Moaï sur l’île de Pâques A.V./G. Lefevre Dans les rues de Valparaiso D.R. Moai sur l’île de Pâques, près de la plage d’Anakena A.V./J. Gueguen Maisons colorées à Castro, sur l'île de Chiloé A.V./C. Le Scao Flamant rose dans les salines d'Atacama A.V./C. Llinares Maison typique à Valparaíso A.V./V. Sanders Le volcan Rano Kao, sur l’île de Pâques  A.V./C. Lecomte Maisons sur pilotis sur l’île de Chiloé A.V./C. Le Scao
Circuit 17 jours / 14 nuits
Les temps forts

  • Le désert d’Atacama et ses salines
  • Valparaíso et ses habitations accrochées aux collines
  • Les maisons de Pablo Neruda
  • L’île de Chiloé et la région des grands lacs
  • L’île de Pâques et les statues Moaï

15 à 20 participants
Forfait par personne : à partir de 4 380

La terre entre Pacifique et cordillère des Andes est certainement l’une des plus singulières du globe. Une fine bande qui projette une rare diversité d’images : geysers du Tatio, relief tourmenté de la vallée de la Lune, colonies de flamants roses… autant de visions inoubliables. Mais vous n’avez encore rien vu : à 3 700 km des côtes, l’île de Pâques révèle son légendaire peuple de statues. Peu à peu, le mystère de cet îlot battu par les vents se dévoile. Une parenthèse hors du monde à l’indescriptible atmosphère…

1er jour : Paris/Santiago du Chili via São Paulo.

Nuit à bord.

2e jour : Santiago.

Arrivée dans la capitale chilienne. Fondée par le conquistador Pedro de Valdivia en 1541, la ville est aujourd’hui une métropole moderne de plus de 7 millions d’habitants, avec sa région. Découverte du quartier d’artistes de Bellavista et de la maison (La Chascona) de Pablo Neruda. Tour d’orientation : église Saint-François (ext.), avenue O’Higgins ou Alameda, palais présidentiel de la Moneda (ext.), place d'Armes dessinée par Pedro de Valdivia, cathédrale, parc Forestal. Enfin, découverte de la ville et vue de la cordillère des Andes depuis la colline San Cristóbal.

3e jour : Santiago/Isla Negra/Valparaíso.

Route vers la côte à travers la vallée de Curacavi en direction d’Isla Negra, à El Quisco, au sud de Valparaíso : visite de la maison de Pablo Neruda et de sa riche collection de figures de proue et de coquillages. Continuation vers Valparaíso via la vallée vinicole de Casablanca. Début des visites de Valparaíso. Montée sur le cerro Alegre via un des funiculaires les plus anciens du port (el Peral - 1902) et visite de l’important musée des Beaux-Arts de Valparaíso dans le cadre du palais Baburizza à l’architecture originale et qui offre une vue magnifique sur la baie.

4e jour : Valparaíso/Viña del Mar/Santiago/Puerto Montt/Puerto Varas.

Visite des anciens quartiers de Valparaíso : place Victoria, port, funiculaires reliant la ville basse à ses collines, découverte à pied des passages Yugoslavo et Gervasoni… Poursuite vers le lieu de villégiature de Viña del Mar, ville limitrophe de Valparaíso, et visite du musée Fonck présentant une petite collection d’art pascuan. Retour à Santiago et vol pour Puerto Montt, aux confins de la route des lacs (1 h 45 de vol env.). Nuit à Puerto Varas.

5e jour : Puerto Varas – excursion aux chutes de Petrohue et au lac de Todos los Santos.

Départ vers les chutes de Petrohue, dans le parc national Pérez Rosales, en passant le long du lac Llanquihue. Route avec vue sur les volcans Osorno (2 650 m d’alt.) et Calbuco (2 015 m d’alt.). À l’arrivée au lac de Todos los Santos, navigation. Retour à Puerto Varas. La region des lacs fut très fortement marquée par l’empreinte des colons allemands venus au XIXe siècle.

6e jour : Puerto Varas/Puerto Montt/Castro (île de Chiloé).

Visite du musée Felmer conservant des objets issus de l’immigration allemande. Route vers Puerto Montt et visite de la ville : point panoramique, cathédrale, musée (sous réserve), pittoresque marché d’Angelmo. Départ vers Pargua d’où part le bac pour l’île mythique de Chiloé. Débarquement à Chacao avec son église en bois. Passage par Ancud : visite du fort Saint-Antoine, du petit musée ou de la fondation des Amis des églises de Chiloé. Logement à Castro, capitale de l’île, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco pour ses églises.

7e jour : Castro/Ancud/Puerto Montt/Santiago.

Visite de Castro et de son marché, ville située en bordure d’un fjord longé par de vieilles maisons sur pilotis. La cathédrale y est magnifiquement carénée tout en bois, comme un bateau. Passage à côté de l’église de Dalcahue et de son marché. Déjeuner curanto chez l’habitant. En fin de journée, vol pour Santiago (1 h 45 de vol env.).

8e jour : Santiago/Calama/Quitor/Tulor/la vallée de la Lune/San Pedro de Atacama.

Vol pour Calama (2 400 m d’alt.), dans le Nord désertique andin (2 h 10 de vol env.). Continuation vers San Pedro de Atacama (2 500 m d’alt.). Visite des sites archéologiques de Tulor et de la pukará de Quitor, forteresse indienne du xiie siècle. En fin d’après-midi, découverte de la vallée de la Lune. Vue sur la grande dune, les Andes et notamment le cône enneigé du Licancabur (5 916 m d’alt.).

9e jour : San Pedro de Atacama – excursion aux salines, aux lagunes altiplaniques (plus de 4 200 m d’alt.) et à Toconao.

Découverte du désert d’Atacama avec ses salines, lieu de migration des flamants roses (lac Chaxa), puis des lagunes altiplaniques de Miscanti et de Miñiques. Passage par Toconao (vallée de Jere). Retour dans l'après-midi à San Pedro de Atacama.

10e jour : San Pedro de Atacama – excursion aux geysers d’El Tatio et à la vallée de Guatín.

Départ avant l’aube pour voir jaillir au soleil levant les geysers de la région du Tatio (4 320 m d’alt.). Continuation à travers la montagne par le col de Las Vizcachas (4 380 m d’alt.). Passage à Machuca et découverte de son église. Arrêt dans la vallée de Guatín, au confluent du Puritama et du Puripica, pour observer la flore ambiante (cactus cardones). Au retour à San Pedro de Atacama, visite du dépôt archéologique du musée Padre Le Paige (actuellement fermé). Temps libre. Suggestion : visite du village (vieille église au toit en bois de cactus, marché local).

11e jour : San Pedro de Atacama/Arco Iris/Chiu-Chiu/Lasana/Calama/Santiago.

Découverte de la vallée de l’Arco Iris et des pétroglyphes environnants. Départ vers les villages à l’est de Calama. À Chiu-Chiu, visite d’une des plus vieilles églises de la région (xviie s.), puis de la forteresse pré-inca de Lasana (pukará du xiie s.). Retour à Calama et vol pour Santiago.

12e jour : Santiago/l’île de Pâques (Rapa Nui).

Après 5 h 15 de vol env., arrivée sur l’île de Pâques, îlot battu par les vagues et le vent, toujours habité par son peuple de statues, à quelque 3 700 km du continent sud-américain.

Du 13e au 14e jour : l’île de Pâques.

Grand tour de la partie est : site Vaihu aux statues Moaï effondrées et leurs “chapeaux-chignons” jonchant encore le sol ; Akahanga, des fondations de maisons en forme de bateaux ; Ahu Tongariki, site avec une quinzaine de Moaï ; Rano Raraku, volcan-carrière aux statues géantes ancrées dans le sol ou ébauchées à flanc de paroi ; vue sur le Poike, volcan promontoire ; Te Pito Kura, “nombril de la lumière”, pierre volcanique magnétique en forme d’œuf ; baie d’Anakena, lieu présumé du débarquement des premiers Polynésiens. Pique-nique en cours de journée.
Petit tour le long de la côte ouest : site Tahai témoignant de la culture pascuane à son apogée (Ahu Tahai et Ko Te Riku) ; Hanga Roa, ville principale de l’île (petit musée archéologique, église, maison-musée de Tadeo, marché artisanal…).
Sur la partie sud de l’île : Ahu Vinapu, construction et assemblage des blocs de pierre de style pré-inca ; volcan Rano Kao, dont le lac intérieur est couvert de roseaux dits totoras ; étonnant site d’Orongo aux maisons cérémonielles et aux rochers de basalte couverts de pétroglyphes (sous réserve) ; Ahu Riata, près du port.
Petit tour à l’intérieur de l’île : Ahu Akivi, fameux ensemble de sept Moaï regardant la mer ; carrière Puna Pau où étaient taillées les coiffures en pierre rouge des Moaï ; Huri Aurenga, le Moaï aux 4 bras.

15e jour : l’île de Pâques/Santiago (Chili).

Fin des visites en matinée et vol en début d’après-midi.

16e jour : Santiago/Paris via São Paulo.

Visite du Musée précolombien, riche d’une collection de 1 500 pièces (céramiques polychromes, sculptures, bijoux) témoignant de la succession des cultures indiennes à travers l’Amérique latine. Passage au marché central avant le transfert à l’aéroport et le vol pour Paris via São Paulo. Nuit à bord.

17e jour : arrivée à Paris.

À noter : l’ordre et la durée des visites pourront être modifiés en raison d’impératifs locaux (vols intérieurs).


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page