrouver le port de Bonifacio. Puis route par la côté orientale et découverte du site antique d’Aléria qui présente les vestiges d'un port méditerranéen, fondé en 656 av. J-C par les Phocéens. Après un déjeuner au restaurant, continuation vers Bastia. À l'arrivée, visite du quartier de terra-vecchia suivi d'un concert polyphonique (30 mn). Installation à l'hôtel. Dîner et hébergement sur place.

9e jour : Bastia/Paris

Le matin, visite du quartier de terra nova où l’on peut admirer le plus beau panorama sur la ville. Au cœur de ce « castello della bastida », l’oratoire Sainte Croix, pur joyau rococo enchâssé dans le bâti ligure, orné de peintures du xviiie. Dans une chapelle latérale, au décor Renaissance est exposé le christ noir des miracles. Accolé à cette chapelle de confrérie : la cathédrale Sainte Marie élevée en 1495 par l’évêque de Mariana et érigée en cathédrale en 1570. L’intérieur baroque à trois nefs est orné de stucs, marbres et trompe l’œil. Puis, visite de l’imposant ancien palais des gouverneurs, qui domine la citadelle génoise ; cette ancienne capitale de la Corse fut un centre politique et religieux décisif. Retour à l'hôtel. ■ Pour la formule sans transport, fin du programme. ■ Pour la formule avec transport, transfert à l’aéroport de Bastia, puis envol pour Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page