La Grand-Place de Bruges BrusselsInternational.be La Grand-Place de Bruges Toerisme Brugge Jan D’Hondt Façade de la maison Ciamberlani F. Bastian Maison construite par l’architecte G. Strauven à Bruxelles A.V./F. Bastian Le château des Comtes à Gand A.V. La halle aux Draps de Gand A.V./J. Bons Façade Art nouveau à Bruxelles www.visitbrussels.be/Olivier van de Kerchove La Grand-Place de Bruxelles www.visitbrussels.be/E. Danhier La Grand-Place de Bruxelles BrusselsInternational.be Vue sur les serres royales de Laeken Brussels International/O. Polet Salon de la villa Empain, vitraux de D. Buren D.R. Dans le musée Magritte Magritte Museum Musée Magritte T. de Pointes
Forum 8 jours / 7 nuits
Les temps forts

  • Parcours architecturaux Art Nouveau et Art Déco
  • 2 parcours au musée Royal des Beaux-Arts de Bruxelles
  • Le polyptyque de « l’Agneau mystique » de l’église Saint-Bavon de Gand

Nouveau
60 à 80 participants répartis en groupes de 20 à 25 personnes
Forfait par personne : à partir de 1 990
Du 03 au 10/06/2022

Intervenants :

Catherine de Buzon, historienne d’art
Cécile Dubois, guide conférencière, spécialisée en architecture Art Nouveau

S’il y a mille et une raisons d’aimer Bruxelles, il faut avouer qu’on l’adore pour l’Art nouveau dont elle fut un foyer éclatant. Lorsqu’il achève les Serres royales de Laeken en 1893, l’architecte Alphonse Balat a accompli sur la commande de Léopold II une petite révolution. Il a réalisé un complexe monumental tout de verre et de métal, en l’ornant de coupoles, de pavillons et de larges galeries. Son élève Victor Horta sera à jamais marqué par cette innovation spectaculaire. Le primat de la lumière, les possibilités esthétiques de l’acier, jusqu’alors cantonné au domaine industriel, le jeu des courbes et des motifs floraux sont autant de sources d’inspiration pour celui qui devient le chef de file de l’Art nouveau dans la capitale belge. Il y réalise des hôtels de maître et des bâtiments publics. Il se lie d’amitié avec Paul Hankar, autre grand pionnier de cette esthétique pleine de vitalité qui s’éteint avec la guerre de 1914 et cède la place au style Art déco davantage séduit par la rigueur des lignes géométriques.

À Gand et à Bruges, nous remonterons plus loin le fil de l’histoire de l’art. Retour vers le XVe siècle, époque où les deux cités connaissent un destin florissant. La première tire ses richesses d’une industrie drapière renommée et s’affirme comme une des plus grandes villes d’Europe. La seconde est devenue une place commerciale et financière stratégique grâce à ses infrastructures portuaires. Les Beaux-Arts profitent largement de cette prospérité. L’architecture produit des chefs-d’œuvre du gothique et les primitifs flamands trouvent des conditions idéales pour exprimer leur génie. Les commandes publiques et privées affluent, permettant aux peintres d’acquérir pour la première fois un statut enviable dans la société. Avec des maîtres comme Rogier van der Weyden, Hans Memling, Jan Van Eyck, Jérôme Bosch, Pieter Brueghel l’Ancien, l’art pictural connaît une avancée décisive au cours de cette période charnière entre Moyen Age et Renaissance. La technique de la peinture à l’huile et celle du glacis se perfectionnent, ouvrant un champ inédit de couleurs et de lumières. Le sens du détail est poussé à l’extrême dans une approche qui combine naturalisme et symbolique. Un âge d’or est atteint, dans lequel on replonge avec passion, à Bruges comme à Gand, emplis d’un véritable sentiment d’admiration.

Conférences et visites
Pour l’animation culturelle d’ensemble :
nos meilleurs guides locaux parlant français et une équipe d’accompagnateurs Arts et Vie spécialistes de la Belgique.

- CYCLE DE 4 CONFÉRENCES MAGISTRALES
■ "Les grands maîtres flamands du XVe siècle", par Catherine de Buzon
■ "Rubens ou la grande parade du Baroque", par Catherine de Buzon
■ "L’Art nouveau", par Cécile Dubois
■ "Les tapisseries des Flandres – un incomparable trésor de l’histoire de l’art", par Catherine de Buzon

À noter : les intervenants ayant donné leur accord de principe plus de 9 mois à l’avance, leur participation est donc sous réserve de mission ou d’impondérables de dernière minute. Leur remplacement est garanti avec la même exigence de qualité.

- DES VISITES D'EXCEPTION
Sous la conduite de Catherine de Buzon. Droit de parole obtenu à titre exceptionnel.

■ Le musée Royal des Beaux-Arts de Bruxelles (art ancien) : célèbre pour ses collections de primitifs flamands, de Bruegel l’Ancien et de Rubens. Cette partie renferme aussi des exemples des écoles flamande, hollandaise, italienne et espagnole, du XVe au XVIIIe siècle.
■ Le musée Groeninge à Bruges : qui abrite de remarquables chefs d'œuvre des primitifs flamands (Van Eyck, Van der Goes, Memling, Gérard David…


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page