Sur le lac Rose Origin’Africa Maison dite des Esclaves à Gorée Origin’Africa Dans le parc national du Niokolo Koba A.V./ D. Coullet Sur un marché A.V./ M. Janvois Les greniers à mil de Fadiouth A.V./M. Janvois Femme sénégalaise D.R. L’île de Gorée près de Dakar Origin’Africa
Circuit 15 jours / 13 nuits
Les temps forts

  • Saint-Louis, Gorée et Dakar, au passé colonial
  • le parc aux oiseaux du Djoudj et le delta du Saloum
  • la Casamance, jardin d'Eden du Sénégal
  • la rencontre avec l'association Nébéday, qui accompagne des femmes dans leurs projets éco-responsables

Nouveau
15 à 20 participants
Forfait par personne : à partir de 3 160
Bonne condition physique requise.

Dans ce pays de contraste, la couleur est omniprésente : les tons fuchsia du lac Rose, l'éclatante blancheur du sable à Karabane, le vert intense des forêts luxuriantes... Cet itinéraire inédit vous invite à découvrir toutes les facettes du Sénégal et plus particulièrement de la région de Casamance, où l'eau émaille tous les paysages. Vous admirerez une faune remarquable composée de milliers d'oiseaux et de mammifères impressionnants au cœur d'une nature paradisiaque et préservée. Mais plus qu'un simple programme de visites, ce voyage propose une rencontre authentique avec une culture et une histoire particulièrement riches, qui vous entraîne vers les racines séculaires du pays et de sa religion animiste, mais aussi vers son passé colonial dont les stigmates sont encore bien visibles.

1er jour : Paris/Dakar/le lac Rose.

À l'arrivée à Dakar, transfert vers le lac Rose pour hébergement.

2e jour : le lac Rose/Kayar/la Langue de Barbarie/Saint-Louis (240 km – 6 h).

Découverte du lac Rose. Départ en camions 4x4 pour franchir les dunes et rejoindre la plage de la Grande Côte et Kayar, le plus grand centre de pêche artisanale, au retour des pêcheurs. Trajet en car vers le sud de la Langue de Barbarie pour déjeuner au bord de l'eau. Continuation vers Saint-Louis.

3e jour : Saint-Louis – excursion au parc du Djoudj (140 km – 3 h).

Départ matinal par la route puis la piste pour le parc national du Djoudj, sanctuaire de plus de 3 millions d’oiseaux. Balade en pirogue pour observation de la faune. De retour à Saint-Louis, déjeuner du plat national, le thiéboudiène. Puis, visite du musée de la Photo et balade sur l'île Saint-Louis, classée à l'Unesco : maisons coloniales au fil des rues en damiers, place Faidherbe, cathédrale.

4e jour : Saint-Louis/le parc national de la Langue de Barbarie/Lompoul (140 km – 4 h).

Suite de la découverte de la ville avec un tour en calèche. Puis, route via le parc national de la Langue de Barbarie, vers le désert de Lompoul : 1 h de balade à pied dans un décor de dunes de sable ocre. Soirée djembé et nuit saharienne sous tente.

5e jour : Lompoul/Saint-Louis/Touba/Diourbel/Toubacouta (350 km – 6 h).

Départ par la route pour Touba, ville sainte de la congrégation mouride. Visite de la Grande Mosquée aux 7 minarets et décors en marbre et stuc. Déjeuner dans une ferme bio à Diourbel. Continuation jusqu’à Toubacouta.

6e jour : Toubacouta – excursion dans la réserve de Fathala/Missirah/Diorom Boumag.

Départ vers la réserve animalière de Fathala pour un safari (2 h) à bord de véhicules 4x4 ouverts : observation de buffles, rhinocéros, zèbres, girafes, phacochères, singes, élans, antilopes... Continuation vers le port de Missirah. Observation de la récolte des huîtres de mangrove, du séchage du poisson… En fin d'après-midi, embarquement à bord d’une pirogue et visite du Diorom Boumag, immense amas coquillier qui recèle un tumulus funéraire très ancien. Découverte du Reposoir des oiseaux, grand massif de palétuviers habités de milliers d’oiseaux marins.

7e jour : Toubacouta – journée de rencontres.

Présentation de l’association Nébéday qui accompagne depuis 2011 des villageoises dans le développement d'activités rémunératrices respectueuses de l'environnement, suivi d'un échange. Démonstration de fabrication de charbon de paille (solution de remplacement au charbon de bois). Visite de la coopérative et partage du déjeuner sur le site. Retour à Toubacouta.

8e jour : Toubacouta/Sokone/Djilor Djidiack (170 km – 3 h 30).

Départ matinal vers le marché de Sokone. Continuation vers Djilor Djidiack, village sérère, pour déjeuner. Au fond d'un jardin tropical, découverte du surprenant musée MAHICAO (musée d'Art et d'Histoire des Cultures d'Afrique de l'Ouest) : masques, statuettes, tissus et autres objets de culte.

9e jour : Djilor Djidiack/Mar Lodj/Joal Fadiouth/Saly (80 km – 2 h 30).

Transfert en pirogues à moteur à travers les îles du Saloum pour rejoindre l’île de Mar Lodj. Visite à pied du charmant village éponyme : place principale, arbre sacré, tam-tam téléphonique, église, mosquée et arbre de la Circoncision. Retour en pirogue vers Ndangane et route vers Joal-Fadiouth où naquit Léopold Sédar Senghor. Tour d’orientation de Joal puis traversée d'un pont en bois pour rejoindre l'île de Fadiouth : greniers à mil dressés sur pilotis, cimetière surmonté par un immense calvaire, ruelles paisibles. Continuation vers la station balnéaire de Saly.

10e jour : Saly/Dakar/Ziguinchor/Oussouye (80 km - 2 h 30).

Transfert à Dakar et vol matinal (50 mn env.) vers la Casamance, région verdoyante encore très rurale (rizières, vergers, mangroves). Magnifiques paysages de forêts dominées par des baobabs, palmiers, manguiers, fromagers et papayers. Découverte à pied de Ziguinchor : quartiers de l’Escale et Néma, grand marché Saint-Maur-des-Fossés, Centre culturel français, cathédrale Saint-Antoine-de-Padoue. Départ vers Oussouye. Balade et rencontre avec une association de femmes handicapées en réinsertion grâce à l’artisanat. Nuit en campement sous forme de case (confort simple).

11e jour : Oussouye/Mlomp/Elinkine/'île de Karabane (80 km - 2 h).

Départ vers l’embouchure du fleuve Casamance. En route, balade dans le village animiste de Mlomp, connu pour ses gigantesques fromagers et ses cases à étages classées par les Monuments historiques sénégalais. Visite du musée installé dans une case à impluvium, habitat diola typique. Puis, arrêt à Elinkine, village de pêcheurs installé au bord d’un large bolong. Transfert en pirogues par des bras de mer pour rejoindre l’île-village de Karabane, banc de sable recouvert d'une végétation luxuriante, ancien point de transit d’esclaves puis premier comptoir commercial français de Casamance (visite à pied). Soirée de contes et danses traditionnels au son de l'ekonting.

12e jour : l'île de Karabane – l'île d'Ehidj/Ziguinchor (80 km - 1 h 30).

Départ en pirogue vers l'île d'Ehidj, surnommée "l’île aux féticheurs", peuplée d'une seule très grande famille. Balade et rencontre autour de l’animisme. Déjeuner au bord d'un bolong. Retour à Karabane puis à Elinkine en pirogue. Route vers Ziguinchor.

13e jour : Ziguinchor/Dakar.

Vol retour pour Dakar et visite : quartier du Plateau (quartier des affaires), Palais présidentiel, place de l’Indépendance, marché Kermel, nouvelle Grande Mosquée, statue de la Renaissance africaine, phare des Mamelles et le village de pêcheurs lébous de Ngor.

14e jour : Dakar – excursion à l’île de Gorée/Paris.

Traversée en ferry vers l’île de Gorée (20 mn.), puis visite du site classé par l'Unesco : ruelles à l’architecture coloniale, maison dite “des Esclaves”, église Saint-Charles-Borromée, ancien palais du Gouverneur, ancien fort d’Estrées. Retour en bateau puis visite du musée des Civilisations noires (sauf pour le départ du 31.01, remplacé par la galerie Antenna). En soirée, transfert à l'aéroport et vol pour Paris. Nuit à bord.

15e jour : arrivée à Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page