Le monastère des Hiéronymites Pxhere Le monument des Découvertes à Lisbonne A.V./G. Chêne La tour de Belém A.V./H. Alves-Branco Vue de Lisbonne O.T. Portugal Dans les rues de Lagos D. Rubens Dans le château Al Hamra à Silves D. Oliveira Le cap Saint-Vincent  D.R. L'église do Carmo à Faro  K. Vikanes L’Alcazar à Seville  Turismo de Sevilla  La Giralda de Séville, ancien minaret A.V./A. Roche Sur le quai des Caravelles L. Rogelio Cadix et sa cathédrale Pixabay La statue de Vasco de Gama à Sines G. Jansoone
Circuit 11 jours / 10 nuits
Les temps forts

  • le quartier de Belém à Lisbonne et ses chefs-d’œuvre manuélins
  • Lagos, Huelva, Sanlucar de Barrameda et Cadix : points de départ de célèbres expéditions
  • Sines, ville natale de Vasco de Gama
  • la cathédrale de Séville

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : 2 060

Au XVe siècle, la Méditerranée orientale est contrôlée par les Turcs, "coupant" la route des épices et de la soie aux Européens. Forts de nouvelles connaissances en géographie, les Portugais et les Espagnols s’élancent sur les océans. Précurseur, l’Infant portugais Henri le Navigateur finance l’exploration des côtes africaines ; en 1488, Bartolomeu Dias dépasse le cap de Bonne Espérance et, quelques années plus tard, Vasco de Gama jette l’ancre au Kerala. Persuadé qu’il peut également rallier l’Asie en navigant vers l’Ouest, le génois Christophe Colomb convainc les Rois Catholiques de soutenir son expédition : en 1492, il embarque à Séville et vogue jusqu’aux Caraïbes, qu’il prend pour les Indes. Mais c’est un Nouveau Monde qu’il offre aux souverains espagnols…

1er jour : Paris/Lisbonne (Portugal).

Vol pour Lisbonne. Dès l’arrivée, départ pour Cascais et balade dans cette jolie station balnéaire. Puis, visite du Palais royal de Sintra, ancienne résidence d’été du roi Manuel I, marquée par différents styles (mauresque, manuélin et Renaissance). Route pour Lisbonne.

2e jour : Lisbonne.

Découverte du quartier de Belém : monastère des Hiéronymites, chef-d’œuvre d’art manuélin avec l’église Sainte-Marie et le cloître ; tour de Belém (ext.) et monument des Découvertes, dédié aux grands navigateurs (ext.). Puis, visite du musée de la Marine qui témoigne de la richesse du passé maritime du Portugal : maquettes, uniformes et objets retracent l’histoire de la marine de commerce, de la pêche, de la marine de guerre et de la plaisance. Suites des découvertes de la ville avec l’avenue de la Liberté, la place du Commerce, les quartiers de Baixa et de l’Alfama, la casa dos Bicos (ext.), la cathédrale et le château Sao Jorge, qui surplombe la ville. Le soir, dîner typique et spectacle de fado, un genre musical mélancolique et qui serait à l’origine un dérivé des chants des marins portugais.

3e jour : Lisbonne.

Matinée consacrée à la visite du musée d’Art ancien situé dans le palais des comtes d’Alvor. Il abrite une remarquable collection d'œuvres d'art du xiie au xixe, liée à l’histoire du Portugal : artistes portugais, peintres européens ayant vécu ou séjourné au Portugal, objets décoratifs provenant des anciennes colonies portugaises… Après-midi libre.

4e jour : Lisbonne/Sesimbra/Sines/Portimão.

Route vers Sesimbra, ville portuaire, et traversée de la chaîne côtière de l’Arrabida, classée parc naturel et dont le versant méridional plonge dans l'Atlantique. Déjeuner typique de poisson. Passage par les salines d’Alcacer do Sal et sur la route vers l’Algarve, découverte du trésor caché de la côte Vicentine : Sines, ville natale du grand navigateur Vasco de Gama, dont la statue domine le port. Visite de la forteresse, puis de sa maison natale ainsi que l’église de Nossa Senhora das Salas, construite sur ordre du grand explorateur. Route vers Portimão avec passage par la Praia da Rocha, plage la plus connue de l'Algarve. Située à l'estuaire du fleuve Arade, Portimão est connue pour ses superbes plages de sable immenses, baignées par des eaux chaudes et calmes.

5e jour : Portimão - excursion au Cap Saint-Vincent, Sagres et Lagos.

A travers un splendide paysage du bout du monde, direction le Cap Saint-Vincent, situé à l’extrême pointe sud-ouest de l’Europe, lieu sacré dans l’Antiquité : panorama exceptionnel, du haut d’une falaise de 80 m, sur l’océan Atlantique. Continuation jusqu’à la pointe de Sagres : découverte de la forteresse construite par Henri le Navigateur en vue des Grandes Découvertes. Dans l’enceinte, on y trouve une immense esplanade décorée par une rose des vents et l’ancienne Ecole Nautique. Continuation pour Lagos déjà fréquentée par les Phocéens et les Crétois, qui se fit un nom à l’époque des Grandes Découvertes. De célèbres expéditions maritimes portugaises en partirent : celle de Gil Eanes, enfant du lieu, qui franchit le Cap Bojador (au 2e essai en 1434), ou celle du roi Sebastião vers Alcacer Quibir (du nom de la fameuse bataille où l’empire portugais céda devant l’Espagne après l’échec de son projet de croisade au Maroc). Visite pédestre : la place de la République, lieu du premier marché aux esclaves à l’époque des Découvertes ; la chapelle Saint-Antoine (chef-d’œuvre du baroque portugais) et les rues piétonnes.

6e jour : Portimão - excursion à Silves et Monchique.

Journée dédiée à la découverte de la région de l’Algarve. Départ vers Silves et visite du centre historique : la Croix du Portugal (calvaire du XVIe siècle), la cathédrale gothique élevée sur les ruines d’une mosquée et le château Al Hamra avec son immense citerne. Continuation vers Monchique, une petite ville pleine de charme, et visite de l’église paroissiale. Découverte du Mont Foia, la plus haute montagne de la région avec 902 m. Descente jusqu’à la station thermale de Monchique « Caldas de Monchique » au cœur d’une forêt de pins, châtaigniers et eucalyptus et visite du centre d’artisanat. Retour à Portimão.

7e jour : Portimão - excursion à Vilamoura et Almancil.

Départ en direction de Vilamoura, ville cosmopolite avec son luxueux port de plaisance. Continuation vers le charmant village d’Almancil, avec ses magnifiques pièces en céramiques peintes à la main, artisanat typique de la région, et visite de la chapelle de São Lourenço dont l'intérieur est l'un des meilleurs exemples de revêtement de faïence du XVIIIe siècle. Route pour Faro, capitale du Sud portugais, et visite de la ville basse : la cathédrale, l’église baroque du Carmo et le Musée régional d’Ethnographie, principalement consacré aux arts et traditions populaires de l’Algarve. Retour à Portimão.

8e jour : Portimão/Vila Real de Santo Antonio/Huelva (Espagne)/El Rocio/Séville.

Visite du centre de Vila Real de Santo António qui a été inspiré par le quartier de la « Baixa » de Lisbonne. Le choix de son emplacement a été motivé par le marquis de Pombal pour renforcer la présence du Portugal sur une des voies navigables les plus importantes dans le sud (fleuve Guadiana), à la frontière entre le Portugal et l'Espagne. Visite de l’église Nossa Senhora da Encarnação. Route pour l’Espagne, et visite de Huelva, lieu d’où sont parties les caravelles de Christophe Colomb pour la découverte de l’Amérique en 1492. Visite du musée du quai des Caravelles où l’on peut voir les répliques des trois navires : Niña, Pinta et Santa Maria. Départ pour El Rocio et visite de son église. En fin de journée, continuation pour Séville.

9e jour : Séville - excursion à Sanlucar de Barrameda et Cadix.

Direction Sanlucar de Barrameda. Située sur la côte Atlantique, ce lieu marque le point de départ de Fernand de Magellan et son équipage lors de la toute première tentative d’un tour du Monde le 20 septembre 1519. Découverte de plusieurs lieux qui lui rendent hommage : la grandiose horloge Equatoriale, située devant la baie de Sanlucar ; la chapelle de Notre Dame des Guides, protectrice des hommes de Mer ; la Pierre Commémorative du premier voyage du tour du monde, avec les noms des dix-huit marins à bord du seul navire à avoir survécu ainsi qu’un portrait de Magellan ; l’église de Santo Domingo avec ses peintures impressionnantes représentant des scènes maritimes. Puis, route le long de la côte jusqu’à Cadix. C’est depuis cette ville que Christophe Colomb partit à l’aventure en 1502 avec ses 4 navires, arrivant plus tard en Jamaïque et au Honduras. Ensuite, visite de l’emblématique tour de Tavira, du fort de San Sebastian, de la cathédrale, de l’Hôtel de Ville. En fin de journée, retour à Séville.

10e jour : Séville.

Journée consacrée à la découverte de Séville, une ville d’un charme incomparable traversée par un grand fleuve qui se jette dans l’océan Atlantique, le Guadalquivir. Encore aujourd’hui navigable, ce fleuve donne une allure romantique à cette ville. Découverte de la cathédrale, la fameuse Giralda (ancien minaret de la grande mosquée, aujourd’hui emblème de la ville), le tombeau supposé de Christophe Colomb... Visite également de l’Alcazar, ancien palais fortifié des rois d’Espagne, la Cour des orangers... Promenade pédestre dans le quartier de Santa Cruz. Les ruelles pavées et étroites de cet ancien quartier juif regorgent de patios intérieurs, d’anciennes fontaines, de places ombragées et de balcons fleuris.

11e jour : Séville/Paris.

À noter : l’ordre des étapes et visites pourra être modifié en raison d’impératifs locaux.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page