L'architecture dans l'Ouest américain de Frank Lloyd Wright à Frank O. Gehry

La Kaufman Desert House à Palm Springs P. Meulbroek La CSH8 de Charles et Ray Eames, Pacific Palisades C. Andre Le Grady Gammage Memorial Auditorium à Phoenix W. Ars Le Getty Center de Los Angeles S. Cernuto La Taliesin West à Phoenix Wikimedia Vue sur la ville de Pasadena D.R. Une maison de l'écovillage Arcosanti Arcosanti La Hollyhock House à Los Angeles M.J. Locke Vue sur la skyline de Los Angeles au crépuscule Adora Massey
Circuit 15 jours / 13 nuits Nouveau 15 à 25 participants Forfait par personne : à partir de 4 950 Les temps forts

  • En compagnie de Rémi Rouyer, architecte DPLG et professeur à l'École supérieure d'architecture de Nancy
  • Les grands maîtres de l'architecture de l'Arizona à la Californie
  • La ville futuriste et idéale d'Arcosanti
  • Palm Springs, mirage moderniste au milieu du désert
  • La Fondation Getty de Los Angeles

Dates et prix
Chargement en cours...

Ce voyage, qui relie Phoenix, Palm Springs et Los Angeles, constitue un formidable panorama de l’architecture moderne et contemporaine du Sud-Ouest des États-Unis. Cette région a joué un rôle majeur dans l’imaginaire collectif notamment par sa géographie et ses paysages contrastés. Les architectes n’ont pas échappé à cette puissante attraction. Ils ont joué un rôle pionnier dans son aménagement et dans la diffusion de la modernité. Des frères Greene autrefois à Frank O. Gehry et Morphosis aujourd’hui, en passant par Frank Lloyd Wright, les Européens comme Rudolph Schindler et Richard Neutra attirés par le Nouveau Monde, ou encore les tenants du modernisme californien comme Charles et Ray Eames et Pierre Koenig à Los Angeles, ou Albert Frey et E. Stewart Williams à Palm Springs, tous ont cherché à incarner par l’architecture une identité culturelle propre à ce territoire où se rencontrent le désert, la montagne et la mer.
R. Rouyer

1er jour : Paris/Phoenix via Atlanta.

Vol pour Phoenix via Atlanta. À l'arrivée transfert et installation à l'hôtel pour 3 nuits. Dîner et soirée libres.

2e jour : Phoenix.

Le matin, visite de Taliesin West (avec guide local), la communauté architecturale créée par Frank Lloyd Wright en 1937, sur le modèle de Taliesin dans le Wisconsin. À partir des années 40, Wright partagera sa vie professionnelle et personnelle entre ses deux lieux. Il abrite le siège de la fondation Wright qui continue à promouvoir l’œuvre de l’architecte, ainsi qu’une école d’architecture (SOAT). Déjeuner en cours de visite. L’après-midi continuation vers Paradise Valley pour la découverte du domaine de Cosanti (avec guide local), conçu par Paolo Soleri (fondateur de Arcosanti) à partir de 1955, dans lequel il a édifié un ensemble architectural à partir de techniques de coffrage en terre, pour y développer son activité de plasticien-fondeur et d’architecte. Poursuite vers la First Christian Church, œuvre posthume de Wright, conçue en 1949 pour un projet plus vaste de séminaire, et construite en 1972. Puis, arrêt (sous réserve) à l’hôtel Arizona Biltmore, ce complexe hôtelier conçu en 1929 par l’architecte et ancien assistant de Frank Lloyd Wright, Albert Chase McArthur, avec des parpaings de béton décoratif, les "textile concrete blocks", que Wright avait utilisé un peu plus tôt pour ses quatre villas réalisées à Los Angeles. Dîner et soirée libres.

3e jour : Phoenix – excursion à Arcosanti, et à la chapelle de la Sainte-Croix.

Départ vers Arcosanti, un écovillage conçu par l’architecte et artiste italien Paolo Soleri à partir des années 1960 pour rechercher un rapport harmonieux entre environnement, ressources naturelles et édifices. Organisé sur un principe communautaire, Arcosanti continue aujourd’hui d’exister et accueille spécialistes et visiteurs du monde entier. Après le déjeuner, poursuite vers le parc de Red Rock avec ses canyons de grès rouge pour rejoindre Sedona où a été érigée la chapelle de la Sainte-Croix : un édifice moderne conçu en 1956 d’après l’idée de l’artiste Marguerite Brunswig Staude par les architectes Hein et Strotz. Ses parois en béton brut coloré sont littéralement encastrées dans la roche, l’ensemble offrant une nef en promontoire sur le paysage environnant. Retour à Phoenix. Dîner et soirée libres.

4e jour : Phoenix/Palm Springs ( 450 km - 4h30).

Le matin, visite guidée (intérieure sous réserve) du Grady Gammage Memorial Auditorium sur le campus de l’Arizona State University (ASU), un des derniers édifices conçus par Frank Lloyd Wright en 1959, à l’acoustique remarquable. Continuation vers le Phoenix Arts Museum, visite libre des collections. Déjeuner libre, puis départ en car vers Palm Springs. Installation à l'hôtel pour 3 nuits. Dîner et nuit.

5e jour : Palm Springs.

Découverte de Palm Springs, station de villégiature développée en plein désert à partir des années 1900. Dans les années 1930 et 1950, la ville attire rapidement les personnalités du cinéma et de l’industrie culturelle qui commandent aux architectes comme Richard Neutra, Albert Frey ou encore John Lautner, les résidences privées ou les hôtels des plus modernes. La douceur du climat conduit à développer une architecture très ouverte sur l’extérieur et le paysage. Le matin, visite guidée (avec guide local) du Architecture and Design Center-Edwards Harris Pavilion, installé récemment dans une ancienne banque conçue par E. Stewart Williams (1961). Cette annexe du Palm Springs Art Museum est consacrée au design et à l’architecture moderniste locale et présente de nombreuses archives. Puis découverte de la maison personnelle d’Albert Frey (Frey House II), appartenant aujourd’hui au musée. Déjeuner libre. L’après-midi, parcours en bus avec guide local (avec arrêts réguliers) dans la ville pour voir de l’extérieur les résidences modernistes les plus connues dont la Kaufman Desert House (Richard Neutra, 1946) commandée par les propriétaires de Fallingwater (F. L. Wright) en Pennsylvanie ; ainsi que des réalisations d’Albert Frey, William F. Cody, ou encore E. Stewart Williams, William Krisel. Ces derniers ont conçu des centaines de bungalows en construction métallique légère pour Alexander Steel Co. qui sont devenus des standard de l’architecture domestique de Palm Springs. Les lotissements les plus connus sont les Wexler Steel Houses, Las Palmas et Racquet Club Estates, des édifices publics comme la mairie de Palm Springs (A. Frey, 1952-57) ou la poste principale (V. Gruen, 1970), les édifices commerciaux comme la Bank of America (V. Gruen, 1959), ou religieux comme l’église catholique Sainte-Thérèse (William F. Cody, 1968), ainsi que de nombreux hôtels (sous réserve de modification d'itinéraire). Dîner à l'hôtel.

6e jour : Palm Springs – excursion à Rancho Mirage.

Le matin, départ pour Rancho Mirage à la découverte de Sunnylands, l’ancien domaine et résidence d’hiver de Walter et Leonore Annenberg, magnats des médias et philanthropes, qui firent don notamment de leur immense collection impressionniste au Metropolitan Museum de New York — et dont on peut encore voir quelques reproductions exposées à Sunnylands. Le domaine a accueilli de nombreuses personnalités et chefs d’état. Visite intérieure guidée (avec guide local) de la villa moderniste conçue en 1963-66 par l’architecte A. Quincy Jones et décorée par William Haines. Puis, promenade dans le parc où sont toujours exposées les sculptures monumentales de leur collection (Rodin, Giacometti, Arp…). Déjeuner en cours de route. Découverte du Visitor Center de Palm Springs (sous réserve), ancienne station-service conçue par A. Frey et R. C. Chambers (1965), reconvertie en lieu culturel et bureau de tourisme, puis excursion dans les monts San Jacinto en téléphérique avec le Palm Springs Aerial Tranmway, dont les stations ont été conçues également par Frey, Chambers et Williams en 1960-63. Temps libre au sommet pour admirer la vue sur le paysage. Redescente en fin d’après-midi. Dîner et soirée libres.

7e jour : Palm Springs/Los Angeles.

Le matin, visite libre du Palm Spring Art Museum conçu par E. Stewart Williams en plusieurs tranches de 1963 à 2005 et qui contient une importante collection d’art. Déjeuner sur place, puis départ pour Los Angeles par la route (2h env.). Arrivée en fin d’après-midi. Installation à l’hôtel à Los Angeles pour 7 nuits. Dîner et soirée libres.

8e jour : Los Angeles – excursion à Santa Monica et Pacific Palisades.

Le matin, départ pour Pacific Palisades, au bord de l’océan, pour la visite de la maison personnelle de Charles et Ray Eames (ext.), pionniers du design industriel américain d’après-guerre. Conçue en 1949 comme un lieu d’expérimentation et intitulée CSH#8, elle appartient au programme des Case Study Houses (CSH, 1945-66) développé par un réseau d’architectes modernistes (R. Neutra, P. Koenig, C. Ellwood, E. Saarinen…). Continuation vers Santa Monica avec un arrêt devant la maison personnelle de Frank O. Gehry (ext.), un bungalow des années 1920 entièrement transformé et "enveloppé" par l’architecte en 1978, puis agrandi en 1991. Poursuite vers Downtown Santa Monica, quartier commerçant et animé en bord de plage (3rd Street), où subsistent quelques beaux édifices Art déco (Clock Tower Building, 1930). Traversée de Santa Monica Place, petit mall à ciel ouvert conçu par Gehry (1980) et rénové par Jon Jerde (2010). Déjeuner libre. L’après-midi, promenade sur Santa Monica Pier, jetée récréative édifiée dans l’océan vers 1910 et célèbre lieu de rassemblement à Los Angeles. Poursuite dans Santa Monica avec le lotissement Horatio Court d’Irving Gill (1914) (ext.), un des premiers architectes modernistes à s’installer à Los Angeles, puis continuation vers d’autres réalisations de Gehry dont l’opération Edgemar (1984-88), le célèbre "édifice-jumelles" (avec C. Oldenburg, 1991), et les maisons Spiller (1980) et Norton (1984) (ext.) à Venice Beach. Dîner et nuit.

9e jour : Los Angeles – la Fondation Getty.

Journée consacrée aux trésors artistiques de la Fondation Getty, constituée de la villa historique commandée par J. Paul Getty à Malibu (Pacific Palisades) dans les années 50 pour abriter sa collection d'antiquités grecques, romaines et étrusques (44 000 pièces) sur le modèle de la villa des Papyrus à Herculanum ; ainsi que du Getty Center, un campus doté d’un centre de recherche et d’un musée, situé sur les hauteurs de Brentwood et conçu par l’architecte new-yorkais Richard Meier en 1985-97. Le matin, après une description du projet architectural du Getty Center et un parcours dans les jardins surplombant la ville, visite libre des collections (peintures européennes et américaines, photographies). Déjeuner sur place. Continuation vers le site de Malibu, pour une présentation de la villa et du musée attenant qui a fait l’objet d’une importante rénovation en 1997-2006 par les architectes Malchado et Silvetti, puis visite libre des collections. Dîner et soirée libres.

10e jour : Los Angeles – excursion à Pasadena.

Découverte de Pasadena, une des principales villes situées au nord-ouest de l’agglomération de Los Angeles, réputée pour ses quartiers résidentiels et ses grands équipements métropolitains (musées, CalTech…). Visite libre du Norton Simon Museum qui abrite une des plus remarquables collections d’art de la région. Créé dans les années 1960, le musée s’est considérablement enrichi et transformé par la donation du philanthrope Norton Simon. Il fut l’objet d’une importante rénovation dirigée par F. O. Gehry en 1995. Visite libre des collections. Déjeuner sur place. Visite guidée (avec guide local) de la maison Gamble conçue par les frères Greene (1908-09) pour David et Mary Gamble, héritiers de la célèbre marque Procter and Gamble. Originaires de Cincinnati, les Gamble en ont fait leur résidence d’hiver. Considérée comme un chef-d’œuvre Arts and Crafts et influencée par le japonisme et l’artisanat d’art, la maison en charpente de bois contient un mobilier intégré en acajou et d’exceptionnels vitraux. Dîner et soirée libres.

11e jour : Los Angeles – Downtown.

Journée consacrée à la découverte du quartier de Downtown, en pleine renaissance depuis une dizaine d’années. Historiquement centre civique et commercial de la métropole californienne, le quartier détient un beau patrimoine d’immeubles commerciaux de la fin du XIXe siècle et Art déco. Début des visites avec la cathédrale Notre-Dame-des-Anges (avec guide local), Disney Concert Hall (avec guide local) et le Museum of Contemporary Art dit MOCA (visite libre). Déjeuner libre puis découverte des halls d'entrée de certains édifices historiques (sous réserve) comme le Bradbury Building, The CalEdison ou le Eastern Columbia Building, et la bibliothèque publique. En fin d'après midi, visite libre des collections du musée Broad. Dîner et nuit.

12e jour : Los Angeles – Wilshire Boulevard et Beverly Hills.

Le matin, parcours en car (avec arrêts réguliers) le long de Wilshire Boulevard, plus connu sous le nom de Miracle Mile, la grande artère de la ville reliant le centre-ville à Santa Monica et l’océan. Son urbanisation dans les années 1930 va faire émerger une architecture où l’automobile devient déterminante. Il reste encore quelques exemples de cet âge d’or comme le Wiltern (Morgan, Walls and Clements, 1931), le Desmond Builsing (1929) ou encore le Bullocks Wilshire Building (John Parkinson, 1929). Puis, fin de matinée et début d’après-midi consacrés à la visite libre des collections du musée d’Art du comté de Los Angeles (Los Angeles County Museum of Art - LACMA). Déjeuner sur place. Fondé en 1910 et consacré uniquement aux arts depuis les années 1960, le complexe s’est développé en plusieurs étapes, la dernière aile (Broad Contemporary Art Museum, 2008) a été conçue par Renzo Piano. Un nouveau projet d’extension est à l’étude sous l’égide de Peter Zumthor depuis 2010. En milieu d’après-midi, départ pour la visite guidée (avec guide local) d’un des chefs-d’œuvre de l’architecture moderniste, la maison Stahl (P. Koenig, 1959) désignée CSH#22 dans le programme des Case Study Houses. Construite sur les hauteurs de Hollywood Hills, elle offre un panorama spectaculaire sur tout le paysage urbain et incarne l’idéal domestique d’après-guerre immortalisé par le photographe Julius Shulman. Au retour, passage devant la maison Storer (ext.) conçue par F. L. Wright en 1923 avec le brevet des parpaings béton décoratif (textile concrete blocks). Dîner et soirée libres.

13e jour : Los Angeles – Beverly Hills ; West Hollywood et Hollywood.

Départ pour Beverly Hills pour une découverte à pied du quartier commerçant où se situent notamment Rodeo Drive, Anderton Court Shops — petite galerie commerciale de Frank L. Wright (1952) — et le magasin Prada Epicenter (R. Koolhaas-OMA, 2004). Continuation vers West Hollywood pour la visite guidée (avec guide local) de la maison Kings Road (ou maison Schindler), conçue par l’architecte autrichien Rudolf Schindler à son arrivée à Los Angeles en 1922. Très marquée par la culture japonaise, elle constitue un jalon important de l’histoire de l’architecture résidentielle de Los Angeles. Déjeuner libre. L’après-midi, visite libre de la maison dite Hollyhock (1919-21) de Frank L. Wright. Située dans un parc aujourd’hui public, elle fut construite pour une riche excentrique, Aline Barnsdall. Puis, en fin d’après-midi, montée à l’observatoire Griffith (visite libre) sur la colline de Hollywood, dans le parc Griffith. Ce bel exemple d’architecture Art déco (Austin and Ashley, 1935) est également un superbe promontoire sur toute la métropole. Dîner et nuit.

14e jour : Los Angeles – Sciences Center et Watts Towers/ Paris.

Départ pour le campus du Science Center (visite libre) pour voir de l’extérieur l’Alexander Science Center School (Morphosis, 2004) et l’ancien musée de l’Air et de l’Espace (F. Gehry, 1984). Continuation vers les Watts Towers (ext.), situées dans le quartier éponyme. Cette installation monumentale construite par un habitant d’origine napolitaine, Simon Rodia, entre 1921 et 1954, est constituée du huit tours en acier renforcé de béton et décorées par des objets de récupération, et dont la plus haute atteint 31 m. Transfert à l’aéroport et envol pour Paris dans l’après-midi.

15e jour : Arrivée à Paris.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Nous vous suggérons également

New York, art et musique dans l’ambiance de Noël
Escapade
États-Unis : New York, art et musique dans l’ambiance de Noël
États-Unis

New York, art et musique dans l’ambiance de Noël

Du 16 au 20/12/2018
Escapade 5 jours
à partir de 2450€
Amériques et Caraïbes
Louisiane, le pays des bayous
Classique
États-Unis : Louisiane, le pays des bayous
États-Unis

Louisiane, le pays des bayous

Du 24/02 au 05/03/2019
Du 03 au 12/03/2019
Circuit 10 jours / 8 nuits
à partir de 3740€
Amériques et Caraïbes
New York, la Big Apple
Ville d’art
États-Unis : New York, la Big Apple
États-Unis

New York, la Big Apple

Du 27/09 au 03/10/2018
Du 09 au 15/05/2019
Séjour 7 jours / 5 nuits
à partir de 2630€
Amériques et Caraïbes
Entre cordillère et Pacifique
Classique
Chili : Entre cordillère et Pacifique
Chili

Entre cordillère et Pacifique

Du 06 au 22/11/2018
Du 13 au 29/11/2018
17 jours au départ de PARIS
Forfait par personne : 5 150€
Amériques et Caraïbes
Envie d'un voyage sur mesure ?