Vue d’Athènes A.V./J.-M. Laurent Masque dit d’Agamemnon, au Musée national d’Athènes A.V./J.-M. Laurent Temple d'Aphaïa à Égine Wiki CC Vue sur l’Acropole d’Athènes  O.N.H.T Acropole d’Athènes, le portique des Cariatides D.R. Le Cap Sounion et le temple de Poséidon D.R.
Escapade 5 jours / 4 nuits
Les temps forts

  • L'île d'Égine
  • Le cap Sounion et le temple de Poséidon

20 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 1 290
Du 30/09 au 04/10/2020

On vient pour elle : la colline de l’Acropole qui reste le symbole éternel d’Athènes. Sa découverte est enrichie par la visite du musée du même nom, écrin moderne qui dévoile une vision inédite du fameux Parthénon. Puis, on poursuit vers l'île d'Égine et le cap Sounion où se dresse un sanctuaire dédié à Poséidon formant, avec le Parthénon et le temple Aphaïa d’Égine, un bouleversant “triangle sacré”.

1er jour : Paris/Athènes – tour panoramique ; le mont Lycabette.

Le matin, vol pour Athènes. À l’arrivée, tour panoramique en car pour un repérage des principaux quartiers de la capitale grecque qui conjuguent monuments archéologiques antiques et ottomans. Montée au mont Lycabette, point le plus haut de la ville, pour un panorama sur Athènes : l’Acropole (les Propylées, le Parthénon, l’Érechthéion) et la côte du Pirée. Transfert et installation à l’hôtel.

2e jour : Athènes – l’Acropole (ville haute et musée) ; l’Agora.

Visite de l’Acropole (ville haute), consacrée à Athéna : les Propylées, le temple, le Parthénon,... Puis, direction l’Agora, place principale de la ville antique située au nord-est de l’Acropole. Cet immense champ de fouilles abrite temples, bâtiments administratifs, statues et odéon. Puis, découverte du quartier de Plaka où se trouvent de magnifiques petites églises byzantines, dont la célèbre “Petite Métropole”, charmante chapelle du xiie s. dédiée à “la Vierge qui exauce vite”. Déjeuner dans une taverne typique. Enfin, visite du musée de l'Acropole.

3e jour : Athènes – île d'Égine.

Départ pour Le Pirée et visite de son musée archéologique exposant des vestiges de l'importante ville portuaire et de l'Attique (bronzes, objets de la vie quotidienne...). Embarquement à bord d’un ferry pour Égine (env. 1 h 10) l’une des îles les plus proches d’Athènes dans le golfe Saronique. Elle fut, à plusieurs reprises, dans l'Antiquité comme à l'époque contemporaine, une de ses dangereuses rivales commerciales. Visite du temple d’Aphaïa, un des trois temples du “triangle sacré“ avec le Parthénon et Sounion. Temps libre et retour au port du Pirée, puis Athènes.

4e jour : Athènes – les fondations Goulandris et Stavros Niarchos, le cap Sounion.

Découverte du nouveau musée d'art moderne et contemporain de la fondation Goulandris, magnifique collection de Van Gogh à Bacon, mais également de grands artistes grecs modernes (Konstantin Parthenis, Alekos Fassianos, Yannis Moralis...). Poursuite par la visite de la fondation Stavros Niarchos, bâtiment conçu par Renzo Piano qui abrite les nouveaux locaux de l’Opéra national, de la Bibliothèque nationale et un magnifique jardin méditerranéen. Départ pour la péninsule du cap Sounion. Ce promontoire naturel, baigné par les eaux de la mer Égée, est appelé “Pointe sacrée” par les Athéniens qui l’avaient consacré à Poséidon, dieu de la mer. Visite du temple, érigé en l’honneur de ce dernier, dont il subsiste aujourd’hui 15 colonnes doriques qui se dressent au sommet de la falaise.

5e jour : Athènes/Paris.

Temps libre. Transfert à l’aéroport et vol pour Paris.

À noter : la visite d'Athènes le 2e jour se fera à pied


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page