Musée Calvin Musées de Noyon Dans les rues de Noyon R. Kranz Wiki CC La cathédrale Notre-Dame de Noyon Wiki CC
Journée
Les temps forts

  • Découverte de l’abbaye cistercienne d’Ourscamp
  • Sous la conduite de Sylvie Meyniel, conférencière

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 150

C’est au cœur de la Picardie, où se rencontrent les vallées de l’Oise et de la Verse, que se situe Noyon, classée ville d’art et d’histoire. L’architecture gothique remarquable de la cathédrale et de l’hôtel de ville ont fait de la cité natale de saint Éloi et de Calvin l’un des principaux centres culturels de la région. Cette journée vous propose de visiter ces chefs-d’œuvre de pierre, ainsi que de partir à la rencontre du réformateur Calvin, grâce à un riche musée qui retrace l’ensemble de son parcours. L’excursion s’achèvera par une découverte de l’abbaye d’Ourscamp, dont on peut admirer les vestiges de l’abbatiale et la chapelle du XIIIe siècle.

Matin

rendez-vous porte de la Chapelle (Paris) puis départ en car à destination de Noyon. À l’arrivée, découverte de la cathédrale Notre-Dame dans laquelle Charlemagne et Hugues Capet ont été couronnés. L'édifice actuel, construit de 1145 à 1235, est l’un des premiers bâtiments gothiques de l’architecture médiévale. L’ensemble canonial et épiscopal est remarquable : le palais de l’évêché et sa chapelle ; le cloître ; la salle capitulaire (actuelle sacristie) ; la bibliothèque du chapitre qui abrite l’évangéliaire de Morienval (ixe s.), un précieux manuscrit carolingien… Déjeuner au restaurant.

Après-midi

visite du musée Jean Calvin, créé par la Société de l’histoire du protestantisme français qui s’élève à l’emplacement de la maison natale de Jean Calvin. Il propose différents parcours : la jeunesse et la formation de Calvin ; l’imprimerie, la Bible et la Réforme ; Calvin à Genève ; la Réforme en France aux xvie et xviie siècles. Pour clore la journée, départ pour Ourscamp et découverte des ruines de l’abbaye cistercienne fondée par saint Bernard en 1129. En entrant par l’ancienne porterie, on peut voir les constructions du xviie s. de part et d’autre d’un avant-corps à colonnade dorique, ouvrant maintenant sur le vide. Au bout d’une allée qui occupe l’emplacement de la nef, se dresse le squelette du chœur gothique. L’ancienne infirmerie, aujourd’hui chapelle, est considérée comme la plus belle infirmerie conventuelle de France. Retour à Paris en fin de journée.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page