La Grand'Plage de Saint-Lunaire Sinice (CC BY-SA 3.0) Le château du Nessay à Saint-Briac-sur-mer Unukorno (CC BY 4.0) La digue de Rochebonne à Saint-Malo Chisloup (CC BY 3.0) Les ruines de Saint-Lunaire jackmac34  Pixabay License Les Vue sur Saint-Malo CRTB - Yannick Le Gall Blason de la maison Chateaubriand à Saint-Malo K. Redig
Escapade 4 jours / 3 nuits
Les temps forts

  • De Dinard à Saint-Lunaire, les plus belles villas de la Belle Époque
  • Paysages entre plages de sable fin et criques sauvages

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 870
Du 06 au 09/07/2022

Lorsqu'à la fin du XIXe siècle, la grande vogue des bains de mer entraîna toute la bourgeoisie parisienne vers le littoral breton grâce à l'avènement du chemin de fer, les petites villes et villages de la côte furent bouleversés dans leur quotidien. Autrefois principalement habité par des pêcheurs ou de petits artisans, le nord de la Bretagne se développa considérablement en quelques décennies pour se tourner vers ce qui allait devenir le tourisme. La présence de ces hôtes fortunés entraîna la construction de nombreuses villas à l'architecture caractéristique de la Belle Époque, qui viennent aujourd'hui témoigner de l'atmosphère si particulière de ces années. Cette escapade invite à tout particulièrement s'y intéresser afin de dresser un portrait de l'époque, sans oublier le patrimoine historique et naturel de la région.

1er jour : Paris/Saint-Malo – la plage du Sillon.

■ Pour la formule sans transport, rendez-vous le matin à la gare Montparnasse (Paris) et train pour Saint-Malo. À l’arrivée, transfert à l’hôtel et déjeuner libre.
■ Pour la formule sans transport, rendez-vous directement à l’hôtel en début d’après-midi.
Ouverture du programme par la visite de la cité malouine et évocation de sa tradition maritime et de ses grandes figures : de La Bardinais, Cartier, Duguay-Trouin, Surcouf... Au fil des découvertes : remparts (portes, bastions, tours), hôtel de la Gicquelais (maison natale de Chateaubriand), cathédrale, chapelle Saint-Sauveur, rue du Pélicot... Puis, découverte des villas du Sillon, quartier balnéaire de Saint-Malo qui longe la grande plage du même nom. Découverte de l'histoire de l'émergence du site balnéaire malouin et de ses villas de la Belle Époque.

2e jour : Saint-Malo – excursion à Dinard.

Le matin, départ pour Dinard. Promenade sur la pointe de La Malouine. Initié depuis 1880 par Auguste Poussineau, le lotissement balnéaire de luxe de La Malouine, greffé sur sa pointe rocheuse, demeure de par son emplacement et son architecture un exemple de prouesse architecturale. Accès à la terrasse de la célèbre villa Les Roches Brunes, érigée entre 1893 et 1896 sur un relief escarpé à l’extrémité de la pointe de La Malouine (sous réserve). L’après-midi, déambulation au milieu des palmiers et des senteurs méditerranéennes tout en découvrant l’architecture balnéaire des villas qui participe à la réputation de la promenade du Clair de Lune. Puis, balade à Saint-Énogat, découverte de l’histoire de ce quartier qui fut le berceau de Dinard. Ce vieux bourg, habité par des pêcheurs et des paysans, s’est adapté à l’arrivée des estivants, notamment grâce à Albert Lacroix, éditeur du célèbre écrivain Victor Hugo, qui initia le lotissement haut de gamme des villas de la mer. Retour à Saint-Malo.

3e jour : Saint-Malo – excursion à Briac-sur-Mer et Lancieux.

Le matin, départ pour Saint-Briac-sur-Mer, ancien village de marins et cap-horniers, idéalement situé entre mer et rivière. Le lieu su séduire de nombreux artistes qui y trouvèrent l’inspiration (Signac, Renoir, Bernard – un des peintres du groupe de Pont-Aven…). Saint-Briac deviendra également la terre d'exil de certains membres de la famille Romanov, notamment le grand-duc Kyril et la grande-duchesse Victoria Melita qui s'installèrent dans la villa Ker Argonid. Balade dans le centre qui a su conserver tout son charme : ruelles étroites et pavées qui s'articulent autour de l'église paroissiale, place du centre, vieux moulin du xviiie s., porches, cours cachées… L’après-midi, continuation pour Lancieux. À la fin du xixe s., ce paisible bourg agricole en bord de mer, dont la naissance se perd dans la légende, connaît un essor remarquable grâce à la mode des bains de mer. L’arrivée des villégiateurs change le mode de vie des lancieutins. Une nouvelle église, des hôtels et des jolies villas côtoient les anciennes fermes et transforment l’aspect du bourg. Retour à Saint-Malo et découverte de la cité d’Aleth, site originel de Saint-Malo, où s’élevait une cité gallo-romaine. Le lieu offre un superbe panorama sur la mer et Dinard.

4e jour : Saint-Malo – la plage de Rochebonne/Saint-Lunaire/Paris.

Le matin, découverte de l'histoire de la digue de Rochebonne, des traditions des bains de mer et de la “Cité des bains” constituée par un ensemble de villas de la fin du xixe siècle. L’après-midi, départ pour Saint-Lunaire, longtemps village de pêcheurs, qui dès la fin du xixe siècle, devint station de tourisme grâce à l’investissement de Sylla Laraque, riche promoteur haïtien. Découverte de l'histoire fabuleuse du lotissement des Mielles du Décollé et sa collection unique de villas majestueuses, aux architectures éclectiques. Retour à Saint-Malo.
■ Pour la formule sans transport, fin du programme.
■ Pour la formule avec transport, transfert à la gare de Saint-Malo et retour en train à Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page