Rue dans le Souk de Marrakech D.R. Le jardin Majorelle, à Marrakech Fondation Jardin Majorelle 2013 Bassin du jardin Majorelle Viault Le minaret de la Koutoubia, à Marrakech J.-M. Laurent Entree de la Mamoumia M. Varsavsky Place du palais Bahia J. Lascar
Escapade 5 jours / 4 nuits
Les temps forts

  • Le jardin Majorelle, havre de paix au cœur de la ville
  • En compagnie d'Étienne Taburet, spécialiste en architecture contemporaine

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 1 220
Du 15 au 19/10/2019

Célèbre pour son patrimoine historique d'exception, Marrakech s'est enrichie au xxe siècle d'édifices audacieux qui ont fait souffler un vent de modernité sur l'ancienne cité impériale. Cette escapade permet de retrouver les trésors historiques de la "ville rouge", tout en découvrant cet autre visage, trop souvent méconnu. Sous la conduite d'un spécialiste, vous partirez, au fil de visites et de conférences, à la rencontre de ces réalisations architecturales signées par les plus grands noms de l'après-guerre.

1er jour : Paris/Marrakech.

Vol pour Marrakech. L’après-midi, tour des remparts. Le mur d’enceinte permet une introduction historique aux phases de construction de la muraille, initialement édifiée par le sultan almoravide Ali ben Youssef en pisé dont la couleur ocre a valu à Marrakech le surnom de “ville rouge”. Promenade dans la médina et visite du palais Mnebhi, demeure du xixe siècle. Déambulation à travers les souks jusqu’à la place Jemaa-el-Fna, véritable caravansérail, centre de la vie urbaine et lieu de rencontres et d’échanges depuis des siècles entre les populations du nord et du sud de l’Afrique.

2e jour : Marrakech – architectures historiques.

Le matin, découverte du minaret de la Koutoubia, célèbre mosquée construite au xiie s. et parfaitement restaurée. Suite de la visite de la ville ancienne à travers palais, maisons et mausolées dans les lieux les plus riches et les plus remarquables de l’art hispano-mauresque de Marrakech : les splendeurs des coupoles en bois de cèdre et des colonnes de marbre dans les salles des tombeaux saâdiens ; les vestiges du palais el-Badi ; le palais de la Bahia, superbe demeure princière à l’architecture raffinée et au magnifique jardin planté d’orangers, de bananiers, de cyprès, de jasmin… Puis, visite du palais Dar El Bacha, ancienne résidence du Glaoui récemment rénovée et transformée en musée des Confluences. Temps libre. En soirée, conférence par Étienne Taburet : “Sur les traces de Jean-François Zevaco”.

3e jour : Marrakech – le jardin Majorelle ; le musée Yves-Saint-Laurent ; le quartier du Guéliz, sous la conduite d'Étienne Taburet.

Le matin, découverte du jardin Majorelle. Le peintre, qui s’y installa en 1919, fut un important collectionneur de végétaux et réalisa un magnifique jardin. Abandonné puis sauvé par Yves Saint Laurent, et célèbre pour son bleu, il réunit aujourd’hui des espèces variées. Puis, visite architecturale du musée Yves Saint-Laurent, inauguré en 2017 et conçu par les architectes français du Studio KO. L'après-midi, découverte du quartier du Guéliz. Ce quartier de la ville nouvelle aménagé à partir de 1913 doit son nom au grès extrait de la colline qui le domine. Conçu par Henri Prost sur un plan en étoile conforme aux principes modernes d'urbanisme, de beaux exemples d'édifices architecturaux s'y côtoient : la gare, respectant l’architecture traditionnelle, le siège de la banque Al-Maghrib, aux formes géométriques. En fin d’après-midi, thé à la menthe à La Mamounia, célèbre palace pour y admirer ses beaux jardins de style arabo-islamique.

4e jour : Marrakech – le musée d’Art contemporain africain Al-Maaden (MACAAL) ; le parc de sculptures Al-Maaden ; parcours architectural sous la conduite d'Étienne Taburet.

Le matin, visite “art et architecture” autour du musée d’Art contemporain africain Al-Maaden (MACAAL) et du parc de Sculptures Al-Maaden, ouvert en 2016 afin de mettre en valeur le patrimoine et la diversité artistiques du continent africain. L’après-midi, déambulation à la découverte de l’architecture régionaliste et moderne dont font partie entre autres Jean-François Zevaco, Jean Chemineau ou Gaston Jaubert, qui construisent des gratte-ciel. Quant à Elie Azagury, il réalise des villas d’un fonctionnalisme organique et inventif, à l’influence suédoise. L’architecture vernaculaire du Maroc a profondément influencé le mouvement moderne et notamment Le Corbusier.

5e jour : Marrakech/Paris.

Temps libre et vol retour pour Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page