Sa majesté l'Inde
Avec Arts et Vie, partez à la découverte de l'Inde !
 

 

Inde du Sud ou Inde du Nord ? Telle est la question usuelle que se pose le voyageur avant d’aborder le sous-continent, évidemment trop vaste et trop riche pour être embrassé d’un seul élan. Bien souvent, la réponse apportée à cette interrogation est peu ou prou la suivante: le Sud, moins densément peuplé et doté d’une nature luxuriante, séduit par la douceur de son atmosphère. Le nord dévoile les cartes postales les plus emblématiques de la nation, des palais de Maharadjas au fabuleux Taj Mahal, le fameux mausolée de marbre blanc qui suscite tant d’admiration. 
 
Peuples dravidiens 
Pour l’historien, cette approche bipolaire du pays recouvre une autre réalité. La péninsule - qui constitue l’un des plus vieux foyers de civilisation au monde - fut longtemps le fief des populations dravidiennes. Au IIème millénaire av. J.-C., celles-ci furent repoussées dans le sud du territoire par l’arrivée des envahisseurs aryens. L’Inde méridionale n’a jamais cessé d’être dravidienne et se caractérise par la stabilité de son peuplement. Elle a constamment cherché à préserver son identité hindouiste face à l’influence musulmane qui se déployait quelques latitudes plus au nord. Elle s’enorgueillit d’ailleurs d’une multitude incroyable de temples, se distingue par la diversité et la beauté de son architecture religieuse demeurée intacte au fil des siècles et qui abrite des lieux de culte toujours très vivants aujourd’hui. Paradis des épices, elle porte aussi les traces des différentes nations européennes qui vinrent coloniser ses côtes : les Portugais à Cochin et Goa, les Français à Pondichéry, les Anglais à Madras...
 
Rajputs et Grands Moghols
L’Inde du Nord raconte une histoire différente, flamboyante et conquérante, celle des guerriers rajputs, cette élite chevaleresque qui couvrit le Rajasthan de palais-forteresses somptueux, celle de leurs ennemis, les Moghols qui léguèrent au pays une merveilleuse tradition d‘art indo-islamique. Elle livre aussi des récits plus feutrés comme dans le Gujarat, terre natale du Mahatma Gandhi, et bien des confidences spirituelles aux confins de l’Himalaya, dans cette région du Ladakh que l’on appelle parfois le petit Tibet. 
 
L’Inde avec Arts et Vie
Quand on aime, on ne compte pas ! Arts et Vie a bâti pas moins de huit voyages pour rendre compte de l’incroyable richesse de la culture indienne. Un « grand périple dravidien » de 19 jours s’immisce dans le Kerala, le Tamil Nadu et le Karnataka. Un itinéraire traverse tout le centre du pays de Dehli à Hyderabad en s’intéressant aux sources des traditions indiennes, qu’elles soient sociales ou religieuses. À l’est de Dehli, un parcours se consacre aux capitales des Grands Moghols et aux villes sacrées ; un autre étend ses ramifications jusqu’au Népal à destination de Katmandou. À l’ouest, deux formules sont proposées pour découvrir le Rajasthan, tandis qu’un circuit est dédié à l’État du Gujarat. À l’extrême nord enfin, nous attendent les grands monastères du Ladakh sur le plateau de de l’Himalaya. Les trésors de l’Inde sont inépuisables. 
 
Avec Arts et Vie, partez à la découverte de l'Inde !
 

 

Envie d'un voyage sur mesure ?

Entre vous et nous

Assurance annulation
Option inédite
"remboursement annulation" sans condition
Paiement sécurisé
Paiement sécurisé
Confort et sécurité
Confort et sécurité à
bord de compagnies régulières
Guide francophone
Guide francophone
et accompagnateur
tout au long du voyage
Respectueux des peuples et des cultures
Respectueux des peuples
et des cultures
Nous contacter

Un projet de voyage ?
Nos conseillères vous accueillent à Paris
et en région.

Nos brochures

Pour recevoir gratuitement nos brochures à votre domicile.
Rien de plus simple !

Newsletter

Pour être informés de nos voyages évènements, actualités et offres spéciales.

Ils parlent de nous

Quand la presse parle d'Arts et Vie… on partage !

Haut de page