L'entrée du Bœuf sur le Toit Bœuf sur le Toit Immeuble Felix Potin à Paris  Wiki CC BY-SA 4.0 - Celette Mobilier ayant appartenu à Marcel Proust, présenté au musée Carnavalet  © Pierre Antoine Statue de Proust dans les jardins de la villa du Temps Retrouvé  H. Alvès-Branco Dans la villa du Temps Retrouvé CDT Calvados Le Grand Hotel de Cabourg  Jean-Michel Gatey/Calvados Attractivité Trouville et sa jetée  Copyright: Fabien Mahaut
Escapade 6 jours / 5 nuits
Les temps forts

  • Itinéraire de Paris à Cabourg, en passant par Illiers-Combray, à l’occasion du centenaire de la mort de Marcel Proust
  • Sous la conduite de Nadège Monnéger, conférencière

Nouveau
15 à 20 participants
Forfait par personne : 1 420
Du 25 au 30/10/2022

En cette année particulière qui viendra célébrer le centième anniversaire de la disparition de Marcel Proust, Arts et Vie vous propose une passionnante escapade à la rencontre de cette figure incontournable de la littérature française. Vous partirez à la découverte de son univers matériel et spirituel, en replaçant l'écrivain dans les décors de son époque et dans le contexte artistique et architectural du début du XXe siècle. De Paris où il vécut la majeure partie de sa vie, jusqu'en Normandie, son lieu de villégiature privilégié avec sa famille, ce programme dressera un portrait très complet de l'homme, du romancier, mais aussi des personnages de son œuvre.

1er jour : Paris – le musée des Arts Décoratifs ; parcours sur les pas de Marcel Proust.

Rendez-vous à l’hôtel à Paris en début d’après-midi. Ouverture du programme par la visite du musée des Arts décoratifs. La vie de Marcel Proust couvre la période de la Belle Époque et donc celle de l’Art nouveau. Découverte des collections Art déco et Art nouveau afin de restituer au plus près le cadre de vie qui était le sien et celui de ses personnages. Puis, balade à pied sur les pas de l'écrivain. Paris fut la ville où Proust résida durant toute sa vie et plus particulièrement dans le VIIIe arrondissement. Au fil de cette promenade, c’est le Paris de la Belle Époque qui sera abordé, au travers des adresses chères à l’auteur et des références d’établissements parisiens qui ont nourri La Recherche. Dîner et hébergement à l’hôtel.

2e jour : Paris – le cimetière du Père-Lachaise ; l’exposition “La fabrique de l’œuvre” à la BnF ; conférence-goûter.

Le matin, parcours dans le cimetière du Père-Lachaise, nécropole la plus prestigieuse de Paris, où reposent Marcel Proust et ses proches. Déjeuner libre. L'après-midi, visite de l’exposition “La fabrique de l’œuvre” à la Bibliothèque nationale de France – site François-Mitterrand. Afin de célébrer le centenaire de la mort de l’écrivain, l'exposition propose une plongée, organisée tome par tome, au cœur de l’œuvre À la recherche du temps perdu. Le parcours s’appuie notamment sur les résultats de recherche de ces 20 dernières années, et présente des pièces capitales et inédites récemment entrées dans les fonds de la BnF ou issues de collections extérieures. Quelques 350 pièces (manuscrits, meubles, costumes, appareils de projection), extraits audiovisuels (musique, entretiens) et peintures composent un parcours qui propose de (re)découvrir autrement l’œuvre ainsi que l’esthétique proustienne. Puis conférence-goûter sur le thème “L’humour de Marcel Proust”. Dîner et hébergement à l’hôtel.

3e jour : Paris – le musée d’Orsay/Chartres.

Le matin, visite du musée d’Orsay. La vie de Marcel Proust accompagne les grandes révolutions picturales. On l'imagine souvent comme un personnage enfermé dans un décor feutré et classique et pourtant il fut un assidu visiteur des grandes galeries de son époque : Durand Ruel, Berhneim Jeune, Petit… En parcourant les salles impressionnistes du musée, vous (re)découvrirez les grands artistes dont les réalisations ont charmé l’écrivain. Déjeuner libre. L'après-midi, route vers Chartres. À l’arrivée, découverte de l’illustre cathédrale Notre-Dame. Elle est l’une des plus grandes cathédrales gothiques dédiées à la Vierge dans la France septentrionale édifiée au cours des xiie et xiiie s. Ses baies forment l’ensemble le plus complet de vitraux anciens conservé en France. Installation à l’hôtel. Dîner au restaurant.

4e jour : Chartres/Illiers-Combray/Trouville-sur-Mer.

Le matin, départ pour Illiers-Combray, qui préserve fièrement la mémoire de Marcel Proust qui, pendant son enfance, avait pour habitude d’y passer ses vacances. Visite libre du musée éphémère Marcel Proust, à la villa Chapet, qui accueille une fidèle reconstitution de deux pièces de la Maison de tante Léonie (fermée pour travaux) : la chambre “de la tante” et celle de “l'enfant” (cette dernière ayant été équipée d'un dispositif de projection des images d'une lanterne magique telles qu'elles pouvaient exister du temps de Proust). Puis, découverte des lieux qui influencèrent l’œuvre de l’écrivain : le Pré-Catelan, jardin d’agrément dessiné par l’oncle de l’écrivain qui a marqué son œuvre ; l'église du village, autre lieu de prédilection de l'auteur, qui aimait observer les couleurs de la charpente en forme de bateau. Déjeuner au restaurant. L'après-midi, départ pour Trouville-sur-Mer où l’écrivain séjourna plusieurs étés consécutifs dans ses jeunes années. Installation à l’hôtel. Dîner libre.

5e jour : Trouville-sur-Mer – excursion à Cabourg.

Le matin, découverte de Trouville-sur-Mer qui connu un bel essor à la Belle Époque. Au fil de la balade, découverte des villas et manoirs à la sublime architecture balnéaire qui inspirèrent Proust. Puis, direction Cabourg. Surnommée Balbec dans son roman À la Recherche du temps perdu, Marcel Proust en fait l’épicentre de la Belle Époque en s’y rendant chaque été de 1907 à 1914. Déjeuner libre. L'après-midi, visite de la Villa du temps retrouvé, maison-musée ouverte en l’honneur de Marcel Proust, qui explore tout l’art de vivre à la Belle Époque : jardin d’hiver, salon de musique, salle de jeux et salon de réception. Les décors, le mobilier et les objets exposés, issus des collections du Mobilier national, plongent dans les préoccupations de la classe aisée qui pouvait se rendre en villégiature sur la Côte Fleurie, ses goûts et ses intérêts. On y remarque un grand nombre de tableaux accrochés superposés, selon la mode du xixe, qui sont des œuvres et des portraits de contemporains de Proust signés Claude Monet, Jacques-Émile Blanche, René-Xavier Prinet. La bibliothèque donne, quant à elle, un accès libre à des ouvrages sans doute lus en son temps par l’illustre pensionnaire du Grand Hôtel. Est également exposé le fascinant manuscrit de Marcel Proust annoté, rayé, raturé, adjoint de paperoles, ces petits bouts de papier ajoutés à la page, ancêtres du copier-coller. Continuation avec une balade sur la célèbre promenade Marcel Proust, baptisée en l’honneur de l’écrivain, qui offre une vue imprenable sur la côte normande. Puis, découverte du centre-ville qui vous plongera dans l'univers romantique de Marcel Proust, au fil des villas Belle Époque à l’architecture éclectique. Retour à Trouville-sur-Mer. Dîner et hébergement à l’hôtel.

6e jour : Trouville-sur-Mer/Honfleur/Paris.

Le matin, découverte de Honfleur au fil des rues tortueuses : l’ancienne cité fortifiée de l’Enclos et les Greniers à Sel, édifiés en 1670. Ils permettaient d’entreposer 10 000 tonnes de sel pour la gabelle (impôt spécifique sur cette denrée), sel destiné aux campagnes de pêche à la morue sur les bancs de Terre Neuve. Puis, l’église en bois de Sainte-Catherine construite par les maîtres de la Hache pour remercier Dieu du départ des Anglais après la guerre de Cent Ans ; le célèbre Vieux Bassin, créé par Duquesne sur ordre de Colbert ; la Lieutenance, qui servait à partir du xviie siècle de logis au Lieutenant du roi. C’est le seul vestige important des fortifications de la ville, remanié au cours des siècles. Puis, visite du musée d’Eugène Boudin, qui réunit une importante collection de tableaux pré-impressionnistes dont 89 peintures et dessins du maître. Eugène Boudin est l’artiste qui immortalisa la société du Second Empire dans ces nouveaux espaces de villégiatures que sont les villes balnéaires normandes. À travers ses toiles, il brosse un portrait d’une société qui pourrait s’assimiler à celle dépeinte dans À la Recherche du Temps perdu. Déjeuner au restaurant. En début d‘après-midi, retour en car à Paris. Fin du programme à la gare Paris-Montparnasse (arrivée prévue entre 17 h 30 et 18 h, en fonction de la circulation).


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page