Le Matrimandi d'Auroville D.R. L'entrée du Raj Nivas à Pondicherry  Crédit A&V Sur le site de Mahabalipuram V. Lupurra La rue François Martin de Pondicherry et ses cyclopousse P. Denizet Au temple de Gangaikondacholapuram à Dasuram A.V./J.-M. Laurent Le temple Ranganathaswamy à Tiruchirappalli R. Maurya Plantation de thé dans le Kerala J.P. Dalbéra Les filets de pêche chinois de Kochi Fotolia Le temple Brihadishwara à Thanjavur A.V./J.-M. Laurent
Circuit 12 jours / 10 nuits
Les temps forts

  • Kanchipuram, l’une des sept villes sacrées de l’Inde
  • Pondichéry, “la petite France” sous les tropiques
  • Periyar et ses plantations de thé
  • le spectacle de kathakali à Kochi

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 2 240

L’Extrême-Sud du sous-continent révèle des terres immenses : les plages et les forêts du Tamil Nadu et les verdoyantes étendues de rizières du Kerala. Cette échappée permet une première approche de la culture dravidienne dans un splendide cadre naturel.

1er jour : Paris/Chennai (Madras) via Doha.

Arrivée dans la nuit.

2e jour : Chennai/Kanchipuram.

Après un tour d'orientation de Chennai, départ pour Kanchipuram, “la ville aux mille temples” qui en compte aujourd’hui 124. Dans l'après-midi, découverte des temples Varadaraja (dédié à Vishnu) et Kailasanatha (dédié à Shiva).

3e jour : Kanchipuram/Mahabalipuram.

Départ pour Mahabalipuram, située au bord de l'océan Indien, mondialement connue pour ses temples. Découverte du site qui comporte des monuments hindouistes dédiés à Shiva, Vishnou, Krishna, mais aussi au héros du Mahabharata : ascèse d’Arjuna, chef-d’œuvre de l’art indien du Moyen Âge qui relate la magnificence royale. L'exceptionnelle Descente du Gange aussi appelée La pénitence d’Arjuna est un immense bas-relief en plein air, sans doute le plus grand du monde. L'impressionnante composition mesure 27 m de long sur 9 m de haut. Dans l’après-midi, poursuite des visites : les 5 rathas, que l’on peut traduire par “chariot”, sont de petits sanctuaires attribués à chacun des Pandavas et de leurs épouses. Puis, visite du célèbre temple du Rivage, érigé sous la dynastie des Pallavas et construit au bord de la mer, sur un promontoire s'avançant dans le golfe du Bengale. Cet ensemble monumental est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984.

4e jour : Mahabalipuram/Auroville/Pondichéry.

Route pour Auroville, ville expérimentale située à une dizaine de kilomètres de Pondichéry. Elle fut créée en 1968 par une française, Mirra Alfassa (Mirra Richard). Auroville a pour vocation d'être, selon les termes de sa conceptrice, “le lieu d'une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités”. Au centre d'Auroville se trouve le Matrimandir, considéré par Mirra Alfassa comme “l'âme du lieu“. Aujourd’hui, plus de 2 000 personnes poursuivent l’expérience et s’occupent du reboisement, défrichage de terres, de l'informatique, la santé, l'éducation. Visite du site et découverte de la communauté avec un guide aurovillien. Déjeuner végétarien au restaurant Solar Kitchen au sein d’Auroville. En fin d’après-midi, route pour Pondichéry.

5e jour : Pondichéry.

L'ancien comptoir français, établi au début du xviiie s. se situe sur la côte de Coromandel. Pondichéry fut une cité extrêmement convoitée, français et anglais se la disputèrent pendant plus d’un siècle. De 1816 à 1954, la France marqua durablement l’identité de la ville qui conserve encore les traces de sa présence. Autre symbole de cette entité, le célèbre lycée de l’Agence pour l'enseignement français à l'étranger. Découverte, en cyclo-pousse de la ville blanche et de son architecture à l’influence française. Visite de l’ashram de Sri Aurobindo, musée du gouvernement et l’église Notre-Dame-des-Anges. Dans l’après-midi, visite du Raj Nivas, le palais du gouverneur ; puis de l’Institut français. Créé en vertu du traité de cession des territoires français en Inde, l'Institut français de Pondichéry a été inauguré le 20 mars 1955. En fin de journée, balade au marché Goubert, véritable enchantement des yeux et des sens.

6e jour : Pondichéry/Gangaikondacholapuram/Darasuram/Thanjavur (Tanjore).

Départ pour Thanjavur via les temples de Gangaikondacholapuram et Darasuram, voués à Shiva, qui dominent tout le paysage alentour. Édifiés par l’empereur Chola Rajendra Ier au xie s., ce sont les plus beaux exemples d’art chola, magnifiquement conservés. Continuation vers Thanjavur, ancienne capitale de l’empire Chola et métropole musicale de l’Inde méridionale. Visite de la superbe galerie des bronzes chola du ixe au xiie s. située dans l'ancien palais des Nayaks au cœur de la vieille ville. Ce palais est un véritable labyrinthe avec ses corridors sans fins, ses vastes salles, ses tours de guets, et ses cours ombragées.

7e jour : Thanjavur - excursion à Tiruchirapalli (Trichy).

Excursion à Tiruchirappalli (Trichy) afin de découvrir le temple Ranganath Swami, situé sur l’île de Sri Rangam. Puis, retour à Thanjavur et visite du temple shivaïte de Brihadishwara, avec son impressionnant vimana (sanctuaire à structure pyramidale de plus de 70 m) classé au patrimoine mondial de l’Unesco), et du centre d’artisanat.

8e jour : Thanjavur/Chettinad/Madurai.

Route pour Chettinad, pays de la communauté Chettiar, commerçants enrichis au début du xxe s. qui firent construire de splendides demeures. Visite d’une fabrique de tuiles artisanales et d’un temple local. Puis route vers Madurai et visite du temple hindou dravidien de Minakshi, véritable chef-d’œuvre de l’Inde du Sud (hauts gopurams couverts de sculptures).

9e jour : Madurai/Periyar.

Route pour Periyar, quittant l’état du Tamil Nadu pour le Kerala (changement d’altitude et de paysage), afin d’y découvrir les superbes plantations d’épices dont les collines sont recouvertes : thé, poivre, cardamome, cumin, café, clous de girofle… Après-midi libre.

10e jour : Periyar/Kochi (Cochin).

Route pour Nedumudi, pour embarquer à bord d’un houseboat (bateau traditionnel en bois) pour une croisière sur les Backwaters, réseaux de canaux et de lagunes, jusqu’à Alleppey. Puis route pour Kochi, située entre la mer d’Oman et un estuaire d’îlots bordés de cocotiers, via une route agrémentée de plantations d’hévéas, de théiers et de caféiers.

11e jour : Kochi.

Visite de l’ancienne cité maritime de la route des Épices, marquée par les Portugais et les Hollandais, construite sur le cordon littoral. Découverte de Fort Kochi (nord de la presqu’île) : les carrelets ou “filets chinois” et la St Francis Church qui abrite le cénotaphe de Vasco de Gama. Puis, visites dans le quartier Mattancherry : le palais hollandais construit au xvie siècle par les Portugais pour le Raja de Cochin, avec ses très belles fresques et la synagogue de Pardesi. Après-midi libre. Dans la soirée, spectacle de kathakali, danse masculine typique du Kerala qui narre les épopées des dieux et démons dans un style dramatique. Transfert à l'aéroport.

12e jour : Kochi/Paris via Doha.

Vol dans la nuit ; arrivée à Paris en tout début d'après-midi.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page