Le monastère Smolny, chef d'œuvre baroque A.V./L. Luengo La forteresse Pierre-et-Paul  A.V./C. Louveaux Le musée de l’Ermitage A.V./C. Le Scao Vue depuis un canal A.V./ J.-M. Laurent Le palais de Petrodvoretz A.V./M. Gervais Palais de Catherine II à Pouchkine A.V./A.-G. Brugeron Place du Palais à Saint-Pétersbourg A.V./ C. Chenu Le palais de Catherine II à Pouchkine A.V./ C. Chenu Vue sur le musée de l’Ermitage depuis les canaux  C. Bichard Statue dans les jardins de Petrodvoretz A.V./B. Metzdorf Mosaïque de l’église du Sauveur-sur-le-Sang-Versé A.V./J.-M. Laurent
Séjour 7 jours / 6 nuits
Les temps forts

  • les 2 visites au musée de l’Ermitage
  • le palais de Petrodvoretz, joyau de l’art russe
  • le cabinet d’Ambre du palais de Catherine II
  • la soirée-spectacle (3 pour les départs en coïncidence avec le Festival des Nuits Blanches) et le dîner russe traditionnel

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 1 600

Encore empreinte du faste des tsars, Saint-Pétersbourg est certainement l’une des plus intéressantes villes d’Europe. Édifiée sur quarante-deux îlots du delta de la Néva, celle que l’on nomme la Venise du Nord abrite maints palais, églises et fontaines qui sont autant de trésors architecturaux baroques et néoclassiques. Le long de ses canaux et de ses élégantes perspectives, le voyageur découvre, émerveillé, une cité passionnante au patrimoine d’exception dont les musées comptent parmi les plus riches au monde.

1er jour : Paris/Saint-Pétersbourg.

Du 2e au 6e jour : découverte culturelle de Saint-Pétersbourg et de ses alentours.

Tour de ville. Quais de la Néva, perspective Nevski, palais d’Hiver, place des Décembristes, flèche dorée de l’Amirauté, île Vassilievski, monastère Smolny (dont l’église de la Résurrection, pur chef-d’œuvre de l’Italien Rastrelli, maître incontesté du baroque), Saint-Nicolas-des-Marins aux cinq clochers turquoise et blanc coiffés de dômes dorés.

La cathédrale Saint-Isaac et l’église du Sauveur-sur-le-Sang-Versé. Visite de la somptueuse cathédrale Saint-Isaac, œuvre de l’architecte français Montferrand et l’un des plus grands édifices à coupole d’Europe. Visite également de l’église du Sauveur-sur-le-Sang-Versé (ou église de la Résurrection), édifiée sur le lieu de l’assassinat d’Alexandre II survenu le 1er mars 1881 (bulbes multicolores recouverts d’or et d’émail, profusion de mosaïques, d’icônes…).

Le musée de l’Ermitage (2 visites). Installé dans le palais d’Hiver, ancienne résidence des tsars, c’est l’un des plus grands musées au monde (près de 3 millions d’œuvres dans 6 départements). Outre des tableaux de Watteau, Boucher, Fragonard et Greuze, le musée renferme des toiles de maîtres hollandais et flamands (24 Rembrandt), l’œuvre de Rubens Persée délivrant Andromède et des chefs-d’œuvre de Léonard de Vinci, Botticelli, Raphaël… Visite également des salles d’apparat du palais d’Hiver et de l’exceptionnelle salle du Trésor scythe.

Le Musée russe. Situé dans l’ancien palais Michel (édifice néoclassique dû à Rossi), il est entièrement consacré à l’art russe. La collection de 300 000 peintures et icônes offre un large panorama des écoles du xiie au xviie siècle. Dans la section consacrée à l’art moderne est exposée une partie fort méconnue de l’œuvre de Mikhaïl A. Vroubel, le Cézanne russe.

La forteresse Pierre-et-Paul. Premier édifice construit à Saint-Pétersbourg en 1703, la forteresse Pierre-et-Paul est dominée par la flèche de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, dont la crypte abrite depuis 1998 les cercueils de Nicolas II et de sa famille, exécutés en 1918. Elle fut utilisée à ses heures comme prison politique : le tsarévitch Alexis (fils de Pierre le Grand), Dostoïevski, Bakounine et Gorki y furent incarcérés.

Le palais Youssoupov. Demeure somptueuse bâtie au xviiie s. sur le quai sud de la Moïka, où fut assassiné Raspoutine en décembre 1916 (visite du petit musée de Cire).

Petrodvoretz (demi-journée). Cette ancienne résidence impériale, construite face au golfe de Finlande, révèle palais, parc, fontaines et pavillons (visite intérieure de l’un d’entre eux – en période hivernale, visite du palais uniquement).

Excursion à Pouchkine et Pavlovsk (journée). La résidence d’été de Catherine II, située dans la ville de Pouchkine (ancienne Tsarskoïe Selo, le “bourg du tsar”), illustre le désir des souverains russes de rivaliser avec Versailles (façade de 300 m de long conjuguant colonnes blanches, murs bleus et frontons jaunes). À l’intérieur : escalier d’honneur à double volée, riche décor de moulures et d’acanthes, salle de bal de 846 m2 se voulant encore plus éblouissante que la galerie des Glaces et cabinet d’Ambre. Puis, visite du palais de Pavlovsk, qui fut la résidence de Paul Ier.

7e jour : Saint-Pétersbourg/Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page