Voitures dans une rue cubaine A.V./J. Maulandre yyyy La plaza Mayor de Trinidad A.V./J.-P. Levrault Mogotes dans la vallée de Viñales A.V./J.-P. Levrault Préparation des feuilles de tabac dans le despalillo de Viñales A.V./J.-P. Levrault Fumeurs de cigares A.V./D. Chefdeville Basilique de la Caridad del Cobre, près de Santiago A.V./J.-P. Levrault Danseurs à Santiago A.V./J. Durand Cavalier dans la vallée de Viñales A.V./S. Mallein
Circuit 14 jours / 12 nuits
Les temps forts

  • La Havane coloniale et son Malecón
  • l’ambiance musicale du Santiago créole
  • les couleurs de Trinidad, classée à l'Unesco
  • Viñales et le décor étrange de sa vallée

15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 3 040

Terre de paradoxes et de contrastes, Cuba soulève bien des passions. Son histoire récente interpelle et questionne : colonialisme, esclavagisme, révolution socialiste ont marqué l’île d’une empreinte indélébile. Mais Cuba est surtout une terre de métissage et de brassage : architectural, culturel, musical, naturel… Les paysages fascinent, les plages de sable blanc font rêver, tandis que les villes, chacune avec son identité propre et son ambiance particulière, envoûtent.

1er jour : Paris/Santiago.

Vol pour Santiago, deuxième ville cubaine et ancienne capitale de l’île, située sur la côte sud orientale. Première visite avec l’impressionnant Castillo del Morro qui défendait l’entrée de la baie contre les pirates.

2e jour : Santiago.

Tour panoramique de la cité qui fut le berceau de la révolution cubaine. Passage par le cimetière Santa Ifigenia (tombes de José Martí, Carlos Manuel de Céspedes, Fidel Castro, et autres héros de l’histoire cubaine). Embarquement pour le Cayo Granma où vit une communauté de pêcheurs. Tour de l’île à pied avant le retour en ville. Retour dans le vieux Santiago et balade pédestre pour y découvrir son charme lié à ses trésors d’architecture coloniale : plaza de Dolores ; Parque Céspedes ; cathédrale ; maison de Diego Vélasquez, l’une des plus anciennes demeures coloniales d’Amérique.

3e jour : Santiago/Guantanámo/Baracoa.

Route en direction de Guantanámo, patrie de la célèbre chanson du poète José Martí, abritant la base navale américaine concédée en 1903 (non visible). Découverte de cette ville à l’occasion d’un petit arrêt. Spectacle de la Tumba Francesa, danse inspirée du menuet et importée d’Haïti, dans un joli quartier rappelant la Nouvelle-Orléans. À partir du village de pêcheurs de Tortuguilla, belle route côtière creusée à flanc de sierra jusqu'à Baracoa, la plus orientale des cités cubaines. Fin de parcours via le “viaduc de la Farola” et sa superbe route taillée au travers de la Sierra del Purial. À l’arrivée à Baracoa, passage par le Malecón, front de mer de 2,5 km de long.

4e jour : Baracoa.

Découverte de cette “ville oubliée” et isolée, la première fondée par Diego Velázquez de Cuéllar en 1511 : quartier colonial ; forteresse Matachín (xviiie s.) ; église Nuestra Señora de la Asunción abritant une croix apportée par Christophe Colomb (Cruz de la Parra), la seule encore subsistante sur les 29 existantes initialement. Promenade en barque sur le río Toa (dans une réserve de la biosphère) et observation de la richesse tropicale de la région avec le sentier du cacao dans une finca agricole sur les rives du río Duaba.

5e jour : Baracoa/Santiago.

Route de retour vers Santiago. À l’arrivée, promenade dans le quartier français de Tivoli où l’on peut voir d’anciennes maisons et un quartier populaire avec son petit marché. Temps libre en après-midi pour découverte personnelle.

6e jour : Santiago/Bayamo/Camagüey.

Route par la basilique de la Caridad del Cobre, lieu de pèlerinage le plus célèbre de l’île. Passage par Bayamo avec visite panoramique. Arrivée à Camagüey, aujourd’hui centre d’élevage et de production de canne à sucre.

7e jour : Camagüey/Sancti Spiritus/Trinidad.

Découverte de la ville. Parmi les visites : église de la Soledad ; la maison natale d’Ignacio Agramonte ; puis parcours en bicitaxi : église de la Merced ; église et place del Carmen ; plaza San Juan de Dios. Route via Sancti Spiritus et promenade à pied dans le petit centre colonial. Continuation pour Trinidad en passant par la vallée de Los Ingenios où se concentraient autrefois les unités sucrières et où subsistent des complexes industriels tel San Isidro de los Destiladores ou Iznaga.

8e jour : Trinidad.

À Trinidad, ravissante petite ville coloniale à la remarquable unité architecturale et classée au patrimoine mondial de l'Unesco : balade pédestre le long des ruelles pavées de galets arrondis ; promenade sur la plaza Mayor : cathédrale de la Santísima Trinidad ; musée municipal installé dans le palacio Cantero ; Musée romantique dans le palacio Brunet avec son riche mobilier (fin xviiie-début xixe s.), témoin du goût des familles aristocratiques. Après-midi libre.

9e jour : Trinidad/Cienfuegos/Santa Clara/La Havane.

Départ pour Cienfuegos, la “perle du Sud”, fondée au xixe s. par quelques familles françaises : Malecón et son Palacio de Valle ; Paseo El Prado ; maisons à colonnes datant de la fondation de la ville ; grande place au kiosque ombragée et bordée par la cathédrale et le beau théâtre Tomás-Terry. Continuation vers Santa Clara, capitale de la province de Villa Clara et haut lieu de la révolution cubaine. Découverte de cette ville chérissant la mémoire du Che. Route pour La Havane (3 h 30 environ).

10e jour : La Havane – excursion à Viñales.

Route vers l’ouest de l’île et Viñales, située dans la sierra de los Órganos où s’étendent les plantations de l’un des meilleurs tabacs cubains (la Vuelta Abajo). Visite du jardin botanique de Soroa et de son orchidarium. Continuation vers le despalillo (sous réserve) où l’on peut observer la préparation des feuilles de tabac avant leur envoi à la manufacture. À l’arrivée dans la vallée de Viñales, découverte de l’étrange décor montagneux où se découpent les silhouettes des mogotes (pains de sucre calcaires revêtus d’un épais tapis de végétation tropicale). Dans ce paysage, au fil des séchoirs à tabac, se nichent des habitations aux toits de palmes (bohís). Balade à pied dans la vallée. Retour à La Havane.

11e jour : La Havane.

Pour avoir une vue générale sur la ville, tour à bord de vieilles américaines des quartiers résidentiels du Vedado et de Miramar (cimetière de Colón, université, place de la Révolution) et sur le célèbre front de mer du Malecón. Puis, visite du musée des Arts décoratifs dans le cadre d’un bel hôtel particulier (collection Gómez-Mena, 1927) du Vedado. Enfin, découverte du musée des Beaux-Arts et de sa collection cubaine.

12e jour : La Havane.

Depuis la forteresse de San Carlos de la Cabaña, vue panoramique sur La Havane. Découverte de la capitale de l’île dans sa partie coloniale, classée au patrimoine mondial de l’Unesco : cathédrale dans le quartier du Vedado ; place d’Armes toujours animée ; palais des Capitaines généraux abritant le Musée historique de la ville ; places San Francisco et Vieja ; parcours dans les rues piétonnes qui font le charme de la ville. Déjeuner en cours de visite à La Bodeguita del Medio, aux murs couverts de signatures, souvenirs des hôtes qui la fréquentèrent.

13e jour : La Havane/Paris.

En matinée, visite du musée Hemingway La Vigia à San Francisco de Paula. En début d’après-midi, transfert à l’aéroport et vol pour Paris.

14e jour : arrivée à Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page