Le jardin des 9 carrés vu du ciel  Aérofilms L'abbaye et ses jardins C.L. La façade de l'abbaye au crépuscule Yann Monel Le réfectoire des moines J. Galland La galerie Nord J. Galland Le cloitre vu du ciel Aérofilms La bâtiment des latrines H.R. La façade de l'abbaye Yann Monel
Escapade 2 jours / 1 nuit
Les temps forts

  • Immersion au cœur du chef-d'œuvre de l'art gothique, avec visites, hébergement et repas sur place
  • Concert privé "Les grands airs d’opéra", duo piano et voix

Nouveau
20 à 30 participants
Forfait par personne : 350
Du 02 au 03/04/2022

Arts et Vie vous ouvre les portes d'un lieu d'exception pour un week-end hors du commun ! Connue dans le monde entier pour sa beauté architecturale et son parfait état de conservation, l'abbaye de Royaumont fut depuis le Moyen Âge, le théâtre d'une intense activité spirituelle et intellectuelle dont l'empreinte est encore aujourd'hui très présente. Une immersion au cœur de ces lieux de mémoire offre une occasion unique de découvrir son histoire passionnante, mais aussi de s'adonner aux plaisirs de la chair grâce à une table gourmande dont les produits locaux sélectionnés avec soin sont cuisinés devant vos yeux. Et pour parfaire ce week-end singulier, un concert vous offrira un florilège d'airs d'opéra dans un cadre enchanteur.

1er jour : Paris/l'abbaye de Royaumont – visite de l’abbaye ; concert privé.

Rendez-vous à 14 h 30 à la porte de la Chapelle (Paris). Puis, transfert en car en direction de l’abbaye de Royaumont, fondée en 1228 par Saint Louis – fils de Blanche de Castille. Plus grande abbaye cistercienne d’Île-de France, elle est un témoignage exceptionnel de la vie monastique et de l’architecture religieuse du Moyen Âge. À l’arrivée, visite guidée de l’abbaye. Comblé de dons par le roi et ses successeurs, l’ensemble revêtit une magnificence dont témoignent encore les principaux édifices, riches d’admirables vestiges : bâtiment des moines, sacristie, réfectoire, anciennes cuisines, curieux bâtiment des latrines élevé au-dessus d’un ruisseau, vestiges de l’église abbatiale détruite à la Révolution, magnifique cloître cistercien – le plus grand de France. Dîner sur place, dans l’une des plus belles salles voûtées de l’abbaye. La cuisine s’inspire du jardin potager de l’abbaye où elle puise une partie de ses ingrédients, en complément des produits frais trouvés auprès de petits producteurs français, locaux de préférence. Possibilité d'observer la réalisation des plats imaginés et préparés par le chef et sa brigade à travers les grandes vitres de la nouvelle cuisine. Le soir, concert privé : "Les grands airs d’opéra", duo piano et voix. Deux lauréats de la Fondation Royaumont, qui se produisent sur les plus grandes scènes lyriques, proposent une adaptation en duo des plus grands airs d’opéra de Mozart, Rossini, Verdi, Bizet, Puccini, Wagner… Nuit à l'abbaye.

2e jour : l'abbaye de Royaumont – la bibliothèque Henry et Isabel Goüin ; le parc de l’abbaye et ses trois jardins/Paris.

Le matin, découverte de la bibliothèque Henry et Isabel Goüin sous la conduite de Nathalie Le Gonidec, responsable des archives à la fondation Royaumont (sous réserve). Au Moyen Âge, cette pièce située au rez-de-chaussée du bâtiment des moines était la salle du chapitre, l’espace de dialogue des moines de chœur. En 1938, Henry et Isabel Goüin, alors propriétaires de l’abbaye, y aménagèrent une bibliothèque pour le foyer de l’abbaye de Royaumont qu’ils venaient de créer mais c’est en 1949, avec l’acquisition d’une partie de la collection de Paul Desjardins (autrefois conservée à l’abbaye de Pontigny) que cette bibliothèque prit vraiment corps. Aujourd’hui, les 23 000 livres conservés sur ses rayonnages de bois sombre témoignent des dialogues qui se sont tenus entre ces murs au xxe siècle : les débats et séances de travail qui ont réuni des figures de la vie intellectuelle aussi illustres que Gilles Deleuze, Noam Chomsky, Jacques Monod ou Edgar Morin. Déjeuner sur place. L’après-midi, visite guidée du parc de l’abbaye, labellisé Jardin Remarquable. Installé sur plus de 6 hectares, il a conservé certaines de ses caractéristiques médiévales. Les moines cisterciens du xiiie siècle, maîtres dans l'art de la canalisation hydraulique, ont détourné les rivières des alentours pour irriguer leurs cultures. Ces canaux et bassins constituent aujourd'hui des éléments décoratifs attrayants du parc. Trois jardins y ont été aménagés depuis. Le jardin du cloître, jardin de plantes médicinales au Moyen Âge, a été transformé en 1912 par Achille Duchêne en un ravissant jardin à la française, librement inspiré des parterres à compartiments de la Renaissance. Le jardin des 9 carrés, jardin d'inspiration médiévale, a été créé en 2004 par les paysagistes Damée et Vallet en se basant sur les travaux de la botaniste du Moyen Âge sainte Hildegarde De Bingen. Le potager-jardin, a quant à lui été inauguré à l'été 2014 par les paysagistes Astrid Verspieren et Philippe Simonnet. Ce potager-verger de 9 000 m2, largement expérimental, s'appuie sur les capacités de régénération et de réensemencement naturel propre à chaque plante. Le potager allégorique contemporain, qui accueille 160 variétés de légumes, 3 000 plants et 60 arbres fruitiers, est un lieu d'inspiration et d'expression pour les artistes, un espace voué au calme et à la détente, ainsi qu'un terrain de découvertes pédagogiques grâce aux écriteaux didactiques qui le parcourent. Retour à Paris en car et fin du programme.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page