Vue extérieure du bâtiment, les “boîtes scénographiques” Musée du Quai Branly/N. Borel
Journée
Les temps forts

  • La visite de l’exposition “Frida Kahlo” au Palais Galliera
  • La découverte des collections mexicaines du musée du quai Branly

10 à 18 participants
Forfait par personne : à partir de 130

Des civilisations anciennes, jusqu'à la peinture du XXe siècle, cette journée placée sous le signe du Mexique vous dévoilera de nombreuses facettes de ce pays fascinants. Au musée du Quai Branly, vous traverserez l'Atlantique pour découvrir l'histoire passionnantes des peuples qui ont forgé son identité profonde avant l'arrivée des colons espagnols, tandis que la très belle exposition consacrée à Frida Khalo proposée au palais Galliera sera l'occasion de revenir sur le parcours exceptionnel de cette artiste audacieuse.

Matin

visite de l’exposition “Frida Kahlo” au Palais Galliera. Mondialement connue pour ses œuvres saisissantes et ses autoportraits anticonformistes, Frida Kahlo (1907-1954) fait partie des précurseurs du féminisme au Mexique à la moitié du xxe siècle. Elle était aussi une beauté audacieuse et une “fashionista” avant-gardiste dont le sens du style intemporel continue d'inspirer et d'influencer les mondes de la mode, des médias et de l'art d'aujourd'hui. À travers cette exposition, le Palais Galliera rend hommage à l’artiste qui a marqué la mode par son élégance et son exotisme. Déjeuner au restaurant.

Après-midi

visite des collections mexicaines du musée du quai Branly. De la sculpture de Chupicaro – figure symbolique de fertilité, qui aurait été réalisée vers le viiie ou le viie siècle avant notre ère et emblème du musée - aux nombreuses pièces d’origine mexicaine que compte le musée, les collections du Quai Branly balisent assez largement l’histoire du pays. On passe du plus ancien, avec les Olmèques, au plus récent, avec des objets traditionnels de la culture des Lacandons, des Otomis ou encore des Huichols, en passant par la période précédent presque immédiatement la conquête espagnole, avec les Aztèques. Ce sont justement les pièces aztèques qui impressionnent le plus, au sein des œuvres mexicaines. Cette collection d’environ 90 pièces est l’une des collections européennes les plus riches avec celles de Londres, Berlin et Bâle. Les objets, qui proviennent presque tous de la vallée de Tenochtitlan – aujourd’hui Mexico – capitale de l’empire aztèque, ont été réalisés dans leur majorité entre 1350 et 1521 (date de la prise de Tenochtitlan par le conquistador Hernán Cortés).


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page