La terrasse des Éléphants à Angkor Thom A.V./ C. Bichard La pagode d'Argent à Phnom Penh A.V./C. Bichard Maison sur le lac Tonlé Sap A.V./E. Servant Moines bouddhistes au temple de Banteay Srei, à Angkor A.V./M. Percie Temple du Bayon, à Angkor Thom A.V./G. Munoz Moines à Kompong Thom  A.V./G. Bertalmio Sur le site du Mébon oriental, à Angkor A.V./ C. Grosjean
Circuit 14 jours / 11 nuits
Les temps forts

  • le guide passionné et les interventions de conférenciers
  • le temple de Preah Vihear et la cité de Koh Ker
  • le lac Tonlé Sap et la découverte de la vie locale
  • 3 jours sur le site d’Angkor

12 à 20 participants
Forfait par personne : à partir de 2 370
Bonne condition physique indispensable. Visite des sites à pied.

Le Mékong et le Tonlé Sap, fleuve et lac nourriciers du Cambodge, ont forgé les us et coutumes d’une mosaïque de sociétés et écrit les plus belles pages de leur histoire. Les peuples du Mékong, accrochés à ses berges fertiles, ont gardé le mode de vie des premières communautés, nourries par “la mère des eaux”. Quant aux bâtisseurs d’Angkor, situé sur la rive nord du lac Tonlé Sap, ils ont érigé des monuments prodigieux, poursuivant leur quête d’une société idéalement ordonnée, telle la demeure cosmique indienne, leur modèle de perfection.

1er jour : Paris/Siem Réap via Canton.

2e jour : Siem Réap – excursion au lac Tonlé Sap.

Le Cambodge vu d’avion est une terre panachée de grandes étendues d’eau, de rizières et de toits colorés. Excursion pour découvrir le lac Tonlé Sap, berceau du développement du Cambodge et sa corne d’abondance. Ses crues majeures fertilisent les sols de la plaine centrale, entraînant la migration des villageois et de leur habitat. La découverte des maisons haut perchées, des forêts inondées ou des maisons flottantes de Kompong Phluk ou de Prek Toal révèle la formidable capacité d’adaptation du pays khmer au comportement phénoménal du Tonlé Sap, où la rencontre des pêcheurs et de leurs familles permet d’appréhender pleinement son écosystème étonnant.

3e jour : Siem Réap/Sambor Prei Kuk/Phnom Penh.

Route sur la rive est du Tonlé Sap, jalonnée de rizières et de palmiers à sucre, jusqu’au site archéologique de Sambor Prei Kuk. Cette capitale du royaume (viie et viiie s.) comprend un ensemble de tours sanctuaires inspirées des traités architecturaux et cosmographiques indiens. Les études révèlent l’importance de ce centre religieux, situé alors au cœur de terres fertiles parsemées d’étangs artificiels qui permettaient d’irriguer les rizières pendant la saison sèche. Les demeures des divinités, aujourd’hui dispersées dans une forêt claire, offrent une belle entrée dans l’histoire du Cambodge indianisé. Arrivée à Phnom Penh en fin de journée.

4e jour : Phnom Penh.

Visite du Musée national, animée par un conférencier spécialiste du pays khmer. Entrée au palais royal et visite de la pagode d’Argent. Le musée de Tuol Sleng offre des images poignantes du génocide entrepris par le régime des Khmers rouges, tandis que dans une école de danses traditionnelles, la rencontre d'un professeur et de ses élèves à l'heure des répétitions traduit les espoirs de ce pays renaissant.

5e jour : Phnom Penh/croisière sur le Mékong/Kompong Cham.

Transfert en bus jusqu'à "l’île de la soie” où demeurent, sous les maisons sur piliers, quelques métiers à tisser. Première approche de Bouddha, de sa vie et de ses préceptes. Rencontre avec des élèves d’une école primaire et découverte du mode de vie des riverains. Embarquement sur un bateau privatisé aménagé pour une croisière confortable sur le Mékong. Hors de la capitale, le fleuve révèle la profonde ruralité du Cambodge et la forte spiritualité qui lui est attachée. Continuation par la route jusqu'à Kompong Cham.

6e jour : Kompong Cham/Chhlong/Kratie.

La visite de Vat Nokor, étonnant complexe d’architecture khmère, ouvre à merveille cette journée où se marient le Cambodge d’hier et d’aujourd’hui. Dans ces terres du Mékong, les français ont apporté l’hévéa en 1921 pour les besoins de l’usine Michelin ; visite de l'usine de Chub avec sa chaîne de traitement du latex ou découverte de la culture de l'arequier. Au-delà des terres des Cham, on découvre l'habitat typique de la région de Kratie, ses maisons traditionnelles à pignons multiples et les restes de l'architecture coloniale qui jalonnent le Mékong, de part et d'autre du village de Chlong jusqu'à la petite ville de Kratie.

7e jour : Kratie/Koh Trong/Stung Treng.

Traversée du Mékong vers l’île de Trong, paradis champêtre tapissé de rizières et de jardins qui rassemblent nombre de fruits et légumes du Cambodge. Du village flottant au sud aux maisons sur pilotis au nord, elle offre de jolies balades et de multiples rencontres. Découvrir ses vergers en compagnie des villageois offre une vraie leçon de choses. En amont, vit une petite colonie de dauphins d’eau douce qui attire des naturalistes du monde entier. Des canots remontent le fleuve jusqu’au site de Kampi où l’on peut observer dans une paix bucolique la robe caractéristique des dauphins de l’Irrawaddy. Arrivée à Stung Treng en fin de journée.

8e jour : Stung Treng/Preah Vihear.

Traversée du Mékong vers le temple de Preah Vihear, perché sur un sommet de la chaîne des Dangrek. Une petite route en lacets permet d’accéder à son pavillon d’entrée, coiffé d’une toiture aux formes aériennes. C’est ensuite à pied, sur ses longues chaussées dallées et sur les pas des desservants du monument que l’on apprécie la beauté de ses tympans, l’iconographie originale de ce grand temple provincial (xie s.). À l’extrémité de la composition, au bord de l’à-pic, dorment les restes de son sanctuaire principal. Belle découverte de ce site grandiose, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

9e jour : Preah Vihear/Koh Ker/Beng Mealea/Siem Réap.

Route sur le tracé de la voie royale qui desservait la cité de Koh Ker, capitale éphémère du royaume (xe s.). La pyramide du Prasat Thom, où demeurait la divinité suprême, et les templions alentour, qui ont gardé les structures nécessaires aux rites, jalonnent un parcours qui fait revivre les dieux, le roi et la cour. La visite de Beng Mealea et de la carrière archéologique située à proximité révèle les techniques et l’ampleur de la tâche des bâtisseurs. Route dans les rizières parsemées de palmiers à sucre géants et de villages pittoresques. Arrivée à Siem Réap en fin de journée.

10e jour : Siem Réap – excursion sur le site d’Angkor (Roluos, Banteay Srei).

Balade dans le centre monumental de la cité de Roluos (ixe s.). Le temple-montagne de Bakong et le temple de Preah Ko, dédié aux aïeux de la famille royale, préfigurent le programme architectural des rois d’Angkor. Fondée par le maître spirituel du roi, la “citadelle des femmes” est renommée pour ses scènes historiées finement sculptées dans une pierre de grès rose. En début de soirée, découverte du spectacle de l’école de cirque de l’association Phare Ponleu Selpak.

11e jour : Siem Réap – excursion sur le site d’Angkor (Angkor Vat, Banteay Samré).

Avant de poursuivre la découverte des monuments les plus florissants et les plus complexes d’Angkor, rencontre avec l’un de nos conférenciers, spécialiste du contexte historique et architectural du développement de l’ancienne capitale. Visite d’Angkor Vat. Ce chef-d'œuvre révèle l’art et l’architecture khmers à son apogée (début xiie s.) : son immensité et ses édifices couronnés de cinq tours en font la résidence céleste par excellence. Le parcours permet d’apprécier ses galeries ornées, ses fameuses apsaras et la demeure de l’Éveillé. Découverte en début d’après-midi du temple de Banteay Samré.

12e jour : Siem Réap – excursion sur le site d’Angkor (Ta Prohm, Preah Khan, Bayon).

Découverte de l’œuvre du plus célèbre des rois khmers, Jayavarman VII (fin xiie s.), qui fonda temples et monastères jusqu’aux confins de la péninsule indochinoise. Au petit matin, découverte du temple de Ta Prohm et du temple de Preah Khan, habillé de garudas – l’oiseau mythique, à corps humain et à tête de rapace, servant de monture à Vishnu. Balade en tuk-tuk dans le site d'Angkor puis, avec un conférencier, visite du Bayon et de ses fameuses tours à visages, monument fascinant. Dîner-spectacle privé.

13e jour : Siem Réap – le musée National/Paris via Canton.

Le Musée national de Siem Réap présente la statuaire qui habillait les temples d’Angkor et quatre siècles d’évolution stylistique. Il met en valeur également le talent des sculpteurs qui ont façonné les danseuses célestes et autres devatas nées du “barattage de la mer de lait”… Aujourd’hui, ce savoir-faire ne se dément pas : les artisans d’Angkor semblent animés par le caractère des bâtisseurs d’autrefois. Leur rencontre donne le sentiment d’emporter un peu de l’essence du pays khmer et conclut merveilleusement la découverte de ces cultures attachantes. Transfert à l’aéroport et vol international pour Paris via Canton. Nuit à bord.

14e jour : arrivée à Paris.

À noter : l’ordre des étapes et visites pourra être modifié en raison d’impératifs locaux.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page