Temple du Phénix à Kyoto A.V./L. Luengo Le Grand Bouddha de Kamakura Yasufumi Nishi/JNTO Le Karasujo, à Matsumoto A.V./ C. Montout Japonaise en costume traditionnel A.V./C. Chenu Vue sur Tokyo depuis la tour de la préfecture A.V./V. Bourrel Cénotaphe du parc-mémorial de la Paix, à Hiroshima  A.V./M. Schwartz-Jean Détail d’un mausolée à Nikko A.V./C. Montout Bibliothèque contenant des textes bouddhiques, sur le mont Koya A.V./L. Luengo Vue sur le Palais impérial et les buildings de Tokyo D.R.
Circuit 15 jours / 12 nuits
Les temps forts

  • Kyoto, ses temples et jardins
  • le mont Koya, haut lieu du bouddhisme : l’atmosphère sereine des monastères et des temples
  • Miyajima, l’île sacrée
  • Tokyo et la fascinante architecture du quartier de Shinjuku

15 à 20 participants
Forfait par personne : à partir de 4 840

Les matsuri (ou fêtes traditionnelles) constituent des temps forts de la vie japonaise ; elles sont les gardiennes de la culture ancestrale.
Le Takayama Matsuri est la fête du sanctuaire Hachiman à Takayama. Défilé de palanquins (mikoshi) richement décorés et surmontés pour certains de marionnettes représentant des divinités ou des nobles ; costumes et musiques traditionnels.
Le Shunki Reitaisai – le grand festival du printemps – au Tosho-gu, sanctuaire le plus important de Nikko. Au cours du festival, la procession appelée Hyakumono-Zoroe Sennin Gyoretsu regroupe environ 1 000 hommes vêtus comme des guerriers samurai du xviie s., précédés par trois sanctuaires portatifs où résident les esprits des trois shôguns et par des prêtres shinto à cheval.
Le Shuki Taisai – le grand festival d'automne – au Tosho-gu de Nikko, comme pour le festival du printemps grande parade.
L'Aoi Matsuri est une spectaculaire procession costumée inspirée de l’époque Heian, aux sanctuaires Shimogamo et Kamigano de Kyoto.
Le Gion Matsuri perpétue avec un éclat exceptionnel une procession séculaire instituée en 876 par l’empereur pour obtenir la protection divine contre la peste. Foule considérable, défilé de chars monumentaux, pages sacrés, musiciens, danseurs. Célébration religieuse au sanctuaire Yasaka de Kyoto.
Le Jidai Matsuri, ou festival des âges, commémore la fondation de l’ancienne capitale en 794 par des défilés costumés qui représentent différentes époques de l’histoire de Kyoto, de Heian à Meiji...


Haut de page