Sur le site de Tipaza L. Wkoester Vue sur la ville d'Alger M-A. Boukhoulda La mosquée de Cherchell Cherchelli Patio du Palais des Raïs (Bastion 23) C. Nabil Remparts et mosquée de Beni Isguen G. Sorrentino Porte de la ville de Timimoum Benzita Sur les routes près de Timimoum H.Kaki Vue sur Béni Abbés et ses dunes D/R Vue sur El-Atteuf S. Krasowki
Circuit 11 jours / 10 nuits
Les temps forts

  • la vallée du M'Zab, classée au patrimoine mondial de l'Unesco
  • la région du Gourara, cernée par le Grand Erg occidental, avec sa nuit en bivouac
  • la Kasbah d'Alger, lieu chargé d'histoire
  • une journée d'excursion à Cherchell et Tipaza

Nouveau
15 à 20 participants
Forfait par personne : à partir de 2 290

Encore profondément marquée par les traces de la colonisation, l’Algérie est aujourd’hui heureuse de vous rouvrir ses portes. Riche d’un patrimoine historique et naturel unique, elle vous dévoile sa longue histoire à travers ses héritages arabe, berbère, andalou, ottoman… Entre médina traditionnelle et vestiges archéologiques remarquables, découvrez les richesses que la capitale algérienne a à offrir. Sans oublier l’immensité du Sahara algérien, désert grandiose alliant sable à perte de vue, dunes gigantesques et oasis magnifiques qui confèrent à l’Algérie des paysages d’une beauté unique.

1er jour : Paris/Alger.

2e jour : Alger/Ghardaïa.

Vol vers Ghardaïa (1 h 25 env.). À l’arrivée, visite de la palmeraie de Bouchène, une oasis dense où s’élèvent des palmiers centenaires irrigués d’un système hydraulique traditionnel. Puis, visite de Ghardaïa, connue pour sa grande mosquée au minaret d’inspiration soudanaise et son marché à la criée bordé de boutiques à arcades (tapis et dinanderie). Découverte de Beni Isguen, cité bâtie en 1050 sur le flanc d’une colline dont le sommet constitue un plateau rocheux d’environ 150 m de largeur et de longueur : visite de la ville sainte, de sa tour de guet et de la vente à la criée.

3e jour : Ghardaïa – excursion à El Atteuf et Zelfana.

Route vers El Atteuf : visite de la place du Marché et de la mosquée Sidi Brahim dont se serait inspiré l’architecte Le Corbusier dans l’édification de la chapelle Notre-Dame du Haut de Ronchamp. Poursuite des visites vers Zelfana, véritable oasis de verdure située à l’est de Ghardaïa qui se caractérise par l’existence d’une source thermale renommée dans la région.

4e jour : Ghardaïa/El Goléa (245 km – 3 h de route env.).

Le matin, départ pour El Goléa. Dominée par les ruines de son vieux ksar, on découvre à son pied de nombreuses koubbas (petit édifice surmonté d'une coupole), de toutes formes et de toutes dimensions. Visite de l’église Saint-Joseph de Bel Bachir et découverte du tombeau de Charles de Foucauld. Enfin, découverte du Musée préhistorique, fondé par les Pères blancs, qui rassemble une collection complète sur la géologie et la paléontologie de la région et du Sahara en général.

5e jour : El Goléa/Timimoun (360 km – 4 h de route env.).

Le matin, route vers Timimoun, capitale et principale oasis de la région du Gourara, faite de ksour et d’oasis noyés dans les sables dorés de l’erg. Visite de la ville, réputée pour la couleur ocre de ses constructions, et de la Maison de l’Artisanat. Continuation des visites avec la découverte du village traditionnel de Fatis et son centre d’artisanat local, spécialisé dans les tissages. En soirée, balade à pied sur les dunes qui entourent le village pour assister au coucher du soleil sur le Grand Erg occidental (marche dans le sable, sans difficulté – 1 h env.).

6e jour : Timimoun – excursion dans la région du Gourara.

Découverte de la célèbre grotte d’Ighzer qui s’ouvre au pied de la colline occupée par le ksar d’Ighzer. Continuation vers les villages traditionnels de Kali et d’Aghlad et rencontre avec des artisans locaux. Poursuite vers Ouled Saïd et découverte du système de partages des eaux (foggaras). Nuit en bivouac à la belle étoile avec soirée méchoui et musique traditionnelle.

7e jour : Timimoun/Béni Abbès (340 km – 4 h de route env.).

Départ vers Béni Abbès qui fut un des principaux lieux sahariens des civilisations paléolithique et néolithique. La fondation de l’oasis actuelle remonte probablement au xie s., selon la légende de Sidi Othmane qui aurait béni le lieu, lui offrant ainsi eau et végétation. Visite du ksar de Béni Abbès et de l’ermitage du Père Charles de Foucauld. Fondé en 1901, il témoigne encore aujourd’hui de la présence de ce personnage célèbre de l’Église établi dans la région pour l’évangélisation des autochtones.

8e jour : Béni Abbès/Timimoun/Alger.

Retour vers Timimoun (4 h de route env.) et transfert à l’aéroport pour le vol vers Alger (1 h 50 env.). À l’arrivée, découverte du magnifique parc Galland et visite du musée national des Antiquités et des Arts islamiques (collections historiques et archéologiques qui retracent l’histoire de l’art algérien depuis 2 500 ans). Enfin, visite du musée national du Bardo, abritant une collection préhistorique avec des objets paléolithiques et néolithiques.

9e jour : Alger.

Découverte de la Kasbah d’Alger, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Promenade à travers ses ruelles tortueuses afin de découvrir les maisons en terrasse aux façades blanchies à la chaux. Puis, visite du musée des Arts et Traditions populaires (collections consacrées à la vie quotidienne et à l’artisanat algérien). Ensuite, découverte du Bastion 23, ancien palais des Raïs, édifié au xviiie s. sur la mer, et de la mosquée Ketchaoua. Enfin, visite de la basilique Notre-Dame d’Afrique surplombant la ville et balade sur la place de l'Émir-Abdelkader.

10e jour : Alger – excursion à Cherchell et Tipaza (190 km env.).

Départ pour Cherchell, l'ancienne Césaréa. Visite du parc archéologique : l’amphithéâtre, construit à l'époque de Juba II, le théâtre antique, le forum, les thermes... et du musée accueillant l'une des plus belles collections de sculptures antiques ainsi que de très belles mosaïques. Continuation vers Tipaza. Découverte du site archéologique en bordure de mer, classé au patrimoine mondial de l'Unesco : temples, théâtre, forum, nymphée, thermes, basilique (dont les vestiges sont ceux du plus vaste édifice chrétien). Un peu plus loin, en bord de mer, sur 1000 m2, s'étend la villa des Fresques. Visite du musée. Retour à Alger et arrêt au Mausolée royal, appelé aussi “tombeau de la Chrétienne”.

11e jour : Alger/Paris


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page