Abbaye de Jumièges A.V./J. Mouton Abbaye de Saint-Ouen O.T. Rouen vallée Seine
Journée
Les temps forts

  • de Rouen à Saint-Wandrille, découverte des trésors d’architecture de la vallée de Seine
  • sous la conduite de Sylvie Meyniel, conférencière

15 à 30 participants
Forfait par personne : à partir de 170

Soutenus par les ducs de Normandie, les moines-architectes bénédictins jouèrent un rôle capital dans la floraison des abbayes normandes. Après la guerre de Cent Ans, on vit s’épanouir l’ère du gothique flamboyant normand. Si les bâtiments monastiques d’origine ont subi les assauts du temps, un admirable cortège d’églises abbatiales, dans les doux paysages de la vallée de la Seine, témoigne encore de cet élan architectural, de Jumièges à Saint-Wandrille.

Matin

rendez-vous matinal à la porte de Saint-Cloud (Paris) puis départ en car pour Rouen. Visite de l’abbaye de Saint-Ouen, joyau du gothique flamboyant. Édifiée à l’instigation de saint Ouen, elle connut bien des vicissitudes, saccages et reconstructions au fil des siècles. Elle renferme un exceptionnel ensemble de vitraux des xive, xve et xvie siècles. Départ pour Saint-Martin-de-Boscherville, où s’élève l’ancienne abbatiale Saint-Georges, joyau d’art roman parmi les dernières grandes fondations de la période ducale. L’édifice est le seul de Haute-Normandie à donner l’image complète et pratiquement non remaniée des grands sanctuaires romans. Continuation pour Jumièges.

Après-midi

visite des somptueux vestiges de l’abbaye de Jumièges, sommet des trésors architecturaux de la vallée de la Seine. De l’abbaye, fondée en 654 par saint Philibert, demeure un ensemble de majestueuses ruines blanches, dont les hautes tours de l’église Notre-Dame. Continuation vers l’abbaye de Saint-Wandrille, l’une des plus anciennes de Normandie, fondée en 649. Maintes fois détruite et pillée par les Vikings, elle renaît au xie s., et témoigne de la continuité bénédictine en terre normande. En 1969, revient de Belgique le “chef” de saint Wandrille, vénérable relique de plus de mille ans. Aujourd’hui encore, l'abbaye est habitée par une cinquantaine de moines bénédictins. Retour à Paris en fin de journée.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page