Escapade en Italie : Padoue et les villas palladiennes

Le Jugement dernier de Giotto, chapelle Scrovegni D.R. Dans la chapelle des Scrovegni D.R. La villa Rotonda D.R. La Villa Emo à Fanzolo E. Schmid La Villa Barbaro à Maser Marcok La façade de la Villa Valmarana ai Nani F. Cogoli
Escapade 4 jours / 3 nuits
Les temps forts

  • Le centre historique de Padoue
  • La découverte des villas la Rotonda, Valmarana ai Nani, Barbaro, Emo

20 à 25 participants
Forfait par personne : à partir de 1 010
Du 02 au 05/10/2019

Toute proche de la fastueuse Venise, Padoue n’en a pas pour autant perdu son identité et sa personnalité. Ville universitaire depuis le Moyen Âge, elle fut durant la Renaissance un important centre intellectuel et artistique avec notamment la présence de Giotto, Donatello et Mantegna. La ville et sa région recèlent aujourd’hui maints trésors hérités de cette époque fastueuse, notamment les villas de Palladio, conçues pour servir de résidences estivales aux riches négociants vénitiens.

1er jour : Paris/Venise/Padoue – villas vénitiennes.

Le matin, vol pour Venise puis transfert à Padoue et installation à l’hôtel. L’après-midi, départ pour le sud de Vicence. Découverte de la villa la Rotonda, au plan carré, chef-d’œuvre de Palladio. Continuation par la villa Valmarana ai Nani (xviies.), la seule de cette escapade qui n’est pas due à Palladio ; elle est exceptionnelle de par les fresques des Tiepolo (père et fils) réalisées au xviiie s., évoquant la vie quotidienne à Venise, notamment sur le thème du Carnaval. Retour à Padoue.

2e jour : Padoue – le centre historique ; l’université ; la basilique Saint-Antoine.

Découverte du centre historique avec sa célèbre université (amphithéâtre, salle de médecine, Grande Salle) ; la piazza dei Signori (tour de l’Horloge) ; le café Pedrocchi, le palazzo della Ragione, visite de la salle du 1er étage qui abrite un cycle de fresques du xve s. ; les places aux Herbes, aux Fruits et aux Légumes ; la basilique Saint-Antoine (œuvres de Tiziano Aspetti, Donatello, Altichiero…) et son parvis flanqué de la célèbre statue du Gattamelata de Donatello. L’après-midi, visite de l’oratoire Saint-Georges et de la scuola de Saint-Antoine. Découverte du ghetto juif, témoin d’une importante présence de la communauté juive à Padoue. Le duomo fut édifié au iiie s. avant de connaître une destruction totale en 1117 due à un tremblement de terre ; les phases de reconstructions ultérieures restèrent inachevées mais le baptistère détient un cycle de fresques et un polyptyque de Giusto de Menabuoi (xive s.) d’une remarquable facture.

3e jour : Padoue – excursion à Trévise et aux villas Barbaro et Emo.

Départ pour Trévise, située dans la riche plaine de la Vénétie. Promenade à pied le long des canaux vers la Pescheria, îlot qui accueille depuis des siècles un marché aux poissons. Puis continuation par la via Calmaggiore qui relie le duomo à la piazza dei Signori. L’après-midi, départ pour la visite de la villa Barbaro construite par Palladio en 1560. Véronèse y peignit un ensemble de fresques qui illustre avec force l’étendue de son art dans les perspectives, les trompe-l’œil et les mouvements. Puis visite de la villa Emo, maison seigneuriale conçue également par Palladio, qui abrite de très belles fresques du peintre véronais Gian Battista Zelotti.

4e jour : Padoue/Venise/Paris.

Visite de l’église des Eremitani (xiiie s.) bombardée en 1944 puis reconstruite. Elle fut l’objet d’une longue restauration pour permettre aux visiteurs d’admirer des fresques de Mantegna (chapelle Ovetari). Puis, visite de la chapelle des Scrovegni dont les murs sont couverts des 39 fresques de Giotto, alors au sommet de son art. Aujourd’hui pour préserver ce lieu unique, une durée de 20 mn maximum est autorisée par petits groupes à l’intérieur. Enfin, découverte du Musée civique dédié à l’archéologie et à la peinture padovane du xve s. Dans l’après-midi, transfert à Venise et envol pour Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page