Le temple de Kyichu A.V./ L. Luengo Jeune bhoutanaise en pèlerinage à Trongsa A.V./N. Sidois Paysage de rizières A.V./M.-H. Butel Le dzong de Paro A.V./M.-H. Butel L'ermitage de Taktsang, lieu de pélerinage bouddhique A.V./ P. Bettan Le dzong de la vallée de Punakha A.V./P. Bettan Dans le dzong de Trongsa A.V./P. Bettan Paysage de montagnes et drapeaux de prières A.V./M.-H. Butel Bouddha dominant la vallée de Thimphu A.V./ L. Luengo La danse des Chapeaux Noirs durant le festival de Paro D.R. La danse du Seigneur de la Mort durant le festival de Paro J.M 	Jean Hullot La danse des morts durant le festival Jambay Lhakhang Drup D.R. Le Mewang, rituel du feu durant le festival Jambay Lhakhang Drup P. Othmann
Circuit 14 jours / 12 nuits
Les temps forts

  • Thimphu, capitale du Royaume himalayen
  • le dzong de Taktsang
  • les villages perchés de la vallée de Bumthang
  • en coïncidence avec les festivals religieux aux traditions ancestrales

10 à 15 participants
Forfait par personne : à partir de 4 660

Les fêtes traditionnelles

Modification de parcours et de visites selon les départs en coïncidence avec une fête, afin d'être en phase avec celle-ci.

Le festival de Paro. Les tsechus (festivals) sont des fêtes religieuses bhoutanaises où les pèlerins convergent des vallées parés de leurs atours et bijoux traditionnels. Danses masquées, processions au son des trompes et des tambours, musiques sacrées animent les réjouissances. On déploie à Paro chaque année le Thongdrel, très grand tableau à rouleaux représentant Padmasambhava au centre, entouré de ses deux épouses et de ses huit incarnations.

Le festival de Thimphu est une explosion de couleurs dont le point culminant est constitué de danses folkloriques ethniques dans la cour du célèbre dzong de Tashichho à Thimphu. Les costumes et surtout les masques colorés de conception traditionnelle sont impressionnants.

Le Bumthang Jambay Lhakhang Drup est à la fois un hommage à Guru Rimpoché, un saint qui a introduit le bouddhisme tantrique au Bhoutan et une fête commémorant la création du temple Jambay Lhakhang au viie siècle. Le clou des festivités reste la cérémonie du feu appelée Mewang et la danse religieuse connue sous le nom de Tercham.

Haut de page