L’Abbaye-aux-Dames à Caen CRT Normandie/E. Bénard Berthe Morisot au bouquet de violettes (1872), de Manet RMN-Grand Palais (musée d’Orsay) / H. Lewandowski Le Gros-Horloge de Rouen Raphodon Le MuMa MuMa Le Havre/F. Kleinefenn Le Havre L. Leloup/D. Dumas/CRT Normandie La maison de Claude Monet à Giverny A.V./A. Roche Le château Ducal de Caen  P. Line
Escapade 4 jours / 3 nuits
Les temps forts

  • L’édition 2020 du Festival Normandie impressionniste sur le thème “La couleur au jour le jour”
  • 4 expositions à Rouen, Le Havre, Caen et Giverny

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 850
Du 02 au 05/09/2020

En suivant les méandres de la Seine, dans le sens du courant bien sûr, on arrive en Normandie. On plonge, les yeux ouverts, dans une région pleine de charme. Ici, les images se succèdent, les découvertes s’enchaînent comme on tourne les pages d’un album photo. Première page : Rouen, ville pétrie d’histoire qui dévoile ses monuments, tour à tour gothique flamboyant ou Renaissance. Deuxième page : les trésors de Caen… Puis Giverny, où le temps s’est arrêté au début du XXe siècle. Enfin, en toile de fond de cette escapade, le Festival Normandie impressionniste ajoute une touche culturelle au tableau.

1er jour : Paris/Rouen – la vieille ville et l'exposition “François Depeaux, l'homme aux 600 tableaux”.

Rendez-vous à la porte de Saint-Cloud (Paris) et départ en car pour Rouen. Ouverture du programme par la visite du vieux Rouen : la cathédrale Notre-Dame si souvent peinte par Monet, le Gros-Horloge, le palais de Justice, la place du Vieux-Marché (où fut suppliciée Jeanne d’Arc) et son étonnante église moderne, l’aître et l’église Saint-Maclou. Déjeuner au restaurant. Visite de l’exposition “François Depeaux, l’homme aux 600 tableaux” présentée au musée des Beaux-Arts de Rouen, qui fait revivre l’aventure artistique, économique et humaine de ce capitaine d’industrie, philanthrope aussi audacieux qu’avisé. Dîner et soirée libres.

2e jour : Rouen/Le Havre – visite guidée de la ville et l'exposition “Nuits électriques”.

Départ pour Le Havre. Visite de la ville selon un parcours évoquant ses origines et permettant une approche historique et architecturale à travers les principaux monuments, et notamment la partie du centre-ville classée au patrimoine de l’Unesco. Déjeuner au restaurant. Découverte de l’exposition “Nuits électriques” au musée d’Art moderne André Malraux (MuMa), qui aborde la question de la mutation du paysage urbain public nocturne avec l’apparition de l’éclairage artificiel et de sa représentation ou de sa transcription par les artistes, au cours du xixe s. et du début du xxe s. Dîner et soirée libres.

3e jour : Le Havre/Caen – découverte de la ville et l'exposition “Les villes ardentes. Art, travail, révolte (1870-1914)”.

Départ pour Caen. Découverte des monuments phare de la ville : le château ducal, édifié vers 1060 par Guillaume de Normandie à titre de palais résidentiel ; l’abbaye aux Hommes, édifiée sous le règne de Guillaume le Conquérant ; l’abbaye aux Dames qui a abrité des bénédictines jusqu’à la Révolution... Déjeuner au restaurant. Visite de l’exposition “Les villes ardentes. Art, travail, révolte (1870-1914)” au musée des Beaux-Arts. Elle mêle une centaine d’œuvres venant éclairer ces années qui voient l’émergence d’une France industrialisée. Dîner et soirée libres.

4e jour : Caen/Giverny et l'exposition “l'atelier de la Nature. Invitation à la collection Terra”/Paris.

Départ pour Giverny. Visite de l’exposition “L'atelier de la Nature, 1860-1910. Invitation à la collection Terra” au musée des Impressionnismes. Composée de plus de 50 toiles, lithographies et aquarelles, l’exposition offre un large panorama de l’art du paysage tel qu’il fut pratiqué par les artistes américains durant la période de l’impressionnisme français. Déjeuner au restaurant. Balade à la découverte du village de Giverny avant le retour en car à Paris en fin d'après-midi.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page