Le jardin Sengan-en à Kagoshima JNTO Deux femmes en costume traditionnel à Kyoto JNTO Vue sur Nagasaki depuis le jardin Glover A.V./L. Luengo Bouddha sculpté à Usuki A.V./L. Luengo Dans les rues d’Osaka D.R. Le musée de la Bombe atomique à Nagasaki JNTO
Circuit 17 jours / 14 nuits
Les temps forts

  • les jardins de promenade Suizen-ji Joju-en, Koraku-en et Ritsurin-koen
  • Nagasaki, lieu d’histoire et de mémoire
  • Imari et Arita, centres de production de céramique
  • Naoshima, l'île de l'art contemporain

15 à 20 participants
Forfait par personne : à partir de 4 680

Loin de l’effervescence frénétique de l’ultramoderne Tokyo, le Japon méridional, riche de son passé médiéval, a conservé un visage traditionnel où le raffinement culturel semble répondre à l’immense beauté des paysages de cette terre de volcans. Des îles Kyushu et Shikoku à Kyoto, capitale spirituelle et gardienne des traditions nipponnes, ce circuit vous ouvre les portes d’un autre Japon, secret, méconnu, bercé par la sérénité de ses temples et la délicatesse de ses jardins.

1er jour : Paris/Fukuoka via Taipei.

2e jour : Fukuoka/Dazaifu/Karatsu.

Arrivée à Fukuoka, la capitale de l'île de Kyushu. Départ vers Dazaifu et visite du Tenman-gu, sanctuaire édifié au xe s. à la mémoire de Sugawara no Michizane ; et du Musée national de Kyushu (pour le départ du 01.11 : visite du musée supprimée au profit du festival de Karatsu Kunchi). Poursuite vers la petite ville côtière de Karatsu, connue pour ses poteries d’influence coréenne.

3e jour : Karatsu/Imari/Arita/Nagasaki.

Visite du Hikiyama Tenjijo où sont exposés les 14 magnifiques chars du festival de Karatsu Kunchi. Départ vers la petite ville d’Imari, célèbre centre de production de porcelaine avec un style propre caractérisé par trois couleurs dominantes : le bleu, le rouge orangé et le fond blanc rehaussé d’or. Dans les environs, promenade dans le village d’Okawachiyama et découverte de ses fours, autrefois propriété du seigneur Nabeshima. Continuation vers Arita, réputée mondialement pour sa porcelaine ; visite du sanctuaire Tozan avec son portail de porcelaine et du musée des Céramiques du Kyushu (pour le départ du 01.11, la visite du musée sera remplacée par la galerie d'art Koransha). Poursuite vers Nagasaki, le “long cap”, importante ville portuaire de plus de quatre siècles d'histoire.

4e jour : Nagasaki.

Visite du musée de la Bombe atomique et des vestiges de la cathédrale d’Urakami détruite par la déflagration ; puis, l’enclave de Dejima, île artificielle et comptoir hollandais au xviie s., avec ses entrepôts, maisons et bureaux commerciaux, et le jardin Glover, édifié sur une colline où était jadis située l'ancienne concession européenne, et où d’élégantes villas coloniales de l’ère Meiji y ont été déplacées. Magnifique vue sur la ville et le port. Découverte du quartier bouddhiste de Teramachi dont le temple Sofukuji (xviie siècle). Pour le départ du 05.10, visite modifiée au profit du festival de Nagasaki Kunchi.

5e jour : Nagasaki/la péninsule de Shimabara/Kumamoto.

Route vers la péninsule de Shimabara où se situe le célèbre mont volcanique Unzen. Traversée en ferry de la mer intérieure d’Ariake (1 h 30 de trajet env.) depuis le port de Taira jusqu'au port de Nagasu. Puis, départ vers Kumamoto, la seconde ville de l'île, qui constitue avec Fukuoka le noyau politique, économique et culturel. En route, dans les environs d'Arao, visite de l'atelier d’un maître forgeron d’épée, patrimoine culturel du Japon. Ensuite, à Kumamoto, visite de la demeure de Lafcadio Hearn, écrivain occidental installé au Japon à la fin du xixe s., où un petit musée lui est dédié ; puis le Suizen-ji Joju-en, magnifique jardin de promenade de style Momoyama reproduisant sur 64 ha les 53 paysages célèbres de l’ancienne route du Tokaido.

6e jour : Kumamoto/le mont Aso/Kurokawa.

Découverte du château féodal érigé sur une colline au début du xviie s. avec sa superbe tour de guet Uto Yagura et son donjon (en cours de rénovation ; vue partielle depuis le Ninomaru, parc du château, et le sanctuaire Kato). Route vers le mont Aso au centre de Kyushu, avec son impressionnante caldeira de 128 km de circonférence. Visite du temple Aso (en cours de rénovation), puis montée à l’observatoire Daikanbo (936 m), le plus haut point du versant nord de la caldeira offrant une magnifique vue sur le mont Aso et sur la caldeira (si les conditions météorologiques le permettent) ; visite du musée du Volcan dans la plaine de Kusasenri. Continuation vers Kurokawa, station thermale sur les berges de la rivière Tanoharu et réputée pour ses onsen (sources chaudes). Dîner japonais et hébergement en ryokan.

7e jour : Kurokawa/Beppu/Usuki/Miyazaki.

Départ vers Beppu, station thermale prisée des Japonais avec ses 3 000 sources chaudes. Visite des principaux jigoku (“enfers”), bassins de sources chaudes : Umi, Shiraike, Chi no ike et Tatsumaki. Continuation vers Usuki et découverte du site de Mangetsuji où plus de 60 bouddhas sont sculptés dans la roche. Puis, route vers le sud de l’île en longeant la côte est jusqu’à la ville Miyazaki.

8e jour : Miyazaki/Sakurajima/Kagoshima.

Départ vers la presqu’île volcanique de Sakurajima, puis route via les champs de lave pour l’observatoire de Yunohira qui offre un magnifique panorama sur les cratères et sur la baie. Continuation vers Kagoshima et navigation en ferry (15 mn). Visite du Sengan-en, jardin au “paysage emprunté” aménagé au xviie s. et offrant un magnifique panorama sur la baie de Kinko et sur le volcan Sakurajima. Puis, découverte du musée Shoko Shusei-kan qui conserve des vestiges de la villa, jadis siège du clan des Shimazu.

9e jour : Kagoshima – excursion à Chiran/Okayama.

Excursion à la petite bourgade de Chiran, entourée de collines boisées et de plantations de thé. Cette cité fortifiée, construite pour protéger les seigneurs féodaux de la péninsule de Satsuma, fut aussi une grande base des kamikazes pendant la Seconde Guerre mondiale. Visite d’une maison de samouraïs de l’époque d’Edo avec son jardin paysager raffiné ; puis du musée de la Paix, mémorial des kamikazes. Retour à Kagoshima et départ en train vers Okayama (3 h 15 de trajet env.), situé dans la région du Kansai sur l’île de Honshu.

10e jour : Okayama/Kurashiki/Kotohira/Takamatsu.

Visite du Koraku-en, un des jardins-paysages les plus célèbres de l’époque d’Edo. Puis, route vers Kurashiki et balade dans la vieille ville étonnamment préservée avec ses petites ruelles bordées d’anciennes maisons de bois, ses greniers à riz, kura, reconvertis en musées. Continuation vers l’île de Shikoku, la plus petite et la moins peuplée des quatre grandes îles du Japon, via le pont Seto Ohashi, long de 13 km, constitué de six ponts aux différentes technologies et appuyé sur cinq îles. Découverte de Kotohira-gu, aussi connu sous le nom de Konpira-san, haut lieu de pèlerinage shinto situé au sommet du mont Zozu (521 m d’altitude), auquel on accède par une volée de 785 marches de granite, et, au pied de la colline, visite du Kanamaruza, théâtre de kabuki du xixe siècle (excepté pour le départ du 09.04). Poursuite vers Takamatsu.

11e jour : Takamatsu – excursion à Naoshima.

Transfert en ferry vers le port de Miyanoura (60 mn). Transfert en bus vers le village de Honmura et découverte de l’Art House Project, réhabilitation de six vieilles maisons en œuvres d’art (visite de quelques unes d'entre elles). Puis route vers le sud de l'île et découverte extérieure des œuvres d'art dans le parc du complexe de Benesse House. Puis, visite des musée d'art de Chichu et Lee Ufan (sous réserve), tous conçus par Tadao Ando. Retour en ferry à Takamatsu.

12e jour : Takamatsu/Tokushima/Awaji/Himeji.

Le matin, visite du Ritsurin-koen, jardin de promenade créé au xviie s. et achevé un siècle plus tard, qui comprend une variété d’arbres et de fleurs se relayant chaque saison. Puis, départ vers Tokushima et visite du théâtre de marionnettes Jurobei où vous pourrez assister à une représentation (sous réserve). Poursuite vers Himeji dans la région du Kansai sur l’île de Honshu, via l’île d’Awaji et le Akashi Kaikyo, le pont suspendu le plus long du monde (3 911 m). En route, visite du formidable complexe à l’architecture géométrique Awaji Yumebutai, autre œuvre de l’architecte Tadao Ando. En partant de l’idée de renaissance et de reconstruction, il sert de mémorial pour les milliers de morts lors du tremblement de terre de Kobe en 1995. Puis, visite du temple Honpukuji, autre grande œuvre Tadao Ando, enfouie sous un toit d’eau où poussent lotus et nymphéas.

13e jour : Himeji/Kobe/Kyoto.

À Himeji, découverte du célèbre château du Héron blanc. Puis, route vers Kobe : découverte sur les hauteurs de la ville du sanctuaire shinto Kitano Tenmangu offrant un beau panorama sur la ville et sur son port ; puis du quartier Nada Sake, regroupant un large choix de magasins spécialisés dans les variétés de saké. Visite d'une brasserie de saké afin de connaître les subtilités de l’alcool traditionnel japonais (dégustation). Poursuite vers Kyoto, ancienne capitale du Japon pendant deux siècles et qui conserve encore les traces du Japon ancestral.

14e jour : Kyoto.

Découverte de Kyoto : le complexe monastique de Daitoku-ji élevé au xiiie s. par la secte Rinzai, avec le Daisen-in et son magnifique jardin sec datant du xvie s. ; puis, le temple de Nanzen-ji avec sa triple porte San-mon, son pavillon Hojo seiryo-den décoré de peintures de l’école Kano (xvie s.) et son jardin zen. Puis temps libre.

15e jour : Kyoto.

Le matin, excursion dans le quartier d’Arashiyama, qui fut la promenade favorite de la cour impériale : visite du Tenryu-ji, temple du Dragon céleste et son magnifique jardin du xive s. ; puis balade dans une belle forêt de bambous ; visite de la villa d'Okochi Sanso (ext.), demeure du célèbre acteur de films de samouraïs des années 30. Édifiée au pied du mont Ogura, mélangeant plusieurs styles d’architecture classiques, elle possède un spacieux jardin de parties très diverses, de jardin sec à celui de mousse. Vue sur le pont Togetsu-kyo enjambant la rivière Oi. Après-midi libre.

16e jour : Kyoto/Osaka/Taipei/Paris.

Départ vers Osaka, troisième ville du Japon et important centre d’affaires. Visite du musée historique de la ville (excepté pour le départ du 05.10). Puis, transfert à l’aéroport et vol pour Paris via Taipei.

17e jour : arrivée à Paris.

À noter :


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour consulter les disponibilités de ce séjour
Dates et prix

Haut de page