Femmes sur un marché dans la province du Yunnan A.V./ P. Bettan Parc de l’Étang du Dragon noir A.V./M. Janvois Femme dans un marché A.V./M. Janvois Les rizières de Yuanyang A.V./H. El Robrini Le pont du Double Dragon près de Jianshui A.V./J.-C. Cheron Vue sur le mont Shibao A.V./A.-G. Brugeron Le temple de Yuantong, à Kunming A.V./M. Janvois
Circuit 15 jours / 12 nuits
Les temps forts

  • la forêt de Pierres
  • le marché bai le long du lac Erhai
  • les grottes bouddhiques du mont Shibao
  • les 2 jours à Lijiang pour une approche du pays naxi

12 à 21 participants
Forfait par personne : à partir de 2 400

Aux confins de la Chine du Sud-Ouest, le Yunnan est un véritable sanctuaire où résident de nombreuses minorités ethniques. Bordée par les sommets himalayens, cette région de hauts plateaux isolée du reste du pays se distingue par sa diversité naturelle et culturelle. Là se croisent les traditions laotiennes, vietnamiennes, birmanes et tibétaines, dans une mosaïque d'anciennes coutumes et de rites se perdant. Entre montagnes, forêts et rizières en terrasses se dévoilent les peuples yi, hani, naxi ou encore miao.

1er jour : Paris/Canton.

2e jour : Canton/Kunming (1 894 m d’alt.).

Arrivée à Kunming, “la cité de l’éternel printemps”. Visite du musée du Chemin de fer avec ses locomotives évoquant l’épopée ferroviaire française du début du xxe s. sur la ligne Kunming-Hanoi (sous réserve), ou du temple de Yuantong (Compréhension de toutes choses).

3e jour : Kunming/la forêt de Pierres/Mile.

Visite du musée des Ethnies de Haigeng, excellente introduction pour découvrir costumes, arts populaires, fêtes et traditions. Puis, route pour la forêt de Pierres (Shilin) via des cultures de tabac, maïs, vergers de fruitiers. Découverte de l’extraordinaire spectacle de la forêt de Pierres, dans la partie la plus sauvage et la moins fréquentée. Promenade au sein de ce dédale de sentiers. Continuation en direction de Mile.

4e jour : Mile/Yuanyang.

Route vers le sud et Yuanyang. Au fil de la route : cultures de maïs en terrasses et d’eucalyptus. Arrêt dans le village de Juizhai qui conserve son ancien cadre d’accueil des zhiqing (jeunes instruits du temps de la révolution culturelle) avec ses grandes fresques peintes sur les murs ; maison du Peuple servant de musée (photos d’époque). Visite de la plus grande mosquée du Yunnan à Shadian avec son majestueux dôme vert. Découverte du petit marché agricole de Lendun (fruits et légumes).

5e jour : Yuanyang/Jianshui.

Balade dans le marché (hani et yi) de Yuanyang, puis route dans les alentours via de magnifiques paysages de rizières en terrasses. Vision des récoltes dans les champs cultivés par les minorités yi, hani, miao. Arrêts dans les villages environnant Yuanyang : petites marches à pied. Continuation vers Jianshui.

6e jour : découverte de Jianshui et de ses alentours (1 300 m d’alt.).

Départ en petit train en direction de Tuanshan (15 km avec deux arrêts de 30 min). Arrêt au pont du Double Dragon (ou pont aux Dix-Sept Arches), dont trois arches datent du règne de l’empereur Qianlong. Visite du village de Tuanshan : le temple, la résidence de la famille Zhang (modèle d’architecture traditionnelle). L’après-midi, visite de la ville de Jianshui : temple de Confucius (Wenmiao) bâti sous la dynastie des Yuan sur le modèle du grand temple de Qufu, maison de la famille Zhu…

7e jour : Jianshui/Kunming.

Avant de quitter Jianshui, passage par le pavillon Caoyanglou et son marché aux oiseaux. Retour à Kunming. En cours de route, arrêt dans le musée de Yuxi, intéressant pour ses collections de fossiles (trilobites, entre autres), ses céramiques, bronzes (époque han de l’ouest) et calligraphies.

8e jour : Kunming/Weishan (1 725 m d'alt.).

Train express pour Dali. Puis continuation en direction de Weishan, siège de l’ancien royaume de Nanzhao, et peuplée en majorité de Yi et de Hui. Au passage, arrêt dans un village (le Lotus de l’Est des Hui), ancien relais de caravanes dans la route du sel et du thé durant la dynastie des Ming et des Qing ; et découverte de l’ancienne résidence de la famille Ma. Route vers Weibaoshan, la montagne taoïste connue pour ses monastères (palais de Wenchang, temples de Tuzhu et de Linguandian...). Arrivée à Weishan, érigée au début de la dynastie Ming ; balade dans la vieille ville enserrée derrière ses remparts protecteurs.

9e jour : Weishan/Dali (1 982 m d’alt.).

Route pour Dali. Visite du musée puis des Trois Pagodes (Santa si), dont la plus haute et la plus ancienne (70 m - IXe s.) est un très bel exemple de style Tang et rappelle l’art des maîtres constructeurs de la grande pagode de l’Oie sauvage de Xi’an. Promenade dans la vieille ville, jadis ceinte de murailles dont subsistent les portes nord et sud, située le long du lac Erhai, plan d’eau de 200 km2, magnifiquement installé dans la vallée de Dali au pied des monts Cangshan (4 092 m d’alt.). Visite de l’église française.

10e jour : Dali/Xizhou/Zhoucheng/Shaxi.

Découverte des villages alentour. À Xizhou, après le marché très animé et sa foule en costume traditionnel bai, visite de la maison d’un riche commerçant du début du siècle. Passage par un atelier de broderie sur soie. Puis, à Zhoucheng, l’un des plus grands villages bais où les familles vivent de l’artisanat du batik, visite du temple bai Benzhu. Route pour le beau village de Shaxi. À l’arrivée, visite du village, important relais sur la route des caravanes de thé et de sel.

11e jour : Shaxi/le site rupestre du mont Shibao/Lijiang (2 400 m d’alt.).

Route de montagne vers le nord du Yunnan, aux premiers contreforts du Tibet, pour découvrir le site du mont Shibao – ou mont du Trésor de Pierre –, plus bel ensemble de temples rupestres du Yunnan. Descente par des marches dallées puis remontée et découverte des grottes (dont les plus anciennes, d’époque Tang, illustrent la pénétration du bouddhisme en royaume Nanzhao). Parmi les trésors du lieu : sculptures et bas-reliefs. Poursuite vers Lijiang et passage par la vieille ville de Jianchuan, afin d’y visiter son quartier ancien (Ximenjie) avec des maisons datant de l’époque Ming (xviie s.). Visite d'une fabrique traditionnelle de gravure sur bois.

12e jour : découverte de Lijiang et de ses alentours.

Le matin, visite consacrée à la vallée de Lijiang : monastère du Sommet de Jade (Yufeng si), édifié à flanc de colline, où l’on cultive un camélia “aux 10 000 fleurs” ; palais Dabaoji (fresques des xve et xvie s.) et temple des Tuiles vernissées (Liuligong) à Baisha ; déambulation dans les ruelles des villages de Baisha et de Yuhu (maison du botaniste Joseph Rock). L’après-midi, visite de la charmante vieille ville de Lijiang : maisons traditionnelles aux grands pans de bois et aux tuiles rondes, scènes de marchés au fil des canaux enjambés par de petits ponts de pierre. Visite du palais de la famille Mu. Puis, au nord de la cité, découverte du superbe parc de l’Étang du Dragon noir d’où l’on entrevoit parfois le mont enneigé du Dragon de Jade (5 596 m d’alt.) qui domine la vallée. Visite du musée des Dongba, une culture mystérieuse aux rites chamaniques.

13e jour : découverte de Lijiang et de ses alentours.

En matinée, excursion passant par la première courbe du Yang Tsé (appelé ici Jinsha jiang ou “fleuve au sable d’or”) à Shigu. Visite de ce village typique : pont suspendu, tambour de pierre évoquant une bataille passée (xvie s.), plaque célébrant le passage de l’Armée rouge en 1936 lors de la Longue Marche. Continuation pour les gorges du Saut du Tigre sur le Yang Tsé (sous réserve de bonnes conditions météorologiques), accusant un dénivelé de plus de 3 000 m au bas duquel coule le Yang Tsé dans son cours supérieur. Retour dans l’après-midi puis temps libre.

14e jour : Lijiang/Canton/Paris.

Début de journée libre. Vol dans l’après-midi pour Canton (4 h 15 env.), puis continuation pour Paris.

15e jour : arrivée à Paris.

À noter : l’ordre des étapes pourra être modifié en raison d’impératifs locaux.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page