Le pavillon d’Or à Kyoto A.V./L. Luengo Vue sur Tokyo Yasufumi Nishi/JNTO Vue sur le Palais impérial et les buildings de Tokyo D.R. Quartier Asakusa de Tokyo A.V. Dans les rues d’Osaka D.R. Vue sur le palais impérial de Tokyo R. Lavisse Parc aux daims à Nara A.V./L. Luengo Le Kasuga Taisha à Nara A.V./L. Luengo Tokyo Midtown A.V./C. Montout Deux femmes en costume traditionnel à Kyoto JNTO
Circuit 10 jours / 7 nuits
Les temps forts

  • Kyoto et Nara, anciennes capitales, avec leurs trésors classés au patrimoine mondial de l'Unesco
  • les paysages de la péninsule d'Izu au pied du mont Fuji
  • l'architecture contemporaine de Tokyo
  • la nuit en ryokan

Nouveau
15 à 21 participants
Forfait par personne : à partir de 2 870

Entre modernité et tradition, le Japon offre un contraste saisissant. Tokyo, l’une des plus grandes mégapoles au monde, avec ses innombrables gratte-ciel à l’architecture originale, ses célèbres quartiers de Ryogoku et Roppongi et sa population dense, est une ville en permanente effervescence. En parallèle, Kyoto, avec ses sanctuaires et ses temples anciens, ses somptueux jardins d’iris, de hêtres ou d’amandiers, vous paraîtra un havre de paix. Les visites de Shizuoka, de Nara ou d’Osaka vous procureront autant d’enthousiasme. Bienvenue au pays du Soleil levant !

1er jour : Paris/Osaka.

2e jour : Osaka/Nara.

Arrivée à Osaka, au cœur de la région du Kansai. Balade dans le quartier de Dotonbori et sa rue marchande aux nombreuses boutiques et gargotes. Ensuite, visite du musée d'Histoire d'Osaka qui retrace l'histoire de la ville jusqu'à nos jours et, à proximité, vue sur le donjon du château reconstruit au début du xxe s. Puis, route vers Nara, ancienne capitale du Japon au viiie s., bien préservée avec ses temples bouddhiques et ses sanctuaires shintoïstes.

3e jour : Nara/Kyoto.

Proche du cœur de ville, l'immense parc d'environ 500 ha créé au xixe s. mène à la plupart des monuments. Découverte du Kasuga Taisha, sanctuaire shintoïste fondé au viiie s., avec ses 3 000 lanternes menant au sanctuaire (extérieur) ; puis, visite du Todai-ji avec son pavillon du Grand Bouddha et son musée attenant. Départ vers Kyoto, capitale millénaire. En route, arrêt à Fushimi, réputée pour la richesse de son eau, élément essentiel dans la production de saké. Visite du musée Gekkeikan Okura kinenkan qui retrace l'histoire de ce producteur (dégustation), puis du sanctuaire consacré à la divinité kami Inari, avec ses milliers de torii, portiques vermillon offerts par les fidèles. (Pour le départ du 16.02, la visite du sanctuaire de Fushimi sera remplacée par le sanctuaire Jonan-gu, célèbre pour son Rakusuien, jardin de pruniers pleureurs et de camélias (sous réserve des conditions climatiques).

4e jour : Kyoto.

Découverte de la ville : Kinkaku-ji (temple du pavillon d’Or), Ryoan-ji avec son jardin zen de pierre et de sable, château de Nijo (appartements et jardins) et sanctuaire shintoïste Heian (beaux jardins d’iris, de cerisiers, d’érables…). Pour le départ du 08.03, en fin de visites, temps libre dans le quartier traditionnel de Higashiyama en coïncidence avec Hanatoro, illuminations mettant en valeur les sites du quartier. Retour libre à l'hôtel.

5e jour : Kyoto/Shizuoka/Izu Nagaoka.

Départ en shinkansen, célèbre train japonais (1 h 40 env.) vers Shizuoka, principale région productrice de thé du Japon, au pied de l'emblématique mont Fuji. Montée en téléphérique sur le mont Kuno (300 m) et magnifique vue panoramique sur le mont Fuji (si les conditions météorologiques le permettent) ; visite du Toshogu, sanctuaire shintoïste du xviiie s. Poursuite vers Miho no Matsubara, point de vue réputé sur le mont Fuji. Ensuite, à Yui, visite du musée d'art Hiroshige du Tokaido, dédié au maître de l'estampe, avec plus de 1 400 œuvres dont un grand nombre sont consacrées au Tokaido – célèbre route qui reliait Edo (Tokyo) à Kyoto. Continuation vers Izu Nagaoka, station thermale ; temps libre pour profiter des onsen (bain thermal) dans un hébergement traditionnel (ryokan). Dîner kaiseki aux mets japonais raffinés.

6e jour : Izu Nagaoka/Tokyo.

Visite des fours réfractaires de Nirayama qui servaient à la production de canons à la fin de la période d'Edo. Ensuite, visite de l'ancienne résidence de la famille Egawa appartenant à la classe des samouraïs depuis le xve s. Pour les départs de février, ces deux visites sont remplacées par le festival des cerisiers dans le parc de Nishihirahata à Matsuda, célèbre pour leur floraison précoce (sous réserve). Puis, départ vers Tokyo et découverte de la capitale depuis la tour de la préfecture et son inoubliable vue panoramique, dans le quartier de Shinjuku aux multiples gratte-ciel.

7e jour : Tokyo.

Découverte du quartier de Ryogoku et visite du musée d’Edo-Tokyo, œuvre de l’architecte Kiyonori Kikutake, qui présente sur 5 étages l’histoire de Tokyo depuis la construction de l’ancienne Edo au début du xviie s. jusqu’à nos jours. Puis, de l’autre côté de la rivière Sumida, visite de l’ancien quartier d’Asakusa avec le Senso-ji (viie s.), plus ancien temple de la ville ; Nakamise-dori, ruelle animée bordée de boutiques traditionnelles ; le Centre d’information touristique, conçu par Kengo Kuma en 2012, et enfin Kappabashi-dori, rue dédiée aux divers ustensiles de cuisine. (Pour le départ du 06.10, en fin de journée : rituel Oeshiki du temple Ikegami Honmon-ji). Retour à l'hôtel en transport en commun.

8e jour : Tokyo.

Découverte du quartier de Roppongi (extérieurs) : Roppongi Hills et la tour Mori ; l’immense façade de verre du National Art Center ; le 21_21 Design Sight ; Tokyo Midtown, complexe commercial. Puis, promenade architecturale jusqu’au quartier de Harajuku, avec sa grande avenue Omotesando-dori jalonnée de boutiques et de complexes architecturaux comme les édifices Prada (Herzog and de Meuron), Dior (SANAA) ou encore Tod’s (Ito). Dans le quartier de Nihonbashi, visite d'une papeterie traditionnelle et atelier avec démonstration de la fabrication de papier washi.

9e jour : Tokyo/Paris.

Matinée libre. L'après-midi, départ en bus pour la visite de Koishikawa Korakuen, typique jardin de promenade de l’époque Edo. Jardin le plus ancien de Tokyo datant du xviie s. Puis, passage devant la cathédrale Sainte-Marie conçue par l’architecte japonais Kenzo Tange. Poursuite vers Odaiba, île artificielle de la baie reliée à Tokyo par le Rainbow Bridge. Vol pour Paris (ou nuit à Tokyo pour le départ du 19.04).

10e jour : arrivée à Paris ou Tokyo/Paris (pour le départ du 19.04).


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page