La cathédrale de Granada G. Tchékan Stèle précolombienne sur l'Île d'Ometepe G. Tchékan Forteresse de l'Immaculée Conception d'El Castillo G. Tchékan Le volcan Momotombo G. Tchékan Sur le volcan Massaya G. Tchékan Village d'El Castillo vu depuis la rivière (Raudal) G. Tchékan Dans la mangrove sur l'Île d'Ometepe G. Tchékan Le vieux quartier de Panama City Visitpanama.com Façade dans le vieux quartier de Panama City A.V./V. Dabe Vue sur le canal de Panama et ses écluses  Autoridad de Turismo de Panamá Le Pont des Amériques Visitpanama.com
Circuit 16 jours / 14 nuits
Les temps forts

  • les écluses du canal de Panama et le BioMuseo réalisé par Frank Gehry
  • les villes coloniales préservées de Panama City, León et Granada
  • le volcan Masaya et le lac Cocibolca
  • une rencontre avec un peuple chaleureux et accueillant lors d'une nuit chez l'habitant

15 à 20 participants
Forfait par personne : à partir de 3 330

Encore peu fréquenté, le Nicaragua a tout pour plaire : une identité culturelle vigoureusement affirmée, des villes coloniales bourrées de charme, une géographie spectaculaire dominée par des cordillères volcaniques et par l’immense lac Cocibolca dont les îles invitent à un dépaysement exquis. L’exploration de Panama City complète agréablement ce voyage. En découvrir le légendaire canal est un événement, d’autant qu’à ses abords, Franck Gerhy a dessiné un musée tout en couleurs consacré à la biodiversité.

1er jour : Paris/Panama City (Panama).

2e jour : Panama City – la vieille ville et le canal.

Visite des vestiges de Panama la Vieja, première ville coloniale sur la côte Pacifique, fondée en 1519 par les Espagnols puis détruite en 1671 par le pirate Henri Morgan. Poursuite avec le quartier historique de l’actuelle ville de Panama, Casco Viejo, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997. Visite du musée du Canal Interocéanique qui retrace l’histoire et les différentes étapes de la construction du célèbre canal. Déjeuner à Miraflores et découverte des écluses d'où l’on peut voir de gigantesques bateaux emprunter le canal. Également, visite du musée des écluses. Retour à Panama City en fin de journée.

3e jour : Panama/Managua (Nicaragua).

Départ pour une balade en bateau sur le lac Gatún, créé pour alimenter les écluses du canal ; observation de la faune (crocodiles, paresseux, singes capucins, iguanes…) et de la flore exhubérante. De retour à Panama City, visite du musée de la Biodiversité, conçu par Franck Gehry pour montrer comment l’émergence de l’isthme de Panama a changé l’histoire de notre planète. Transfert à l’aéroport et vol pour Managua en soirée.

4e jour : Managua/León Viejo/León.

Route pour León Viejo, première ville fondée par les espagnols au Nicaragua en 1524 au pied du volcan Momotombo. Visite des ruines classées au patrimoine mondial de l'Unesco. Poursuite vers la ville coloniale de León, qui devint le nouveau centre politique après le tremblement de terre de 1609. Visite pédestre du centre historique de la charmante ville coloniale : le centre d'art Fondation Ortiz-Gurdián (véritable galerie nationale du Nicaragua présentant des œuvres de l'expression coloniale jusqu'à celles d'artistes contemporains) ; l'église San Francisco aux retables baroques ; le musée Rubén Dario, maison où vécut le célèbre poète du Nicaragua.

5e jour : León – excursion à Las Peñitas et dans la réserve Juan Venado.

Départ matinal (arrêt au marché indigène de Subtiava) vers Las Peñitas, village de la côte pacifique et porte d'entrée de la réserve naturelle Juan Venado. Promenade en bateau dans la mangrove pour l'observation des oiseaux et reptiles. Retour à León et visite de la cathédrale classée au patrimoine mondial de l'Unesco (la plus grande d'Amérique centrale) et montée par le campanile sur les toits blanchis à la chaux pour une vue sur la ville et les volcans. Poursuite de la découverte des églises coloniales de la ville et du Musée entomologique.

6e jour : León/la lagune d'Apoyo/Juigalpa.

Route à travers la plaine du Pacifique en longeant la cordillère volcanique de Los Maribios. Arrêt en chemin dans une fabrique de briques de construction traditionnelle. Poursuite vers la lagune d'Apoyo et le belvédère Catarina pour une vue panoramique sur la lagune d’origine volcanique (réserve naturelle). Arrêt à Nindiri pour déjeuner dans la maison-musée d'un passionné local d'histoire et d'ethnographie, devant un beau panorama au-dessus de la lagune de Masaya. Découverte d'un site archéologique dans une ferme rustique où apparaissent des restes d'un village précolombien au milieu d'une savane sèche et de rochers couverts de pétroglyphes énigmatiques (gravures rupestres). Visite nocturne du musée précolombien Gregorio Aguilar Barea et de sa belle collection de totems de pierre.

7e jour : Juigalpa/San Carlos/le rio San Juan/El Castillo.

Visite des mines d’or traditionnelles de La Libertad utilisant encore actuellement des méthodes du début du xixe siècle (étude des différents moulins à minerais en activité, rencontre des équipes au travail devant les puits). Route vers San Carlos et descente en bateau sur le fleuve San Juan à travers une végétation luxuriante pour atteindre le village d'El Castillo (3 h) dont la forteresse espagnole domine les rapides et barrait l'accès à l'amont du fleuve aux pirates et corsaires.

8e jour : El Castillo – la réserve biologique Indio Maíz.

Le matin, découverte de la forteresse El Castillo, fortin historique où s’est joué le destin des colonies espagnoles, et de son petit musée. Puis départ pour une balade en bateau sur le grand fleuve San Juan pour atteindre, en longeant la réserve Indio Maíz, une île formée par les restes d'un vieux vapeur échoué dans le lit du fleuve. Arrêt sur le chemin du retour à l'embouchure du rio Bartola pour le déjeuner. L'après-midi, balade dans la réserve biologique Indio Maíz (2 h). Retour vers El Castillo et découverte de cultures diverses, dont une plantation de cacao puis d'une coopérative cacaotière. Après le dîner, tour nocturne en bateau pour voir des caïmans.

9e jour : El Castillo/San Juan/l’archipel de Solentiname.

Retour en bateau public à San Carlos. De là, départ en bateau privé (2 h) pour le grand lac Nicaragua (Cocibolca) et l’archipel de Solentiname. Visite d’une île sanctuaire d’oiseaux en chemin et installation dans l’archipel. Balade et visite de l'île Mancarrón, découverte d'ateliers et rencontre de familles d'artistes-peintres naïfs soutenus par le poète Ernesto Cardenal.

10e jour : L’archipel de Solentiname/San Juan del Sur.

Départ en bateau vers Colón (1 h). Trajet le long de la rive du lac pour rejoindre l'océan Pacifique. Visite de San Juan del Sur, village de pêcheurs et port où arrivaient les diligences venant du bord du lac et d'où partaient les vapeurs pour Los Angeles, dernier maillon de la route del Transito qui unissait la côte Est et la côte Ouest du continent avant la percée des montagnes Rocheuses et le canal de Panama. Montée au sommet du calvaire qui domine la baie, et/ou visite du belvédère au sud du port. Installation à Playa el Coco et dîner chez une famille de pêcheurs. Puis, sortie nocturne vers le refuge de Vie Sylvestre de La Flor pour rejoindre la plage et y attendre des tortues marines, venues pondre leurs œufs dans le sable (de mi-juillet à fin décembre) ou assister à leur éclosion en janvier.

11e jour : Playa el Coco/l’île d’Ometepe.

Départ pour l'île d'Ometepe, classée réserve mondiale de la biosphère. Du port de San Jorge, navigation jusqu’au milieu du lac Cocibolca pour atteindre l’île formée de deux volcans dressés sur l’eau (1 h). Déjeuner à Charco Verde à côté d’une lagune. Activité au choix (division en 2 sous-groupes) : balade sur un joli petit sentier autour de Charco Verde dans un cadre sauvage ou visite d’un musée numismatique voisin, où l’on raconte l’évolution de l’argent au Nicaragua en prenant comme paramètre les différents présidents du pays et leur influence dans la conception de plus de 800 pièces et billets. Installation à la ferme-auberge El Porvenir, où gît dans un pré un bloc de rocher orné de l'un des plus beaux pétroglyphes du pays. Temps libre.

12e jour : L’île d’Ometepe.

Visite de Magdalena, ferme située au pied du volcan Maderas, d'architecture rustique typique des fermes d'époque coloniale. Ancienne propriété du dictateur Somoza, elle est passée aux mains d'une coopérative, formée d'une trentaine de paysans sans terres et leurs familles, grâce à la réforme agraire de la révolution sandiniste. Balade sur un sentier dans la forêt pour une découverte de pétroglyphes (rochers gravés de signes énigmatiques, sorte de pré-écriture et vestiges de sites sacrés des premiers habitants de l'île). Passage par la plantation de café bio de la ferme et découverte des diverses machines utilisées au temps de la récolte et de la terrasse pour le séchage du grain. Dégustation d'une tasse de café en contemplant la vue sur le volcan Concepción. Rencontre avec un groupement de femmes dans leur humble communauté rurale pour un déjeuner convivial (présentation de l'organisation de la communauté et de son histoire). Puis, installation chez l'habitant dans un petit hameau au bord du lac pour partager d'éventuelle activités quotidiennes ou se reposer. Départ à pied vers la pointe Jesús Maria pour y admirer le coucher du soleil (possibilité de baignade).

13e jour : L’île d’Ometepe/Masaya/le volcan Masaya/Granada.

Retour en bateau puis continuation vers les Pueblos Blancos. Visite du village de potiers traditionnels de San Juan de Oriente puis de la ville coloniale de Masaya. Visite du parc national du volcan Masaya puis du centre de vulcanologie. Poursuite vers Granada.

14e jour : Granada – excursion à Las Isletas.

Visite de Masaya, capitale du folklore et de l’artisanat (marché puis Monimbo, le quartier des artisans). Visite du centre historique à pied et en calèche : la place centrale (parque Colón), la "casa de los Tres Mundos" abritant un centre culturel, la cathédrale, le couvent San Francisco et son musée puis temps libre. Retour à Granada après le déjeuner pour une visite du Musée archéologique. À l'issue, départ vers la péninsule d’Asese pour une balade avec un archéologue sur un site précolombien en fouille. Enfin, embarquement pour une promenade en barque à moteur à travers Las Isletas, archipel pittoresque formé après une éruption du volcan Mombacho. Arrêt dans un îlot privé pour assister au coucher du soleil et dîner. Retour au port d’Asese puis à l’hôtel à Granada.

15e jour : Granada/Managua/Panama/Paris.

Transfert à l'aéroport de Managua et vol pour Paris via Panama City.

16e jour : arrivée à Paris.

À noter : l’ordre des visites pourra être modifié en raison d’impératifs locaux.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page