Dans les grottes Jameos del Agua L.M. Buga Dans le parc national del Teide Turismo de Tenerife Vue sur le village de Garachico Turismo de Tenerife Vue sur le village de Garachico D. Dielsa Dans le parc national de Timanfaya à Lanzarote L. M. Bugallo Dans les rues de Santa-Cruz-de-la-Palma Getty Dans les rues de Corralejo Alamy Le village de Tejeda Henry Flickr Autour de lac Charco de San Ginés à Arrecife F. Vincentz Vue sur la plage de Puerto de la Cruz PxHere Le Jardin des Cactus à Guatiza L. M. Bugallo L'église Nuestra Señora de la Concepción à San Cristobal de La Laguna Getty Roque de Agando dans le parc national de Garajonay sur la Gomera Dronepicr Dans la vallée de Masca Getty Dans le jardin botanique de Puerto de la Cruz R. Cosar Le Mirador de la Pena sur El Hierro Getty
Circuit 15 jours / 14 nuits
Les temps forts

  • les fabuleux paysages lunaires du parc national du Teide
  • le parc naturel des dunes de Corralejo à Fuerteventura
  • Lanzarote et sa Fondation César Manrique
  • La Gomera et le parc national de Garajonay, classé au patrimoine mondial de l’Unesco

Nouveau
15 à 25 participants
Forfait par personne : 3 690

Véritable voyage d'exception, cet itinéraire inédit vous entraîne à la découverte des 7 îles qui composent le spectaculaire archipel des Canaries ! Terres de mythes et de légendes durant l'Antiquité, ces îlots perdus au large du Maroc révèlent des paysages d'une grande diversité : Fuerteventura aride et désertique, Lanzarote et sa terre noire, Tenerife dominée par l'imposant volcan du Teide, Gran Canaria et La Palma aux reliefs escarpés, La Gomera et sa végétation tropicale et El Hierro austère et rocailleuse... Autant de panoramas à découvrir au cours d'un circuit passionnant et dépaysant, à la rencontre d'une nature fière et authentique.

1er jour : Paris/Lanzarote via Madrid.

2e jour : Lanzarote – excursion dans le nord de l’île.

Départ vers Cueva de los Verdes et Jameos del Agua, cavités souterraines qui se trouvent à l’intérieur du tube volcanique produit par l’éruption du volcan de la Corona il y 5 000 ans. Visite des deux grottes. Poursuite de la découverte avec le mirador del Río (magnifique panorama sur l’île de La Graciosa). L’après-midi, route jusqu’à Guatiza, bordée de vignes et de plantations de figuiers de Barbarie dédiées à l’élevage des cochenilles pour leur colorant. Visite du beau jardin des Cactus, magnifique exemple d’intervention architecturale intégrée dans le paysage, réalisée par César Manrique.

3e jour : Lanzarote – excursion à Fuerteventura.

Départ pour le port de Playa Blanca et embarquement à bord du ferry pour Corralejo, port au nord de Fuerteventura (40 min. env.). Découverte de l’île, créée par des éruptions volcaniques il y a environ 20 millions d’années : c’est la plus ancienne île des Canaries. Parmi les découvertes : le village de pêcheurs El Cotillo et son phare de Tostón (extérieur) ; route via La Oliva (arrêt à la casa de los Coroneles – extérieur – sous réserve) jusqu’à Betancuria, l’ancienne capitale de l’île. Visite de l’église. L'après-midi, visite d’une fabrique traditionnelle de produits à base d’Aloe vera à Tiscamanita ainsi que du Centre d'interprétation des moulins avec dégustation de gofio, un mets culinaire canarien à base de céréales torréfiées et moulues. Retour via Puerto del Rosario, puis découverte du parc naturel des Dunes de Corralejo formant un paysage désertique somptueux. Retour en ferry à Lanzarote.

4e jour : Lanzarote – excursion dans le sud de l'île.

Départ pour le parc national de Timanfaya, offrant un paysage lunaire unique. Arrêt aux caves d’El Grifo pour une dégustation de vin et fromages. Route via la région viticole de La Geria jusqu’au village de Yaiza puis jusqu’à El Golfo et la côte de lave pétrifiée. L’après-midi, découverte de la lagune verte Charco de los Clicos. Panorama sur les salines de Janubio.

5e jour : Lanzarote – les 2 capitales ; la fondation César Manrique.

Départ vers Arrecife, capitale de l'île pour une découverte à pied de la ville. Au fil de votre promenade (ext) : Charco de San Ginés (petit lac formé par l'apport d'eau de mer, entouré de petites maisons de pêcheurs et au bord duquel fut construit l'ancien ermitage de San Ginés) ; la rue de León y Castillo, de son ancien nom Calle Real, principale artère d'Arrecife avec un grand nombre de commerces et d’anciennes bâtisses aux balcons typiques ; le château Saint-Gabriel uni à Arrecife par le Puente de las Bolas. Continuation en car vers Famara, petit village sur la côte ouest de l’île. L’après-midi, Teguise, ancienne capitale de l’île (jusqu’en 1852). Tour panoramique dans la vieille ville au riche patrimoine artistique avec ses maisons blanches et ses rues pavées étroites. Visite du musée du Timple avec ses petites guitares typiques, dans le palais Spinola, meilleur exemple de l'architecture seigneuriale de l'île. Départ vers Tahiche, petit village du sud-est de Lanzarote où l'artiste et architecte César Manrique y a construit sa maison (visite). Parmi les découvertes artistiques : œuvres de César Manrique, Picasso, Miró, Tápies, Soto et Zobel…

6e jour : Lanzarote/Gran Canarie/Tenerife.

Vol pour la Grande Canarie (40 min. env.). Départ vers Tejeda, sommet central de Gran Canaria et visite de ce petit village typique. Sur la route, découverte de la Caldera de los Martelés, paysage créé par une éruption volcanique en contact avec les eaux souterraines et au mirador de la Becerra. Continuation pour Artenara. Découverte du centre d'interprétation "del paisaje cultural de Risco Caído y Montañas Sagradas" et de son musée ethnographique. On retrouve la reconstitution du sanctuaire qui est un ensemble de grottes ayant conservé des peintures rupestres de grande importance, souvent liées au culte de la fertilité et aux croyances religieuses et magiques. L’un des éléments les plus significatifs est un Almogarén, terme spécifiquement canarien qui désigne les lieux où les aborigènes pratiquaient leurs rites religieux : un espace circulaire couronné d’une coupole de 5 mètres de haut. Continuation vers Vegueta, quartier de Las Palma, via le mirador de las Pellas. À l'arrivée, visite du quartier historique et du Musée colon (extérieur). Cette bâtisse a appartenu aux premiers gouverneurs de Grande Canarie et a servi de logement à Christophe Colomb lorsque, au début de ses voyages vers l'Amérique, il faisait escale aux Canaries. Transfert vers l'aéroport et vol pour Tenerife (30 min. env.).

7e jour : Tenerife.

Visite à pied de Puerto de la Cruz et du musée d’art contemporain Eduardo Westerdhal, qui présente l’art du xxe s. aux Canaries. Puis, tour panoramique dans la vieille ville de Puerto de la Cruz qui a conservé une authenticité toute "canarienne" avec ses maisons à grands balcons débordants de fleurs. Au fil des découvertes (ext.) : la plaza de Europa, la plaza del Charco et le quartier des pêcheurs de La Ranilla. Puis, visite du jardin botanique fondé au xviiie s. sur ordre du roi Charles III, et dont l'emplacement bénéficie d'un climat très favorable à la végétation. L'arbre le plus ancien est un ficus âgé de deux siècles environ.

8e jour : Tenerife – excursion dans le nord de l’île.

Visite de San Cristobal de La Laguna, première capitale de l’île, classée au patrimoine mondial par l’Unesco (ext.) : rues bordées de palais et demeures des xviie et xviiie s., plaza del Adelantado, église Nuestra Señora de la Concepción (int.), cathédrale, couvent Santa Clara (int.). Continuation vers la plaza del Cristo pour visiter le sanctuaire royal du Santísimo Cristo de La Laguna. Ensuite, visite du marché municipal, réputé pour la qualité de ses produits. Puis, route vers le pico del Inglés (à 1000 m d’altitude) via la forêt de Las Mercedes, splendide exemple de forêt humide canarienne du Tertiaire, jusqu’au village pittoresque de Taganana pour un déjeuner libre (tardif). Continuation vers San Andres jusqu’au quartier des pêcheurs et la plage de Las Teresitas (sable doré). Retour via Santa Cruz de Tenerife, pour découvrir le musée de la Nature et de l'Archéologie, situé dans l'ancien hôpital civil. Il présente non seulement la richesse naturelle des îles, mais également une collection sur la culture guanche, premiers habitants des îles Canaries.

9e jour : Tenerife – excursion à El Hierro.

Vol pour l'île d'El Hierro (40 min. env.), la plus occidentale et plus petite île de l'archipel. À l'arrivée, route pour la capitale, Valverde, qui regarde l’Atlantique depuis une colline à 600 m d’altitude, enveloppée souvent dans le brouillard. Cette particularité climatique apporte l’humidité nécessaire pour ses verts jardins et potagers et lui vaut son nom de valle verde, en français la “verte vallée”. Visite de la ville et d'une fabrique de quesadillas, petits gâteaux au fromage – avec dégustation. Puis, route pour Gorona del Viento et visite guidée par une technicienne des espaces extérieurs (mirador du parc éolien et réservoir supérieur) de la centrale hydro-éolienne. C'est la première centrale de production d'électricité qui associe des aérogénérateurs, une usine de dessalement, des retenues hydrauliques pour le stockage et des générateurs hydroélectriques. Arrêt au mirador de Las Playas véritable balcon dominant les plages du Nord, situé dans une forêt de pins canariens et offrant de magnifiques vues. L'après-midi, nouvel arrêt mirador : la Peña, à 700 m d'altitude, avec sa belle vue sur la mer. Découverte d'une bâtisse, bijou du célèbre artiste canarien César Manrique, offrant des vues impressionnantes sur la Valle de El Golfo et ses rochers escarpés de plus d'1 km de hauteur ! Puis, découverte de l'écomusée de Guinée. Il s’agit d’un village guanche, un des premiers lieux habités d’El Hierro composé de quinze maisons restaurées et décorées au mode de vie des Herreños à l’époque entre le xviie et le xxe siècle. Promenade dans les rues entre les maisons de pierre et visite de quatre maisons d’époques différents pour observer l'évolution dans le temps. Ces maisons sont des vrais échantillons de l’architecture populaire Herreña. On y rencontre également des vestiges archéologiques trouvés dans ce site. La visite de ce village est un intéressant voyage dans le passé de l’île d’El Hierro. Puis visite du Centre de récupération du lézard géant d'El Hierro (symbole de l'île), le meilleur endroit pour découvrir cette espèce endémique en voie de disparition dans son environnement naturel. Transfert à l'aéroport et vol retour pour Tenerife.

10e jour : Tenerife – excursion à La Orotava.

Départ via le belvédère de Humboldt pour La Orotava, ville fondée au xvie siècle ; point de vue spectaculaire sur la vallée de la Orotava et le Teide. Puis, visite du Centre des visiteurs de Telesforo Bravo qui permet de mieux comprendre Tenerife et l'archipel des Canaries dans son ensemble ; puis du Centre d’art éphémère et du musée des Tapis. Découverte du centre historique de La Orotava, remarquablement préservé avec ses maisons seigneuriales colorées, sa place de l’hôtel de ville, son joli petit jardin botanique “La hijuela del Botánico”, son jardin Victoria construit par le français Adolphe Coquet (xixe s.), le couvent San Agustin (ext.). Déjeuner tardif et retour à l’hôtel.

11e jour : Tenerife – excursion à La Gomera.

Transfert à Los Cristianos : embarquement à bord du ferry pour San Sebastián de La Gomera (env. 1 h). Dès l'arrivée, départ en car pour la découverte du parc national de Garajonay, paradis pour les amateurs d'écotourisme. Des températures douces et une humidité élevée sont responsables d’un exceptionnel microclimat. Caractérisé par la diversité de sa flore, on y recense outre la laurisylve, de grandes étendues de landes et de bruyères. Une riche faune peuple le parc, en particulier des invertébrés : plus de 1 000 espèces qui, grâce à leur isolement, comprennent un grand nombre d’animaux qui ne se trouvent que sur La Gomera. Plusieurs arrêts aux différents miradors en chemin. Petite marche d’environ 1 h dans le parc avant de prendre la route via le belvédère de Vallehermoso. Visite du Centre des visiteurs. Retour à San Sebastián et visite de l’église de Notre-Dame-de l’Assomption et de la forteresse militaire du xve s. Torre del Conde (ext.). En fin d’après-midi, retour en ferry à Tenerife.

12e jour : Tenerife – excursion dans l’ouest de l’île.

Départ en direction de Garachico. En cours de route, arrêt au belvédère de San Pedro pour une vue imprenable sur le paysage de la Rambla de Castro. À Garachico, totalement rasée par l’éruption volcanique de 1706, visite du château de San Miguel, de l'église Santa Ana et du couvent San Francisco (ext.). Passage au Caletón, véritables piscines naturelles, avant de poursuivre vers Masca, site énigmatique situé au nord-est de l’île, dont la beauté naturelle est particulièrement représentative du paysage canarien. En cours de route, arrêt au belvédère du Baracan pour profiter d'une splendide vue panoramique. Continuation via Santiago del Teide, puis Erjos et Icod de los Vinos pour découvrir le célèbre arbre Drago Milenario, l’un des principaux symboles de l’île (plante arborescente en forme de parasol). Puis, visite du musée Malvasia (petit musée de la Malvoisie) avec balade dans le jardin et dégustation de produits typiques de la région dont la sauce mojo.

13e jour : Tenerife – excursion au parc national del Teide.

Découverte du parc national du Teide, dominé par les 3 781 m du strato-volcan Pico Viejo. Départ vers El Portillo, entrée naturelle du parc à 2 000 m d’altitude par une route bordée de magnifiques forêts de pins canariens. Arrêts panoramiques et visite du Centre des visiteurs : un petit documentaire sera présenté relatant l’origine du parc. Promenade à Los Roques de Garcia (1 h de marche env.) avant de se rendre à travers les pics monolithiques à Boca Tauce puis au belvédère de las Narices del Teide (1 h 30 de marche env. sur un sentier rocailleux balisé). L’après-midi, continuation vers le Centre international d’astrophysique Izaña, le plus grand de l’hémisphère Nord (visite). Découverte des splendides panoramas sur les côtes nord et sud de Tenerife, des îles de Grande Canarie et La Palma. Sur le retour, arrêt au mirador de la Tarta en passant par la Esperanza.

14e jour : Tenerife – excursion à La Palma.

Journée d'excursion sur l'île de La Palma (sous réserve de l'activité volcanique). Vol pour l'île (30 min. env.). À l'arrivée, départ vers le sanctuaire Nuestra Señora de Las Nieves : premiers commentaires sur l’île. Continuation vers le mirador de La Concepción, qui domine Santa Cruz de La Palma, plage, port. Arrêt photos. Poursuite vers le Centre des visiteurs de la caldera de Taburiente. Au cours de la visite : explications de la guide avec notamment la présentation des divers lieux de la dernière éruption. Départ pour le mirador de Tajuya, face au volcan né lors de la dernière éruption (du 19/09 au 25/12/2021) et non encore baptisé : cratère avec nombreuses traces de soufre, fumerolles et coulées de lave qui ont recouvert cultures et habitations et agrandit la surface de l’île (Fajana : bande de terrain gagnée sur la mer). Poursuite vers Tazacorte pour le déjeuner libre. L’après-midi, arrêt au mirador El Time avec sa belle terrasse qui donne sur le volcan et les coulées de lave récentes. Retour à Santa Cruz de La Palma et visites : musée naval Barco de la Virgen, copie de la Santa Maria de Christophe Colomb ; plaza de la Alameda ; plaza de España, où se trouvent certains lauriers d'Inde considérés comme les plus vieux des îles Canaries ; église del Salvador avec son portail monumental (ext.) ; Calle Royale avec ses maisons aux balcons agrémentés de plantes ; château de Santa Catalina (ext.) ; église de los Remedios (ext) ; plaza Chica et sa fontaine de pierres taillées. Transfert à l'aéroport et vol retour pour Tenerife.

15e jour : Tenerife/Paris via Madrid.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page